OM transferts – Payet, Thauvin, Alessandrini, Cabella : le grand bluff
Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron

OM transferts – Payet, Thauvin, Alessandrini, Cabella : le grand bluff

Payet, Alessandrini, Thauvin, Cabella : à quoi joue l’OM en ce début de mercato ? Tentative de décryptage…

transferts-om-payet

OM transferts – Marseille se positionne sur toutes ses cibles depuis 48 heures. Une stratégie qui interroge…

A quoi joue l’OM ? Alors que les dirigeants olympiens clament haut et fort leurs ambitions et dévoilent sans pudeur leurs cibles lors de ce mercato, on est en droit de se demander s’ils ne bluffent pas purement et simplement sur leur quatre dossiers prioritaires. Certes, le mercato vient seulement de commencer et il serait étonnant de voir les Phocéens s’aligner si tôt sur les prix – forcément un peu surévalués – demandés par les clubs concernés pour céder leurs joueurs.

Mais là, c’est à se demander si l’OM ne se fout pas un peu du monde. Mardi soir, L’Equipe a dévoilé une information : selon le site Web du quotidien, Marseille aurait formulé une offre groupée pour Payet et Thauvin à hauteur de 12,5 millions d’euros. Un chiffre qui se décompose de la façon suivante : 7 M€ pour le Réunionnais, 5,5 pour la révélation de la saison ! Une offre évidemment refusée par le club nordiste, qui entend bien récolter cette somme – ou pas loin – pour le seul Payet et ne pas céder le désormais ex-Bastiais.

Sans aller jusqu’aux extrémités d’un Riolo, force est de constater que la stratégie marseillaise laisse perplexe. En lançant des offres sous-dimensionnées aux clubs, l’OM risque de vexer ses interlocuteurs mais aussi de voir lui passer sous le nez ses quatre pépites françaises. On sait en effet que Cabella, Alessandrini, Payet et Thauvin sont les cibles majeures visées par José, Vincent et toute la clique du Vieux Port. Ces messieurs ont du goût, puisque c’est ce qui se fait de mieux actuellement au poste d’attaquant de couloir en Ligue 1. Mais les mets les plus raffinés ont un prix. Un prix que l’OM ne semble pas disposé à payer.

10 plaques pièce !

Car malgré les 25 millions d’euros qui lui sont promis pour sa participation à la phase de poules de la Ligue des Champions, l’OM est toujours en phase de convalescence financière et ne peut pas se permettre de se lancer dans une coûteuse course à l’armement. Et puis, cet transparence totale dans les intentions olympiennes intrigue. Annoncer des cibles et faire fuiter des montants dans la presse aussi. Ca ne ressemble pas un club qui cherche à boucler un biz discrètement et rapidement.

Alors ? Et si finalement, tout ça était calculé ? Et si, en balançant des offres tous azimuts (offre de 7 M€ à Rennes pour Alessandrini, proposition de contrat de 4 ans à Cabella), les Olympiens étaient tout simplement en train de sonder le terrain pour voir lequel est le plus malléable. L’OM n’a pas besoin de ces quatre-là. Deux parmi cette liste lui suffiraient amplement. Thauvin, Cabella et Alessandrini ont tous trois été déclarés intransférables par leur club respectif. Mais il semblerait que la position des dirigeants rennais se soit assouplie ces dernières heures. Payet lui, a un bon de sortie.

Le tarif est sensiblement le même pour le meilleur passeur du championnat et pour l’explosif gaucher natif de Marseille : 10 plaques pièce ! L’OM osera-t-il aligner 20 millions sur la table pour deux joueurs, à l’heure ou Vincent Labrune se targue d’avoir replacé le club au coeur d’un cercle économique vertueux ? A l’heure actuelle, rien n’est moins sûr. Mais le mercato ne fait que commencer…

Fan de l’OM… et de Dexter ? Alors découvrez les premières images de la saison 8 :

[galerie id=202886]

Votre avis nous interesse