Pato, Maxwell, Leandro Damião : le mercato brésilien du PSG
Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron

Pato, Maxwell, Leandro Damião : le mercato brésilien du PSG

Leo, mon bon Leo, ne vois-tu rien venir ? Eh bien pas grand chose à vrai dire. Voilà maintenant 11 jours que le mercato d’hiver est lancé et le PSG, qui devait dépenser des sommes folles et déshabiller tous les clubs européens de leurs meilleurs joueurs, n’a toujours pas bougé. Enfin, n’a toujours pas conclu, […]

Leo, mon bon Leo, ne vois-tu rien venir ? Eh bien pas grand chose à vrai dire. Voilà maintenant 11 jours que le mercato d’hiver est lancé et le PSG, qui devait dépenser des sommes folles et déshabiller tous les clubs européens de leurs meilleurs joueurs, n’a toujours pas bougé.

Enfin, n’a toujours pas conclu, plus précisément. En réalité, le staff parisien multiplie les touches, mais s’est vu opposer des fins de non-recevoir dans les dossiers Tevez et Kaka notamment. En sera-t-il de même pour le troisième gros poisson ferré par Leo, à savoir Pato ?

Pour le moment, Paris est encore en phase d’approche. Après une première proposition à hauteur de 22 M€ – refusée par Milan -, Paris a, selon la Gazzetta Dello Sport , revu son offre à la hausse et proposerait désormais 28 M€ assortis de différents bonus pour tenter de débaucher l’attaquant brésilien.

Les Brésiliens qui semblent être les cibles privilégiées de Leonardo, qui tente également de convaincre son compatriote Maxwell de quitter le Barça pour rejoindre le navire parisien. Les négociations sont actuellement  en cours, mais la tendance semble assez favorable.

Autre piste, celle menant au jeune attaquant de l’Internacional Porto Alegre, Leandro Damiao. Ce grand espoir du foot brésilien – un de plus avant le prochain – est dans le viseur parisien en cas d’échec dans le dossier Pato. Etrange coïncidence, Ronaldo était de passage au Camp des Loges mardi. « Une visite purement amicale« , selon Leonardo. Pourquoi pas, mais le fait que Leandro Damião soit conseillé par la boîte de communication créée par Il Fenomeno au Brésil laisse tout de même une large place au doute. Non ?

Votre avis nous interesse