Archives Ancien Menly Il y a 2 années Rédigé par Julien Maron

Sarkozy, Borloo, Balladur et Carla parlent de joints

Vendredi 11 mai 2012 :  Dans la loge de Jean-Louis Borloo, quelques minutes avant l’annonce des résultats du second tour… On parle de joints… Imaginez donc Nicolas Sarkozy, Edouard Balladur, Carla Bruni et Jean-Louis Borloo parler pétards. Nicolas Sarkozy lance la conversation : « Les gens croient qu’avec Carla on fume des joints le soir! » déclare-t-il. Regards tournés vers Balladur ? […]

Vendredi 11 mai 2012 : 

Dans la loge de Jean-Louis Borloo, quelques minutes avant l’annonce des résultats du second tour… On parle de joints… Imaginez donc Nicolas Sarkozy, Edouard Balladur, Carla Bruni et Jean-Louis Borloo parler pétards. Nicolas Sarkozy lance la conversation : « Les gens croient qu’avec Carla on fume des joints le soir! » déclare-t-il. Regards tournés vers Balladur ? Haussement d’épaules pour l’ancien Premier ministre. Puis Borloo raconte son expérience en solitaire : « Le problème, c’est que ça m’a fait dormir! « Et d’ajouter que le mégot avait déclenché un début d’incendie dans son appartement de l’époque, le réveillant en sursaut. Eclats de rire de Nicolas Sarkozy. Difficile de se contenir quand il arrive sur la scène… C’était pour la petite histoire !

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Marine Le Pen : J.L Mélenchon est « SCF, un sans circonscription fixe »

Législatives 2012 : UMP en tête avec 33%, PS crédité à 32% mais la gauche reste favorite

Jeudi 10 Mai 2012 :

14 h 05 – Un spécialiste de l’Asie aux côtés de François Hollande

En attendant son investiture, François Hollande constitue son équipe. La recrue du jour : Paul Jean Ortiz, un spécialiste de l’Asie. « Paul Jean-Ortiz, directeur Asie au ministère des Affaires étrangères, est désormais conseiller diplomatique du président élu. Il accompagne François Hollande dans ses contacts internationaux », a expliqué son ex-directeur de campagne. Bilingue en mandarin, passionné par la civilisation chinoise dont il est un des meilleurs connaisseurs au Quai d’Orsay, Paul Jean-Ortiz est licencié ès lettres (chinois) et diplômé de l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence (sud). La suite de son cv ici.

13 h 29 - Le slogan de l’UMP pour les élections législatives « Choisissons la France » aurait été sélectionné en réaction au peu de drapeaux français place de la Bastille dimanche pour la victoire de François Hollande. C’est une journaliste de 20 Minutes qui rapporte l’information sur Twitter.

11h06 – 5 jours après le 2nd tour de l’élection présidentielle, les résultats définitifs sont tombés. François Hollande récolte 51.6% des voix contre 48.4% pour son adversaire Nicolas Sarkozy. On note un taux de participation pour le second tour de 81.03%.

22 h 00 – Législatives : Jean-Luc Mélenchon sera-t-il candidat face à Marine Le Pen ?

Après avoir axé sa campagne sur le thème de l’anti-FN, Jean-Luc Mélenchon pourrait bien remettre ça. Il se murmure que le candidat du Front de gauche pourrait être investi dans la même circonscription que Marine Le Pen. Pour l’heure, le quatrième homme de la présidentielle – derrière Marine Le Pen – n’a pas encore arrêté de décision quant à sa participation aux prochaines législatives. Mais ce duel, s’il a lieu, sera à coup sûr l’une des batailles les plus médiatisées du mois de juin.

20 h 25 – La Droite populaire va-t-elle former un groupe à l’Assemblée nationale ?

Alors que l’UMP cherche à rester unie, certains préparent la séparation de l’après-législatives. La députée-maire de Montauban, Brigitte Barèges (UMP), a évoqué la possibilité que la Droite populaire, à laquelle elle appartient, se constitue en parti après les législatives. « Pour l’instant (…), la majorité (de la Droite populaire) se range au principe que tant qu’il y a les législatives, on reste tous ensemble, on essaie de gagner, et on verra après. Il reste quatre semaines devant nous, c’est pas le moment de se déchirer », a-t-elle déclaré.

19 h 00 – Henri Guani candidat à l’investiture dans les Yvelines

Selon Le Figaro, Henri Guaino a officialisé sa candidature à l’investiture UMP pour les législatives dans les Yvelines. Le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy vise la 3e circonscription, celle de l’ancien ministre Christian Blanc.

18 h 05 – Législatives : la fille de José Bové, suppléante en Gironde

Marie Bové, fille de José Bové, sera suppléante aux législatives dans la 1ère circonscription de la Gironde. En marge de cette annonce, la numéro 3 du bureau exécutif des Verts s’est prononcée en faveur de l’entrée d’écologistes dans le gouvernement de François Hollande. « Cécile Duflot est largement positionnée car elle incarne la tradition écologiste française depuis de longues années et à ce titre elle a toute sa place. « Il faut cependant faire intervenir des personnes de l’écologie qui n’étaient pas dans les appareils politiques écologistes proprement dit », a-t-elle déclaré, citant Stéphane Gatignon (EELV, ex-PCF) et Yannick Jadot (ex-Greenpeace).

17 h 45 – Législatives : un UMP « local » investi contre François Bayrou

L’UMP a choisi d’investir Eric Saubatte face à François Bayrou, pour les élections législatives de juin. En janvier, la commission d’investiture de l’UMP avait choisi, par « élégance », de ne pas investir de candidat face au député béarnais. Un choix dicté par le comportement de François Bayrou durant l’entre-deux tours. En 2007, le candidat UMP s’était retiré de la course à la législature alors qu’il avait accédé à la triangulaire du second tour. C’est donc officiellement la fin des amabilités entre les deux camps.

17 h 25 – Jean-Marc Ayrault privé de Matignon à cause de son casier judiciaire ?

L’express soulève une question importante. Pressenti pour remplacer François Fillon à Matignon, Jean-Marc Ayrault pourrait voir le poste de premier ministre lui passer sous le nez. La cause ? Son casier judiciaire. Le président du groupe PS à l’Assemblée a été condamné en 1997 pour une peine de six mois avec sursis pour octroi d’avantage injustifié. François Hollande, qui veut être à la tête d’une « République irréprochable », fera-t-il une entorse à l’un des principaux principes énoncés durant sa campagne ?

16 h 50 – Législatives : Frédéric Nihous dément avoir été investi par l’UMP

Frédéric Nihous a démenti les rumeurs qui l’annonçaient comme candidat investi par l’UMP dans la circonscription de François Bayrou. « Je ne suis pas candidat contrairement aux rumeurs qui circulent depuis ce matin. En tant que président de parti, je mènerai ce combat au niveau national. Je ne fais pas de combat personnel ». Reste donc à savoir qui sera le candidat qui défendra les couleurs de la majorité face au président du MoDem. « Il est normal que les électeurs de centre-droit aient un candidat dans cette circonscription », a estimé le président de CPNT. Ce dernier considère d’ailleurs François Bayrou comme « un candidat de gauche ».

16 h 10 – Jean-François Copé s’oppose à toute alliance avec le Front national

Marine Le Pen avait entrouvert la porte, Jean-François Copé s’est dépêché de la refermer. Alors que la présidente du FN évoquait ce matin la possibilité de s’allier avec des membres de l’UMP, le secrétaire général du parti majoritaire s’est opposé à cette idée. « La ligne de l’UMP est très claire, il n’y aura pas d’alliance électorale ni de discussion avec les dirigeants du Front national, et si localement certains engagent de telles démarches, on en tirera toutes les conséquences au niveau national, car ce sera contraire à la ligne de l’UMP », a-t-il déclaré dans un entretien accordé au Figaro Magazine.

15 h 45 – Une pétition en ligne pour la nomination d’Eva Joly au ministère de la Justice

Il existe donc des supporters d’Eva Joly. Un internaute a mis en ligne une pétition réclamant la nomination de la candidate des Verts au ministère de la Justice. « Étant données l’intégrité, la compétence, la ténacité et l’impartialité qui la caractérisent, cette nomination encouragerait une concorde nationale extraordinaire », écrit Yann D., l’auteur de cette pétition. Eva Joly a déjà déclaré, qu’en tant qu’ancienne magistrate, elle ne pourrait refuser une telle proposition. Pour le moment, 9 670 citoyens se sont mobilisés en faveur de l’ancienne candidate à la présidentielle. Yann D. s’est fixé un objectif de 20 000 signatures.

15 h 20 – Le décret concernant l’évaluation des enseignants sera abrogé

Vincent Peillon, le conseiller éducation de François Hollande, a annoncé que le décret concernant l’évaluation des enseignants serait abrogé dès la prise de fonctions du nouveau président de la République. Selon ce texte, l’évaluation de l’enseignant est fondée sur un entretien réalisé tous les trois ans par le chef d’établissement. Les syndicats craignent que ce nouvel entretien unique ait un impact négatif sur leur carrière, notamment sur leur salaire. L’abrogation devrait donc être accueillie positivement.

14 h 50 – 32% des Français pensent que l’élection de François Hollande va changer leur vie en mal, 23% en bien

Selon un sondage Mediaprism/Atlantico, 55% des Français pensent que l’élection de François Hollande va changer leur vie. Un résultat compréhensible qui le devient beaucoup moins lorsque l’on étudie ces résultats dans le détail. Ce sont en effet 32% des Français qui considèrent que l’élection du candidat socialiste va changer leur vie… en mal ! Un sondage plutôt étonnant, François Hollande s’étant fait élire dimanche dernier.

14 h 15 – Des candidats UMP et PS face à François Bayrou

Les élections législatives seront délicates pour François Bayrou. Le patron du MoDem sera opposé à un candidat UMP ainsi qu’à un candidat PS dans sa circonscription. Le parti majoritaire a choisi Frédéric Nihous (candidat à la présidentielle 2007 sous l’étiquette CPNT et soutien de Nicolas Sarkozy en 2012). Du côté socialiste, c’est Nathalie Charbanne, qui fait campagne depuis plusieurs mois, qui se présentera devant les urnes. Si la décision de la droite est compréhensible – François Bayrou a voté pour François Hollande dimanche dernier -, celle du PS peut paraître étonnante. Alors que les dirigeants du parti avaient évoqué la possibilité de ménager François Bayrou, Martine Aubry a tranché. «François Bayrou a pris une position de valeurs, conforme à ce qu’il est et à ses engagements, a-t-elle expliqué. Il n’y a pas de service rendu, on ne fonctionne pas comme ça».

13h05 – Dans le magazine Valeurs actuelles à paraître demain jeudi, Marine Le Pen se déclare « pas fermée » à une entente et à des discussions au cas par cas avec des candidats UMP pour les prochaines législatives.

Interrogée sur la possibilité d’appeler à voter pour un candidat UMP contre la gauche, si ce dernier appelait lui-même à voter FN dans une telle situation,  la président du Front national précise que « nous regarderons au cas par cas, notamment la sincérité du candidat UMP qui nous proposerait une telle entente. Je ne suis pas fermée, a priori, à ce type de discussions« .

Marine Le Pen ne se fait pourtant guère d’illusions et se rappelle entre autre, des mots doux de Copé à l’égard du vote FN :

« Je pense, d’abord, que tout élu UMP qui appellerait à voter pour nous serait immédiatement exclu. J’estime impossible, ensuite, tout accord entre partis: pour M. (Jean-François) Copé mieux vaut un député communiste qu’un député FN ».

Celle qui se déclare principale figure de l’opposition en France en appelle aux élus et aux électeurs de droite qui souhaiteraient quitter la machine à perdre de l’UMP…

12h25 – Voila, c’est terminé pour le gouvernement Fillon qui vient d’achever son dernier conseil des ministres. Avant la démission prévue pour demain, l’heure est à l’émotion. Roselyne Bachelot, Nadine Morano et compagnie ont longuement livrer leur « émotion » et leur « fierté » devant les caméras des journalistes.

Retrouvez ci-dessous la vidéo de BFMTV  en cliquant ici.

11h10 – Même si Nicolas Sarkozy n’est plus président et qu’il doit quitter l’Elysée, il ne se retrouve pas à la rue pour autant. Les avantages accordés aux anciens présidents de la République sont plus que conséquents. Challenges.fr révèle le contenue de la pochette surprise qui sera remise au président sortant contre les clés du Palais :

  • 6000 euros (7200 francs) bruts par mois ;
  • Appartement et voiture de fonction avec deux chauffeurs ;
  • Billets d’avion et de train gratuits (auprès d’Air France, en classe affaires, et de la SNCF, en 1ère classe) ;
  • Deux policiers pour une garde rapprochée ;
  • Sept collaborateurs (un chef de cabinet, deux assistants, un fonctionnaire des archives nationales et trois secrétaires) ;
  • Primes spéciales destinées à « compenser les contraintes subies dans l’exercice des fonctions » (montant inconnu) ;
  • Possibilité lors de déplacements à l’étranger d’être accueilli par l’ambassadeur de France qui devra faciliter le séjour en assurant «un hébergement dans les résidences de l’ambassade ou des consuls».

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Gouvernement de François Hollande : Inzaghi à l’Agriculture, Sammy Traoré aux Transports

Daniel Cohn-Bendit voit Nicolas Sarkozy en patron de TF1

10h48 – Une des grosses nouveautés de la campagne présidentielle 2012, c’est l’intérêt apporté aux réseaux sociaux. C’est tout naturellement, GonzagueTv nous gratifie d’une vidéo parodique du compte Facebook de François Hollande après élection.

Retrouvez ci-dessous la vidéo de GonzagueTv :

10h30 : François Hollande l’avait promis :  son gouvernement respectera la parité homme-femme. « Il est obligé de s’y tenir », affirme une intime. Qui seront donc les « hollandettes » ? Voici le casting : 

- Marisol Touraine, députée et présidente du conseil général d’Indre-et-Loire, en charge du pôle social, en lice pour le ministère des affaires sociales, voire de l’emploi

- Aurélie Filippetti, députée de Moselle et responsable de la culture dans l’équipe

- Martine Aubry à Matignon… ou pas…

- La députée et maire de Rouen Valérie Fourneyron, responsable du pôle sport

On a aussi les porte-parole Delphine Batho et Najat Vallaud-Belkacem, qui devront être récompensées pour leur travail. Mais encore Adeline Hazan, magistrate et ancienne présidente du Syndicat de la magistrature, Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris, Cécile Duflot, voire Eva Joly…

09h39 – Le site Darkplanneur se définit lui-même comme un décrypteur psychanalytique des tendances contemporaines.

« En ce mardi 8 mai, Darkplanneur revient sur des images jamais diffusées de sa rencontre avec celui qui est devenu le président de la République Française…

Visionnaire, Il était venu sans staff,  révélant les fondements de sa victoire: le rêve français inspiré par la campagne d’Obama, mais aussi son intérêt par rapport aux publicitaires, tout en avouant qu’il ne s’habille pas bien…et quelques autres secrets !

Retour sur cette rencontre prophétique et analytique qui nous éclaire sur le profil de l’homme qui va présider à la destinée de la France dans les 5 prochaines années« .

Retrouvez la vidéo de François Hollande au cabinet des curiosités :

09h29 – La bataille pour être président est terminée. Celle pour déterminer quelle voiture conduira le chef de l’État aussi. En effet, il semblerait que François Hollande ait opté pour une Citroën DS5 Hybrid. Une voiture qu’il a déjà emprunté pour se rendre à Sochaux lors de la primaire socialiste.

Pierre Moscovici, directeur de campagne du désormais ex-candidat socialiste, aurait pesé de tout son poids. En effet, le Monsieur est élu du Doubs, terre de Peugeot-Citroën. Une exposition médiatique qui fera le plus grand bien à la marque aux chevrons après les résultats moroses de cette année.

09h25 : Claude Guéant était interviewé ce matin sur RTL. A propos du dernier conseil des ministres de Nicolas Sarkozy qui se tiendra ce matin à 10h00 : « Je sens qu’il est triste bien qu’il n’exprime pas de sentiment de cette nature mais je crois qu’il a le sentiment du devoir accompli ». « Un moment chargé d’émotions », selon lui. Par ailleurs, il a déclaré être candidat aux législatives à Boulogne-Billancourt (92).

La vidéo de Claude Guéant sur RTL :

Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, de… par rtl-fr


08h40 :
A Mont-de-Marsan dans les Landes, un électeur a mis deux billets de 50€ dans son bulletin de vote, pour « rembourser la dette publique », a-t-il écrit. C’est ce que rapporte le journal Sud Ouest. Il y a quinze jours, pour le premier tour, un billet de 20€ avait déjà été glissé dans une enveloppe. Sans doute, le même électeur.Pour revoir l’interview Claude Guéant en vidéo : 

07h45 : Pour voir la carte des résultats définitifs du second tour de l’élection présidentielle 2012, département par département, cliquez ici.

06h45 : Hier, Nicolas Sarkozy et François Hollande étaient côte à côte lors de la commémoration du 8 mai 1945. Une image historique qui donne un sentiment d’apaisement après une campagne difficile.

Voici la vidéo de la poignée de main des deux présidents, hier sous l’Arc de Triomphe :

Mercredi 9 mai 2012 : J+3 après l’élection présidentielle 2012 :

19 h 00 – Le Parti de Gauche ne veut pas épargner François Bayrou

Afin de ne pas contrarier ceux qui refusent toute alliance avec le centre, le Parti de Gauche refuse de ne présenter aucun candidat contre François Bayrou lors des élections législatives, comme l’a annoncé Pierre Moscovici. « Si le Parti socialiste venait à choisir cette direction, la gauche sera de toute façon bien présente dans cette circonscriptiongrâce à la candidature de Daniel Labouret, candidat du Parti de gauche sous la bannière du Front de gauche », a indiqué le PG.

A l’entre-deux tours, François Bayrou avait indiqué qu’il allait voter pour François Hollande. Une décision qui a provoqué l’ire de l’UMP, qui présentera un candidat contre le président du MoDem, mais qui ne semble pas attirer la clémence de l’extrême gauche.

16 h 15 – Copé et Le Pen, les nouvelles figures de l’opposition

Selon un sondage Mediaprism réalisé pour le site Atlantico, Jean-François Copé (35%), et Marine Le Pen (34%) sont considérés comme étant les principales personnalités d’opposition à François Hollande. Alain Juppé (22%) et François Fillon (20%) suivent tandis que François Bayrou n’apparaît pas dans ce baromètre.

15 h 30 – Les Verts votent la participation au gouvernement

Selon Le Figaro, les cadres d’EELV ont voté à plus de 75% leur participation au gouvernement. Cette participation ne dépend plus que de François Hollande. Il appartiendra au nouveau président de la République de choisir ses futurs collaborateurs.

14h20 : Revivez les images inouïes de ce 8 mai 2012 : Nicolas Sarkozy et François Hollande, deux présidents côte à côte pour la commémoration de la fin de la Seconde guerre mondiale. Un moment historique selon les médias et les experts politiques.

Voici les temps forts de l’évènement en vidéo : 

Source. 

11h20 : La vidéo de la cérémonie du 8 mai : Nicolas Sarkozy et François Hollande ensemble. Pour voir la vidéo :

Public Senat – Live par publicsenat

10h45 : Nicolas Sarkozy et François Hollande seront ensemble pour les cérémonies du 8 mai, ce matin sur les Champs-Elysées. Vous pouvez suivre en direct cet événement, sur France 2, en cliquant ici, ou sur TF1, en cliquant ici (POur TF1, il suffit de créer un compte en quelques secondes). Ce type de cérémonie, très codifié, ne peut être mené que par un seul chef. En l’occurrence, le président de la République étant encore Nicolas Sarkozy, c’est lui et lui seul qui gérera le protocole. François Hollande ne devrait pas intervenir.

Mardi 8 mai : J+2, François Hollande président de la République : 

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

L’UMP divisé en clans : des Humanistes aux Populistes

Législatives : pourquoi la droite n’a aucun intérêt à gagner les prochaines élections

21 h 25 – L’entraîneur du SC Bastia cité sur des bulletins de vote

So Foot révèle une anecdote amusante du second tour de la présidentielle. Dix-neuf habitants (sur 326 suffrages exprimés) du village de Belgodère (Haute-Corse) ont voté pour l’entraîneur du SC Bastia, Frédéric Hantz. Récent vainqueur du championnat de Ligue 2, le coach a visiblement fait des heureux. Evidemment, les bulletins sur lesquels son nom était inscrit ont été classés dans la catégorie « votes blancs ou nuls ».

21 h 00 – Eric Besson quitte Twitter

Une nouvelle ère s’ouvre à la France. Eric Besson a officiellement fermé son compte Twitter. Le ministre a déclaré qu’il reviendrait « dans quelques jours… ou quelques mois. Inch’Allah ». Ses dernières paroles de Twittos :

 

5 et fin. Tw off. Au revoir. Bises. See u. #soyezsages

— Eric BESSON (@Eric_Besson) Mai 7, 2012

20 h 15 – François Hollande en tête dans 333 circonscriptions

Selon le ministère de l’Intérieur, François Hollande est arrivé en tête dans 333 des 577 circonscriptions françaises. De quoi donner à la gauche une majorité confortable à l’Assemblée nationale.

19 h 22 -Nicolas Sarkozy estime avoir remporté la bataille d’Internet

« Le 4 mai 2012, vous êtes plus de 768 000 amis de Nicolas Sarkozy sur Facebook (631 495 sur sa page de campagne et 136 706 sur sa page personnelle), dont plus de 262 000 à l’avoir rejoint pendant la campagne : c’est un record en France et en Europe, et 7 fois plus que François Hollande, sur le réseau social le plus populaire du pays (27 millions de membres en France) ». Une note, extraite d’un long communiqué de l’équipe de campagne de Nicolas Sarkozy, qui mettra (peut-être) un peu de baume au cœur des supporters de Nicolas Sarkozy.

18 h 15 – Un « comité stratégique » mènera l’UMP aux législatives

Jean-François Copé a profité du bureau politique exceptionnel de l’UMP pour proposer officiellement la constitution d’un « comité stratégique de campagne » pour mener la bataille des législatives. Celui-ci intégrera 25 à 30 membres dont trois anciens premiers ministres. Ce comité stratégique, chargé de mener collégialement la campagne comprendra Jean-François Copé, François Fillon, Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin, Xavier Bertrand, Patrick Devedjian et l’équipe dirigeante du parti, dont Michèle Alliot-Marie, Brice Hortefeux, Jean-Claude Gaudin ou encore Bernard Accoyer.

16 h 35 – Cécile Duflot va quitter la tête d’EELV

« Les législatives seront mon dernier combat » comme patronne d’EELV. J’y mettrai toutes mes forces et le 22 juin, ce sera quelqu’un d’autre ». C’est donc officiel, Cécile Duflot va quitter son poste de secrétaire national des Verts. Candidate aux législatives à Paris, Cécile Duflot était à la tête du parti depuis 2010. Son retrait du parti écologiste pourrait être le présage de la nouvelle direction que pourrait prendre sa carrière politique. Avec une place de ministre ?

15 h 55 – EELV va voter sa participation au futur gouvernement

Cécile Duflot, secrétaire nationale d’EELV, a appelé le Conseil fédéral d’EELV à voter le principe d’une entrée au gouvernement que va formerFrançois Hollande. Ce sont quelque 200 délégués EELV qui doivent voter mardi sur cette question de la participation gouvernementale. Ce vote devrait être « archi-majoritaire » selon la direction du parti.

15 h 25 - »Sarko je te pleure », le site qui « se réjouit de sa défaite »

Un site tumblr nommé « Sarko je te pleure » a été lancé afin de réunir les « statuts facebook, tweets et photos des pro-sarko ». Le site annonce : « Ici on se rejouit de sa defaite !!! ». Tout un programme !

14h50 – François Hollande président en 2012, Coluche l’avait prédit en 1978.

«Attendez que la gauche passe en 2012. Attendez que la gauche passe, vous allez voir. Mireille Mathieu, tout ça, tous les mêmes, au goulag!»

Dans le sketch « Misère » de 78,  Coluche prophétisait l’arrivée au pouvoir de la gauche en 2012. Il n’avait certes pas deviné que cet événement surviendrait dès 1981 avec un autre François, mais avouons que Coluche avait du pif et pas que pour respirer quelques granulés. En 2012, François Hollande est donc fidèle au rendez-vous fixé par Coluche quelques 35 ans plus tôt. Le nouveau président de la République n’a pas manqué de lui rendre hommage à plusieurs reprises lors de ces meetings de campagne.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR

- V for Vendetta : ou comment Mickaël Vendetta prépare sa révolution

- Manchester City, Messi, Juventus : l’immanquable du weekend sport en vidéo

13h50- Selon un sondage Harris Interactive, 79 % de catholiques pratiquants ont voté pour Nicolas Sarkozy soit neuf points de plus par rapport à 2007. L’électorat catholiques pratiquants représentent 15% de l’électorat total.

François Hollande est lui crédité de 21 % des votes catholiques. Le candidat PS se voit sanctionné pour son engagement en faveur du mariage et de l’adoption pour les homosexuels et ses positions sur l’assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité. L’enquête de Harris précise que ces deux derniers points ont joué dans le choix de 40% des électeurs catholiques pratiquants.

Votre avis nous interesse