Patrick Devedjian s’en prend à Jean Sarkozy
Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron

Patrick Devedjian s’en prend à Jean Sarkozy

21 h 10 – Patrick Devedjian s’en prend à Jean Sarkozy Depuis la sortie  Le Monarque, son fils, son fief, rien ne va plus dans les Hauts-de-Seine. Le livre, écrit par l’adjointe de Patrick Devedjian, président du conseil général, critique la politique menée dans le département et en raconte les luttes internes. Pourtant, l’ancien ministre […]

21 h 10 – Patrick Devedjian s’en prend à Jean Sarkozy

Depuis la sortie  Le Monarque, son fils, son fief, rien ne va plus dans les Hauts-de-Seine. Le livre, écrit par l’adjointe de Patrick Devedjian, président du conseil général, critique la politique menée dans le département et en raconte les luttes internes. Pourtant, l’ancien ministre soutient sa collaboratrice. Une vingtaine des 25 élus du groupe UMP se sont donc réunis et la majorité d’entre eux a décidé de procéder à un vote pour dénoncer l’attitude de leur président. Sur 18 suffrages exprimés, 14 ont considéré que leur confiance a été «trahie».

Selon le président mis en difficulté, ce vote est «une manœuvre montée de bout en bout par Jean Sarkozy et trois autres conseillers généraux». Il ajoute : «Je rappelle que cet élu a déjà semé la pagaille à Neuilly, à l’Epad, au conseil général et cela continue. Je lui dis qu’il aurait tort de me prendre pour David Martinon (investi par l’UMP pour les municipales à Neuilly, il avait été abandonné en cours de route par Jean Sarkozy et avait fini par retirer sa candidature, ndlr). Ses pressions ne me conduiront pas à la démission». Quel monde merveilleux que celui de la politique… source.

19 h 40 – Nice : Christian Estrosi vote l’expulsion de la CGT

Christian Estrosi, a fait voter aujourd’hui en conseil municipal l’expulsion définitive de la CGT du monument historique qu’elle occupe depuis l’après-guerre dans le Vieux-Nice. Délogée en 2009 pour cause de rénovation, l’Union départementale de la CGT devait réintégrer les locaux à l’issue des travaux, selon les termes d’une convention signée avec le conseil municipal. Refusant de rester dans ces seuls locaux, la CGT a commencé la semaine dernière une occupation illimitée de l’Aigle d’or, pour faire plier la mairie. En vain. source.

17 h 35 – Baromètre Ipsos : Ségolène Royal en chute libre

Les élections législatives ont porté un sacré coup à la popularité des vaincus. Selon le baromètre Ipsos du mois de juin pour Le Point, la socialiste, battue à La Rochelle, voit sa cote dégringoler de 16 points, à l’image de Jean-Luc Mélenchon (-13 points). Jack Lang pâtit lui aussi de son échec dans les Vosges (-8 points). François Bayrou (-9) et Rama Yade (-8) ne sont pas non plus à la fête. A l’inverse, Christine Lagarde (56%), François Fillon (55%) et Alain Juppé (54%) jouissent d’un bon taux d’opinions favorables. Le baromètre complet.

15 h 20 – André Chassaigne va présider le groupe FG à l’Assemblée nationale

Selon BFMTV, André Chassaigne (PCF) va présider le groupe Front de gauche à l’Assemblée nationale. Le député du Puy-de-Dôme avait un temps envisagé une candidature à l’élection présidentielle. Devant la montée en puissance de Jean-Luc Mélenchon et l’alliance PCF/Parti de gauche, il s’était finalement retiré.

14 h 50 – Roselyne Bachelot chroniqueuse pour Direct 8 ?

Une info mercato à prendre avec des pincettes. Selon Metro, Roselyne Bachelot pourrait intégrer le groupe Canal +. Une place de chroniqueuse l’attendrait au sein de l’émission de Laurence Ferrari sur Direct 8. source.

13 h 55 – Manuel Valls veut bannir toute familiarité entre la police et la population

Invité de France Info, Manuel Valls souhaite « bannir toute forme de familiarité entre la police et la population ». Le ministre de l’Intérieur voudrait, par exemple, bannir le tutoiement entre les autorités et les riverains. Question : que fait-on si l’on connait personnellement le policier en question ?

11h05 – Aung San Suu Kyi reçue demain à l’Elysée

L’opposante birmane Aung San Suu Kyi terminera demain sa tournée européenne par Paris où elle sera reçue par le président de la République au palais de l’Elysée. Après un tête à tête avec le chef d’Etat, les deux donneront une conférence de presse avant de dîner avec le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, et plusieurs membres du gouvernement comme Aurélie Filipetti (Culture), Najat Vallaud-Belkacem (Droit des femmes) et Laurent Fabius (Affaires étrangères). Pour rappel, Aungg San Suu Kyi, placée en liberté surveillée depuis de longues années, avait été libérée en novembre 2010 avant d’être élue députée en avril dernier.

10h10 – Budget 2012-2013 : le gouvernement compte sur la hausse des impôts 

L’enjeu est énorme : le gouvernement Ayrault/Hollande doit passer d’un déficit de 4,5 % du PIB fin 2012 à 3 % fin 2013. Et pour se faire, un effort budgétaire sans précédent est à prévoir puisqu’il faudra trouver entre 18 et 28 milliards d’euros, selon les économistes de l’OFCE. Sans oublier, que le doublement de l’allocation rentrée scolaire, le retour de la retraite à 60 ans ou encore les embauches dans l’éducation vont coûter cher. Mais le duo exécutif n’est pas en reste. En augmentant les impôts de 29,1 milliards d’euros, il ne resterait « plus que » 4 à 5 milliards d’économies à faire par an, et il s’agira de réduire de façon colossale les dépenses de l’Etat. La stratégie doit être établie aujourd’hui lors d’un séminaire gouvernemental.

09h50 – NKM pourrait briguer la présidence de l’UMP

Nathalie Kosciusko-Morizet pourrait se présenter à la présidence de l’UMP si la ligne qu’elle préconise pour ce parti n’est pas reprise, et si la tendance est toujours au rapprochement avec le FN : « Si ma ligne était reprise, partagée largement par d’autres qui ont plus de qualités que moi pour la porter, je me rangerais derrière eux ». « Si elle ne l’était pas, je serais tentée d’aller la porter devant les militants ». 

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

NKM : Patrick Buisson « ne voulait pas faire gagner Nicolas Sarkozy »

Le livret A sera relevé à 20 000 euros seulement

09h25 – La Grèce aurait embauché 70 000 fonctionnaires malgré les consignes de Bruxelles 

La Grèce aurait embauché 70 000 fonctionnaires sur la période 2010-2011, malgré l’accord conclu avec l’UE et le FMI. L’information, dévoilée par l’hebdomadaire de centre gauche To Vima, tombe quatre jours après le serment du nouveau gouvernement. Alors que le Pasok s’était engagé à licencier plusieurs milliers de fonctionnaires, la Grèce aurait en fait embauché 70 000 fonctionnaires et 12 000 personnes dans des collectivités locales. Selon une source proche de l’ancien gouvernement : « Georges Papandréou le premier donnait le mauvais exemple. Il dénonçait la société grecque, mais il avait à lui seul 120 conseillers! Et ses 45 ministres n’arrêtaient pas d’embaucher du personnel pour des raisons politiques ». Affaire à suivre et  info à vérifier… Source.

Cécile Duflot

07h50 – Livret A : Cécile Duflot appelle François Hollande a doubler son plafonnement 

Tandis que le Journal du Dimanche assurait que le plafonnement du Livret serait porté à 20 000 € et non doublé comme promis par François Hollande, Cécile Duflot, ministre du Logement, promet que le Livret A sera bien relevé à 30 600 € (il est de 15 300 € actuellement). Or, le Livret A finance notamment le logement social : « Je pense que cet engagement, qui était un engagement du président de la République, sera un engagement qui sera tenu (…) J’ai entendu les inquiétudes du lobby bancaire, ils peuvent avoir des inquiétudes, moi ce qui m’importe, c’est de répondre aux inquiétudes des dix millions qui n’ont pas les moyens de se loger dignement », a-t-elle déclaré au Grand Jury RTL-le Figaro-LCI hier. Et d’ajouter : « Je vais m’employer à ce que les engagements du président de la République soient tenus, (notamment) la construction de 150.000 logements sociaux ».

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Julien Dray dévoile les dessous de la campagne présidentielle du PS

Le livret A sera relevé à 20 000 euros seulement

07h00 – Egypte : les Frères musulmans au pouvoir 

Depuis hier, l’Egypte a un nouveau président : Mohamed Morsi, candidat islamiste du parti des Frères musulmans a été élu avec 51,73 % des voix, contre 48,27 % pour Ahmad Chafiq, dernier premier ministre du président déchu Hosni Moubarak. Sa victoire a été célébrée par des centaines de milliers d’Égyptiens, sur la place Tahrir, symbole de la révolution depuis un an. Lors de son discours, M. Morsi a assuré qu’il serait « le président de tous les Égyptiens sans exception », s’adressant ainsi aux hommes, aux femmes, aux chrétiens comme aux musulmans. Félicité par le président américain, Barack Obama, Morsi devra se confronter à l’armée, au pouvoir législatif depuis une quinzaine de jours. Rien n’est joué pour les Frères musulmans qui ont appelé à continuer les manifestations.

Lundi 25 juin 2012 : 

******

15h20 – Le Livret A relevé à 20 000 euros

François Hollande l’avais promis : le Livret A devait voir son plafonnement doubler, passant de de 15 300 euros à 30 600 euros. Mais selon le Journal du Dimanche, il serait relevé de 20 000 euros seulement. Le gouvernement voudrait en fait agir étape par étape. Un changement qui devrait s’effectuer à la rentrée. En mai dernier, la collecte sur le Livret A a atteint les 10 milliards d’euros. L’augmentation de son plafond est censé encourager la construction de logements sociaux. Source.

Jean-François Copé - la phrase du jour - François Fillon - UMP - nouvel Observateur

14h00 – Un coup d’état se prépare à l’UMP Paris 

Sur le site du JDD, on apprend qu’une vingtaine de conseillers UMP et Nouveau Centre de la capitale pourraient quitter le groupe, présidé par le filloniste Jean-François Lamour, et ce, afin de rejoindre Jean-François Copé. Ainsi, Rachida Dati, Pierre Charon et d’autres attendent le bon moment pour marquer leur séparation. Un coup d’état est en préparation…

12h35 – Najat Vallaud-Belkacem veut abolir la prostitution 

Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des femmes, , souhaite que la France« se donne les moyens » d’abolir la prostitution. Dans le Journal du Dimanche, elle explique : « Je ne suis pas naïve, je sais que ce sera un chantier de long terme », précise la porte-parole du gouvernement. Elle confirme également que Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, et elle, « ne resteront pas inactifs » sur la pénalisation des clients.

Votre avis nous interesse