Archives Ancien Menly Mis à jour le 29/06/2012 Rédigé par Julien Maron

Sommet euro : Marine Le Pen parle d’un « coup d’Etat européen »

11h20 – Sommet euro : Marine Le Pen parle d’un « coup d’Etat européen » Alors que les chefs d’Etat se sont employés à trouver un accord pour relancer une nouvelle fois l’économie européenne, Marine Le Pen a estimé que le compromis « ne marchera pas » dénonçant même un « coup d’État européen ». La présidente du Front National note […]

Sommet euro : Marine Le Pen parle d'un "coup d'Etat européen"

11h20 – Sommet euro : Marine Le Pen parle d’un « coup d’Etat européen »

Alors que les chefs d’Etat se sont employés à trouver un accord pour relancer une nouvelle fois l’économie européenne, Marine Le Pen a estimé que le compromis « ne marchera pas » dénonçant même un « coup d’État européen ». La présidente du Front National note même un certain « comique de répétition » avec « ce 20e sommet pour sauver l’euro en l’espace d’un an et demi ». Selon elle, il aurait fallu « commencer à organiser, à préparer dans la concertation le retour aux monnaies nationales qui, de toutes façons, s’imposeront à un moment donné ou à un autre, probablement dans le chaos et la brutalité ».

10h45 – Juppé : « la compétition entre Copé et Fillon est inutile et dangereuse »

« Je trouve cette compétition (…) à la fois inutile et dangereuse ». Ces mots sont signés d’Alain Juppé qui regrette de voir Jean-François Copé et François Fillon s’écharper « au moment où l’UMP devrait au contraire se rassembler pour faire son travail d’opposition ». La présidentielle de 2017 « commence à hanter tous les esprits, or ce n’est pas du tout la question de ce jour (…) il nous faut une équipe dirigeante qui soit capable de concilier notre unité et notre diversité » a ajouté le maire de Bordeaux.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

Anne Sinclair a quitté DSK selon Closer

Les bourses s’envolent après l’accord du sommet de Bruxellesd

10h25 – Sapin : « Je ne suis pas sûr que Mélenchon mange beaucoup de Carambar »

Michel Sapin n’a que très peu goûté aux remarques de Jean-Luc Mélenchon qui avait estimé qu’avec la hausse du Smic  on pouvait au mieux s’offir « un Carambar par jour ». Le ministre du Travail a rétorqué « je ne suis pas sûr que Mélenchon mange beaucoup de Carambar. Je ne suis pas sûr non plus qu’il soit payé au SMIC. » Michel Sapin n’a pas tort, le salaire du patron du Front de Gauche est estimé entre 6 200 euros net et 12 009 euros brut par mois pour un patrimoine de 800.000 euros. Ça en fait des sucreries.

09h50 – Alain Juppé rappelle que l’austérité est inévitable : « j’imagine la surprise de ceux qui avaient cru que le changement c’était maintenant »

Alain Juppé était ce matin sur France Info. Il est revenu sur le sommet de Bruxelles, relativisant l’accord que les 27 ont conclu ce matin à l’aube : « Un petit pas en avant [...] cela va dans la bonne direction » (…) « il y a encore beaucoup à faire pour progresser vers une véritable union bancaire, une véritable union budgétaire, une véritable union politique ». L’ancien ministre des Affaires étrangères a trouvé bon de rappeler que l’austérité était inévitable : « le gouvernement n’a pas le choix [...] j’imagine la surprise, pour ne pas dire la déception, de ceux qui avaient cru que le changement c’était maintenant ». Avant d’ajouter : « Le fait de créer 65 000 emplois de fonctionnaires dans certains ministères (Education) va rendre les choses très très très très difficiles dans les autres ». 

09h20 – Marine Le Pen remercie Patrick Buisson pour avoir « décomplexé une grande partie de l’électorat UMP »

Marine Le Pen a tenu à remercier Patrick Buisson pour son aide « incontestable », conseiller de Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle, ce matin sur RTL au micro de Jean-Miche Apathie : « Il a contribué à décomplexer une grande partie de l’électorat UMP qui en réalité pense la même chose que nous, mais n’osait pas encore le dire. » Marine Le Pen rappelle a précisé : « Une grande partie de ses idées sont également les nôtres ». « Y a qu’un malheur, c’est qu’il n’a pas réussi à convaincre Nicolas Sarkozy d’aller qu’au-delà des mots ses idées soient réellement mises en application. » Source.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels prévus pour 2013

Carla Bruni serait encore enceinte selon Closer

09h10 – Rachida Dati : les propos de Najat Belkacem sur la prostitution « démontrent la méconnaissance du gouvernement »

Rachida Dati, interrogée ce matin par Jean-Jacques Bourdin sur RMC/BFMTV, est revenue sur la présidence de l’UMP, convoitée par Copé,  qu’elle soutient, et Fillon. Pour elle, le plus important n’est pas de se battre pour des intérêts personnels, s’adressant subtilement à l’ancien Premier ministre, mais de renforcer le parti. Par ailleurs, sur les propos de Najat Vallaud-Belkacem, laquelle revendiquait la semaine dernière l’abolition de la prostitution, la maire du 7e arrondissement de Paris a estimé que cela « démontre la méconnaissance du gouvernement ». Et de rappeler que « la lutte contre la prostitution devait se faire au niveau européen », sans quoi cela n’aurait aucun sens.

08h35 – François Fillon annoncerait sa candidature le 4 juillet 

Hier, le site de Paris-Match, annonçait que François Fillon allait annoncé sa candidature à la présidence de l’UMP le 4 juillet prochain. Information démentie par l’entourage de l’ancien Premier ministre qui signale que la candidature ne sera pas révélée avant septembre. Rendez-vous le 4 juillet…

Vendredi 29 juin 2012 : 

******

11h45 – Carla Bruni tacle sévèrement Valérie Trierweiler

Dans le VSD d’aujourd’hui, on apprend que Carla Bruni, ex-première dame, n’apprécie que très moyennement celle qui l’a succédé à Matignon. « On m’a beaucoup critiquéemais moi au moins, je n’avais que deux personnes à mon cabinet«  s’indigne-t-elle en référence aux six collaborateurs dont bénéficie Valérie Trierweiler. « Et je n’intervenais pas quand un papier me déplaisait«  ajoute la chanteuse. Bientôt un titre sur les 3 consonnes et 4 voyelles du prénom de Valérie? Pas si sûr.

10h40 – J.L Mélenchon : « Monsieur Valls vient de valider une thèse absurde du Front national « 

On continue la saga Jean-Luc Mélenchon envers et contre tous. Selon l’ancien candidat à la présidentielle, « Monsieur Valls vient de valider une thèse absurde du Front national «  en établissant « un rapport entre l’immigration et les difficultés sociales. » « Oui c’est le même discours (que le FN) et c’est aussi absurde! Il n’ y a pas de corrélation entre le nombre d’immigrés et le chômage » s’est insurgé le patron du Front de Gauche.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

Nicolas Sarkozy et Aung San Suu Kyi, ont déjeuné ensemble

MegaUpload : perquisition illégale chez Kim Dotcom

09h05 – J.L Mélenchon : « Le plan de croissance européen est une pantalonnade »

Sur RMC ce matin, Jean-Luc Mélenchon est revenu sur le plan de croissance européen de 100 à 120 milliards d’euros. « C’est une pantalonnade », qualifie l’ancien candidat à la présidentielle qui n’oublie pas de rappeler que les banques ont reçu il y a quelques mois plus de 1000 milliards d’euros.

08h40 – Pour Mélenchon, la déclaration de Valls sur l’immigration « brille par sa stupidité »

Jean-Luc Mélenchon déplore la politique migratoire de Manuel Valls, identique à celle de Nicolas Sarkozy, selon lui. Le député européen, interrogé ce matin sur BFMTV/RMC, déclare à propos de la déclaration du ministre de l’Intérieur (« être de gauche ce n’est pas régulariser tous les sans-papiers ») : Une phrase « qui brille par sa stupidité »« Il se donne une image de père fouettard ». Pour M. Mélenchon, limiter à  30 000 le nombre de régularisations par an, n’a aucun sens.

08h15 – L’assouplissement de la carte scolaire en 2007 est un « échec »  selon le Sénat 

Selon le dernier rapport du Sénat, publié hier, l’assouplissement de la carte scolaire en 2007 est un « échec » car il a « ghettoïsé » des établissements défavorisés. Le Sénat préconise alors d’élargir les secteurs pour favoriser la mixité sociale. L’assouplissement, décidé par Nicolas Sarkozy « n’a pas généré de bouleversement au niveau national très important ». En revanche, il a eu des « effets pervers » avec des « établissements défavorisés encore plus ghettoïsés », dixit Françoise Carton, rapporteur de la mission d’information sur la carte scolaire au Sénat. Selon cette sénatrice de Gironde, il est possible de revenir à la situation antérieure : « Nous pensons qu’il faut mettre en place des secteurs scolaires plus élargis, avec deux, trois établissements au choix des parents ». Elle est revenue notamment sur la « fausse bonne idée » des options prestigieuses instaurées dans des établissements difficiles : « personne ne vient faire russe en ZEP », a-t-elle fait savoir.

Votre avis nous interesse