Archives Ancien Menly Il y a 3 années Rédigé par Julien Maron

Sarkozy, Hollande, Bayrou, Le Pen, Melenchon : revenus et patrimoines des candidats

En pleine campagne présidentielle, les candidats dévoilent une batterie de chiffres dans les médias. Chiffre du chômage, montant de la dette, futures dépenses de leur gouvernement s’ils sont élus… Mais au milieu de ce grand déballage, ils évitent judicieusement de livrer les vrais chiffres, ceux qui les concernent directement. Nos confrères de l’Express dévoilent le […]

En pleine campagne présidentielle, les candidats dévoilent une batterie de chiffres dans les médias. Chiffre du chômage, montant de la dette, futures dépenses de leur gouvernement s’ils sont élus… Mais au milieu de ce grand déballage, ils évitent judicieusement de livrer les vrais chiffres, ceux qui les concernent directement. Nos confrères de l’Express dévoilent le vrai patrimoine des candidats à l’élection présidentielle.

Combien touchent réellement Nicolas Sarkozy, François Hollande et les autres ? Petit tour d’horizon des comptes en banque des candidats.

Nicolas Sarkozy

Pendant son quinquennat, Nicolas Sarkozy a combattu la dette de la zone euro, le déficit public de la France et à plomber le pouvoir d’achat des Français. Mais ce qu’on ignore, c’est que son patrimoine a augmenté en cinq ans, au moment même où le président appelait à la rigueur et à des efforts pour réduire nos dépenses… Si en 2007 il se prévalait lui même d’un patrimoine à 2,1 millions d’euros, il l’évalue cette année à 2,3 millions. Il est donc soumis à l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF) qu’il avait envisagé de réformer… On apprend également qu’il a augmenté son salaire de président de la République en arrivant au pouvoir. Alors que Jacques Chirac touchait 6806 euros brut par mois pour exercer ses fonctions, le salaire de Nicolas Sarkozy est passé à … 18 700 euros depuis 2008. On est bien loin du Smic…

François Hollande

Le candidat socialiste favoris des sondages, François Hollande n’est pas soumis à l’ISF, ce qui signifie que son patrimoine ne dépasse pas 1,3 millions d’euros. Selon l’Express, son revenu imposable serait de 78 516 euros. Il loue un appartement à 3000 euros par mois et toucherait environs 8300 euros de salaires mensuel en tant que député et président du conseil général de la Corrèze. Une fois encore, on est bien au dessus du salaire moyen des Français qu’il cherche à séduire…

 Marine le Pen

Si Marine le Pen a voulu jouer la transparence en répondant aux questions de nos confrères, celle qui aime s’appuyer sur des chiffres dans ses débats n’en dévoile pas beaucoup. On ne peut pas évaluer le patrimoine de la candidate du Front National, parce qu’il serait diviser entre tous les membres de la famille le Pen. On apprend pourtant que la digne héritière de Jean-Marie le Pen possède plusieurs parts dans des sociétés civiles immobilières estimées à plusieurs millions. Si elle ne paye pas de loyer pour l’appartement qu’elle occupe dans la demeure de Montretout dont elle possède 4,5%, elle précise qu’elle contribue quand même aux « charges de la propriété ». Les 490 euros qu’elle touche tous les mois en tant que conseillère régionale du Pas-de-Calais sont entièrement reversés au Front National. Impossible donc de savoir combien touche chaque mois Marine le Pen, mais elle vient d’acheter, avec son compagnon Louis Alliot, une résidence estimée à 270 000 euros. Ils auraient fait un prêt pour acquérir ce bien, mais on peut facilement imaginer que la banque n’a pas eu trop de problème à leur accorder…

François Bayrou

Quand il ne parcourt pas la France pour faire campagne, François Bayrou est un petit exploitant agricole comme les autres dans le Béarn. Selon l’Express, le président du Modem ne s’est pas enrichi depuis 2007. Se posant en candidat honnête, il livre en détail son patrimoine. On apprend ainsi qu’il a acheté sa résidence principale en plusieurs fois pour 65 357 euros, qu’il touche chaque mois grâce à ses indemnités parlementaires 7 100 euros bruts (5 189 euros net) et qu’il gagne en plus 1 920 euros d’autres revenus fonciers. On en arrive presque au salaire de François Hollande. Pas sûr que tous les exploitants agricoles touchent autant chaque mois, mais il a au moins le mérite de travailler à côté de sa fonction politique. S’il perd l’élection présidentielle, il pourra toujours retourner se ressourcer dans son exploitation agricole…

Jean-Luc Mélenchon

Candidat préféré des ouvriers, Jean-Luc Mélenchon vit de ses activités politiques depuis qu’il a été promu sénateur en 1986. Mais contrairement à ses concurrents pour l’élection présidentielle, son patrimoine n’est pas si exceptionnel. Il touche quand même 6 200 euros brut par mois grâce à sa fonction d’euro-député, sans compter les à côtés… Il vit près de la gare de l’Est à Paris dans un appartement évalué récemment à 470 000 euros. Si on épluche ses comptes en banque, le candidat du Front de Gauche avoue possèder un livret A avec 10 000 euros, un livret de développement durable dont le plafond s’élève à 6000 euros. Enfin il aurait inversti personnellement 150 000 euros dans le Front de Gauche pour la campagne de 2012.

 Dominique de Villepin

Si Dominique de Villepin n’a pas voulu répondre à l’Express, on apprend quand même qu’il a acheté en janvier 2010 un hôtel particulier d’une valeur de 3 millions d’euros… Le cabinet d’avocat fondé par l’ancien Premier ministre se porte bien. Au cours des deux dernières années, Villepin International a accumulé 4,2 millions de chiffre d’affaire. Dominique de Villepin, président de ce cabinet, toucherait par mois 20 000 euros. Le candidat serait à la tête d’un patrimoine de 4 millions d’euros, il arrive donc en tête des candidats les mieux lotis de cette élection… Si les voix des électeurs pouvaient s’acheter, on sait déjà qui serait élu en mai prochain…

Votre avis nous interesse