Archives Ancien Menly Il y a 2 années Rédigé par Julien Maron

Nasri, Ben Arfa, Ménez : le Top 5 des meilleures insultes des Bleus à l’Euro 2012

Avec son « Ferme ta gueule » adressé aux journalistes de L’Equipe, Samir Nasri a ouvert la boite de Pandore des Bleus. Et c’est toute la richesse du vocabulaire de nos footeux qui est est apparue au grand jour. Oui, nos représentants en équipe de France manient l’invective avec une verve rabelaisienne qui fait honneur à la […]

Avec son « Ferme ta gueule » adressé aux journalistes de L’Equipe, Samir Nasri a ouvert la boite de Pandore des Bleus. Et c’est toute la richesse du vocabulaire de nos footeux qui est est apparue au grand jour. Oui, nos représentants en équipe de France manient l’invective avec une verve rabelaisienne qui fait honneur à la culture française.

Samir a ouvert la voie et on a donc eu droit à un tombereau de vulgarités plus inspirées les unes que les autres. Avec un fil rouge : le mot « enculé » revient pratiquement à chaque fois. Les Bleus auraient-ils un problème d’homosexualité latente ? Ce qui est sûr, c’est qu’avec toute cette poésie vomie en choeur par nos Bleus, il y avait de quoi faire un Top 5. C’est parti :

 

Top 5 : « T’as qu’à me renvoyer chez moi si t’es pas content »

Auteur : Hatem Ben Arfa

Destinataire : Laurent Blanc

Note : 6/10

Appréciation : Dès qu’il s’agit d’en balancer une bonne, Hatem n’est jamais très loin. C’est quand même pas parce qu’on vient de se faire humilier par la Suède qu’on peut plus envoyer un texto à la famille en entrant dans le vestiaire. Et puis bon, il se prend pour qui ce Laurent Blanc ? Il a gagné quoi le mec ?

 

Top 4 : « Ferme ta gueule »

Auteur : Samir Nasri

Destinataire : L’Equipe

Note : 7/10

Appréciation : La mère de toutes les insultes. Celle qui a tout déclenché. Samir est un précurseur, un avant-gardiste incompris. « Pape de l’invective », »Petit Prince de l’injure », « King de l’outrage », Samir est aussi l’inventeur de l’insulte muette, uniquement décryptable en lisant sur les lèvres.  Un génie…

 

Top 3 : « Reste poli« 

Auteur : Samir Nasri

Destinataire : Alou Diarra

Note : 7,5/10

Appréciation : On retrouve dans cette saillie drolatique proférée dans le vestiaire après France-Suède tout le sens de l’ironie et de l’auto-dérision de l’auteur de l’indémodable « Ferme ta gueule« . Une oeuvre de choix subtile et mésestimée dans l’injurographie de Samir.

 

Top 2 : « Va fanculo » / « Vas te faire enculer« 

Auteur : Jérémie Ménez

Destinataire : M. Rizzoli / Hugo Lloris

Note : 8/10

Appréciation : Eructer la même insulte à 2 personnes différentes (l’arbitre puis son propre gardien) dans le même match et dans 2 langues différentes : une prouesse que seul Jérémie Ménez, spécialiste du double-contact, était capable d’accomplir ».

 

Top 1 : « Vas te faire enculer, vas niquer ta mère. Tu veux qu’on s’explique ? Fils de pute ! Comme ça tu pourras dire que je suis mal élevé ! »

Auteur : Samir Nasri

Destinataire : Jean Dupond (journaliste à l’AFP)

Note : 11/10

Appréciation : Un coup de maître. Le chef-d’oeuvre d’une carrière pourtant émaillée de multiples coups d’éclat. Cette logorrhée hors norme marque le climax d’une longue série de brillantes invectives et consacre indubitablement Samir Nasri comme l’un des plus grands, dans la droite lignée d’un Cantona. Chapeau l’artiste !

 

A LIRE AUSSI SUR MENLY :

Andrea Pirlo : un Nasri et un Ben Arfa dans chaque doigt de pied

Euro 2012 : les Bleus s’en mettent plein les poches

Votre avis nous interesse