Toutes les mesures du plan de rigueur 2012 de Fillon
Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron

Toutes les mesures du plan de rigueur 2012 de Fillon

  François Fillon vient d’annoncer le détail les mesures du plan « d’austérité » du budget 2012 de la France afin que notre pays conserve son triple A. Et le moins qu’on puisse dire, est qu’il va falloir se serrer la ceinture ! Voici le détail des mesures : 1-Départs à la retraite : l’âge pour partir […]

 

François Fillon vient d’annoncer le détail les mesures du plan « d’austérité » du budget 2012 de la France afin que notre pays conserve son triple A. Et le moins qu’on puisse dire, est qu’il va falloir se serrer la ceinture ! Voici le détail des mesures :
1-Départs à la retraite : l’âge pour partir à la retraite à 62 ans sera effectif à partir de 2017, à la place de 2018. Cette mesure – qui devrait faire hurler dans les chaumières – permettra à l’état de faire une économie estimée à 4,4 milliards d’euros sur 2012-2013.

2-Budget de l’Etat : l’état aussi va devoir faire attention à ses dépenses – tiens, c’est seulement maintenant qu’il se décide à faire gaffe – avec une volonté de réaliser 500 millions d’économies en plus par rapport au 1 milliard d’euros déjà annoncé. Au final donc, le budget de l’Etat devra baisser de 1,5 milliard d’euros l’année prochaine puis dès 2013 être amputé de 1 milliard d’euros par an.

3-Niches fiscales : plusieurs niches fiscales vont être supprimées dès l’année prochaine parmi lesquelles la défiscalisation donnée par la loi Scellier ou encore l’éco-PTZ qui se verra amputer de 20%.

4 – Salaires de la République : les émoluments des président de la République et des ministres du gouvernement français ne seront pas augmentés : encore heureux !

5-Dépenses électorales : les dépenses liées aux campagnes électorales des parties et remboursées par l’Etat seront désormais amputées de 5%.

6–Santé : prévue à 2,8%, la progression des dépenses de l’assurance maladie sera ramenée à 2,5% dès 2012. Économies réalisées avec cette mesure : 700 millions d’euros.

7 – Gel du barème de l’ISF et successions : les barèmes de l’impôt sur l’ISF et les donations/successions,  qui s’indexe traditionnellement chaque année sur le taux de l’inflation, sur l’inflation, sera gelé en 2012 et en 2013.

8-TVA : elle sera augmentée de 5,5 à 7% sur certains produits et services, ce qui là encore devrait donner lieu à des manifestations de la part des professionnels concernés.

9- Retraites : le montant des revalorisations des prestations de retraites et sociales ne dépassera pas 1% en 2012 et 2013.

10-Impôts sur les sociétés : les très grandes entreprises françaises – Total, au hasard – devront s’acquitter d’une taxe supplémentaire, majorée de 5%.

11 – Impôts sur les dividendes : les petits épargnants vont hurler : l’état va taxer tous les livrets bancaires, assurances-vie à 24% (contre 19% à l’heure actuelle) . Pour donner un exemple concret, un compte de livret d’épargne ne rapportera plus que 3,13% nets en 2012, contre 3,44%.

Votre avis nous interesse