Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron

OL : Gourcuff vers Arsenal

Cette fois, le doute n’est (presque) plus permis. Yoann Gourcuff devrait bel et bien quitter l’Olympique Lyonnais dès cet hiver. Jean-Michel Aulas doit encore se demander ce qui lui a pris à l’été 2010, lorsqu’il a déboursé 24 M€ pour débaucher Yoann Gourcuff à Bordeaux. A l’époque, le transfert du beau gosse du foot français […]

Cette fois, le doute n’est (presque) plus permis. Yoann Gourcuff devrait bel et bien quitter l’Olympique Lyonnais dès cet hiver.

Jean-Michel Aulas doit encore se demander ce qui lui a pris à l’été 2010, lorsqu’il a déboursé 24 M€ pour débaucher Yoann Gourcuff à Bordeaux. A l’époque, le transfert du beau gosse du foot français avait fait naître de grands espoirs au sein de l’Olympique lyonnais. Moins d’un an et demi plus tard, le bilan du Breton est malheureusement loin d’être à la hauteur de l’investissement.

Souvent blessé, rarement décisif sur le terrain, Yoann Gourcuff n’a jamais retrouvé le niveau qui avait fait de lui le meilleur joueur de Ligue 1 élu par ses pairs à l’issue d’une saison 2008-2009 remarquable qui avait vu Bordeaux remporter le championnat sous la houlette de Laurent Blanc.

Relégué sur le banc depuis deux matchs en Ligue 1 sans même entrer en jeu, Gourcuff devrait être aligné mercredi soir en Ligue des Champions à Zagreb.Visiblement, Lyon préfère  l’exposer sur la scène européenne plutôt qu’en championnat, sans doute afin d’essayer de lui redonner une valeur marchande suffisante et minimiser la moins-value à la revente.

Du coup, la rumeur enfle depuis quelques jours : plusieurs médias ont ainsi évoqué un possible prêt payant avec option d’achat dès le mercato hivernal. Destination privilégiée : Arsenal, où Arsène Wenger le tient en haute estime et où les joueurs Français ont l’habitude de s’épanouir, de Thierry Henry à Samir Nasri en passant par Robert Pires.

Pour Gourcuff, c’est l’occasion de se relancer dans un club de premier ordre. Pour l’Olympique Lyonnais, l’économie du plus gros salaire de Ligue 1 (4,4 M€ brut annuels) serait une véritable aubaine à l’heure où le club a besoin de réduire sa voilure. Les deux parties ont tout à y gagner et il se murmure même qu’un accord tacite serait déjà entériné entre le club et le joueur…

Votre avis nous interesse