Archives Ancien Menly Il y a 3 années Rédigé par Julien Maron

Présidentielle 2012 : l’enjeu de la classe moyenne

En 2012, un des enjeux majeurs de la présidentielle sera à nouveau, pour tous les candidats, de plaire aux classes moyennes de notre pays, comme en atteste la petite polémique en la matière née ce mardi entre François Hollande et Nicolas Sarkozy. Trop souvent laissée de côté, cette frange de la population en a marre […]


En 2012, un des enjeux majeurs de la présidentielle sera à nouveau, pour tous les candidats, de plaire aux classes moyennes de notre pays, comme en atteste la petite polémique en la matière née ce mardi entre François Hollande et Nicolas Sarkozy. Trop souvent laissée de côté, cette frange de la population en a marre d’être la dupe permanente et de devoir payer pour tous les autres, sans jamais elle-même bénéficier d’avantages, réservés aux plus pauvres qu’elles ou… au plus riches.

Pour les classes moyennes, qui représentent entre 40 et 50% de la population française, selon la définition qu’on lui attribue, pas de bouclier fiscal ni d’aides d’aucune sorte, ou presque : il lui faut constamment mettre la main au porte-monnaie, et se taire.

Cette tranche – aux revenus schématiquement compris entre 2000€/et 4000€/mois – fait toujours partie des thèmes préférés des candidats à la présidentielle… jamais des présidents en exercice. Sauf que la classe moyenne française en a ras-le-bol d’être le cochon payeur ignoré, cette majorité silencieuse qui vit assez bien pour ne pas faire parler d’elle mais qui, année après année, s’appauvrit à son insu. Un constat qui pousserait désormais certains de la classe moyenne à vouloir descendre d’une tranche, afin de profiter à leur tour des aides de l’état : un comble !

Votre avis nous interesse