Archives Ancien Menly Mis à jour le 07/12/2011 Rédigé par Julien Maron

Prise d’otage dans une école par des parents d’élèves (la vidéo)

Une quinzaine de parents d’élèves tiennent en otage depuis hier soir, mardi 6 décembre, une directrice d’école et ses enseignants. Des parents d’élèves de CM1 de l’école Notre Dame de Caderot dans les bouches du rhône, retiennent depuis mardi soir, la directrice de l’école, une secrétaire et trois institutrices. Ils souhaitent ainsi obtenir le renvoi de l’un […]

Une quinzaine de parents d’élèves tiennent en otage depuis hier soir, mardi 6 décembre, une directrice d’école et ses enseignants.

Des parents d’élèves de CM1 de l’école Notre Dame de Caderot dans les bouches du rhône, retiennent depuis mardi soir, la directrice de l’école, une secrétaire et trois institutrices. Ils souhaitent ainsi obtenir le renvoi de l’un des professeur stagiaire. Jugé trop sévère, les enfants arrivent en pleurs à l’école, la peur au ventre.

Plusieurs plaintes ont déjà été posées auprès de la directrice mais rien n’y fait. Les parents ont donc décidé d’agir.

« Nous sommes très inquiets par rapport à l’avancée du programme de CM1 et nous pensons que nos enfants sont en danger. La situation est incontrôlable, ça hurle dans la classe, les enfants pleurent tous les jours, un élève ne veut plus aller à l’école, ils sont touchés psychologiquement », a annoncé l’un de ces parents d’élèves. « Nous séquestrons la directrice et une partie des enseignants dans l’école jusqu’à ce que les choses bougent. »

La directrice de l’établissement, Christine Courtot, a en effet reconnu les problèmes : « Nous avions une réunion avec ces parents d’élève de CM1 et je reconnais qu’il y a des problèmes, ils ne sont pas entendus par les autorités académiques, donc ils ont décidé de me séquestrer avec trois enseignantes »

Le rectorat s’est exprimé et a indiqué que le cas de ce professeur « qui est un stagiaire » est « connu et suivi par l’inspection académique. »

« Depuis que ce stagiaire est arrivé, la directrice est en conflit avec lui. Le directeur diocésain et le directeur de l’institut de formation pédagogique Saint Cassien (qui forme cet enseignant: NDLR) ont été reçus par l’inspection académique et le stagiaire est convoqué mercredi« , a précisé le rectorat.

Le rectorat tente donc de rétablir cette situation et a affirmé que le stagiaire sera déplacé. Promesse insuffisante puisque les parents exigent un acte daté et signé. « Nous voulons un document écrit définitif » a annoncé le porte-parole des parents d’élèves. « Nous prenons les enseignants en otage mais nos enfants sont pris en otage depuis septembre. »

Les parents se disent pourtant totalement conscients de risquer le pénal en cas de plainte des enseignants.

Votre avis nous interesse