Nadine Morano se défend d’être raciste
Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron
the_title();

21 h 40 – Nadine Morano se défend d’être raciste De passage à France 5, Nadine Morano a tenu à se défendre et à rejeter les accusations de racisme dont elle est l’objet. « Me faire passer pour quelqu’un par exemple qui serait raciste, alors que j’ai des amis qui sont justement arabes, et dont ma […]

21 h 40 – Nadine Morano se défend d’être raciste

De passage à France 5, Nadine Morano a tenu à se défendre et à rejeter les accusations de racisme dont elle est l’objet. « Me faire passer pour quelqu’un par exemple qui serait raciste, alors que j’ai des amis qui sont justement arabes, et dont ma meilleure amie qui est tchadienne, donc plus noire qu’une arabe, je trouve ça choquant », a-t-elle déclaré.

21 h 05 – Gouvernement : 4 nouveaux ministres délégués et 2 changements de portefeuille

L’Elysée vient de communiquer la composition du gouvernement Ayrault II. Comme prévu, l’exécutif n’a procédé qu’à quelques petites retouches. Delphine Batho, ministre déléguée auprès de la Garde des Sceaux, devient ministre de l’Ecologie en remplacement de Nicole Bricq qui obtient, quant à elle, le ministère au Commerce extérieur, un poste nouvellement créé.

Thierry Repentin, sénateur de Savoie, devient ministre délégué à la Formation professionnelle et à l’apprentissage, Anne-Marie Escoffier, sénatrice de l’Aveyron, a été nommée ministre déléguée chargée de la Décentralisation, Guillaume Garot, député de la Mayenne, a été nommé ministré délégué chargé de l’Agroalimentaire et la sénatrice Helen Conway devient ministre déléguée chargée des Français de l’étranger. Point de Robert Hue donc !

20 h 25 – Rachida Dati s’en prend à Roselyne Bachelot

En publiant A feu et à sang, un livre dans lequel elle rend compte du quinquennat de Nicolas Sarkozy qu’elle a vécu de l’intérieur pour avoir été ministre, Roselyne Bachelot s’est attirée les foudres de Rachida Dati. L’ancienne Garde des sceaux n’a pas apprécié d’être répertoriée parmi « les erreurs de casting » dans le livre de son ancienne collègue. « J’ai mis en oeuvre la réforme de la carte judiciaire avec l’appui et le soutien des parlementaires d’une part, et d’autre part, mes textes de loi, mon budget ont toujours été adoptés avec le soutien de la majorité à laquelle j’appartenais », a-t-elle déclaré. La maire du VIIème arrondissement a également placé une petite attaque contre Roselyne Bachelot : « Ils lui ont enlevé la compétence de la santé parce que la réforme de la carte hospitalière a été un échec. Faut quand même le redire. Et toutes (ses) relations avec les médecins ont été un échec… »

19 h 40 – Parité : Valérie Pécresse félicite le gouvernement

C’est suffisamment rare pour être souligné, l’une des figures de proue de l’UMP, Valérie Pécresse, a adressé ses compliments au gouvernement de Jean-Marc Ayrault. La parité mise en place par les socialistes plait à l’ancienne ministre. « J’applaudis des quatre mains ! Et si seulement ça pouvait être partout la même chose… », a-t-elle déclaré. Selon elle, l’UMP a encore de gros progrès à faire en la matière. « Vous savez bien que, les femmes, on les envoie toujours dans les combats les plus difficiles. J’ajoute même qu’en allant faire mes visites de soutien, j’ai rencontré des femmes pour lesquelles les députés sortants avaient tu jusqu’au dernier moment qu’ils les présenteraient, de peur que la commission nationale d’investiture (de l’UMP) ne retoque leurs candidatures féminines ».

18 h 00 – Pierre Sarkozy, « fils de l’ancien premier ministre français », selon un bar d’Ibiza

Pierre Sarkozy, alias DJ Mosey, se produira le 28 juin prochain au Sands, un bar-boîte d’Ibiza. « DJ Mosey, aka Pierre Sarkozy (son of ex French Prime Minister Nicolas Sarkozy) will be doing a great party at Sands Ibiza Beach Club and Restaurant, on Thursday, June 28 from 4pm », est-il indiqué sur les flyers promotionnelles de la soirée (qui démarre à 16h, tel un goûter d’anniversaire). Reste à savoir ce qui est le pire : assurer sa promo en utilisant le nom de son père ou que l’on ne se rappelle déjà plus du poste que vous occupiez encore il y a quelques semaines… source.

17 h 40 – Ségolène Royal peste contre les médias

Ségolène Royal aimerait qu’on lui fiche la paix. L’ancienne compagne de François Hollande a exprimé via Twitter son mécontentement vis-à-vis des médias. « Je découvre dans les médias que l’on me prête l’intention de briguer l’ARF (Association des Régions de France), après le parti, et même la mairie de Paris ! Stop. Je n’ai rien demandé », écrit-elle. La candidate à l’élection présidentielle de 2007 qualifie également de « vipérins » les propos de L’Express selon qui Ségolène Royal ne dirait pas bonjour au personnel de l’ARF sauf en présence des caméras de télévision. « Mais qu’ils s’occupent donc des sujets plus importants : état de la planète, crise mondiale, chômage , précarité des jeunes …etc« , déclare-t-elle à l’intention des journalistes.

17 h 25 -Claude Bartolone sera président de l’Assemblée nationale

Claude Bartolone a été élu par le groupe PS pour devenir le candidat socialiste à la présidence de l’Assemblée nationale. Le député de Seine-Saint-Denis est arrivé très largement en tête au premier tour, avec 127 voix contre 59 pour Jean Glavany, 50 pour Elisabeth Guigou et 22 pour Daniel Vaillant. Ces derniers se sont d’ailleurs désistés, évitant au groupe de voter pour un second tour. En étant élu par le groupe majoritaire à l’Assemblée, Claude Bartolone est assuré de sa victoire finale. François Hollande l’a appelé pour le féliciter. Au fait, ne devait-on pas élire une femme ?

16 h 30 – La réforme de Pôle Emploi entérinée

Le conseil d’administration de Pôle Emploi a validé les changements que va connaître l’organisme dans les années à venir. Le plan prévoit que les demandeurs d’emplois seront classés en trois catégories en fonction de leur profil. Le but est que les chômeurs considérés comme les plus éloignés de l’emploi puissent bénéficier dès leur inscription d’un suivi renforcé, avec un conseiller qui n’aura pas plus de 70 demandeurs d’emploi dans son « portefeuille ». Pôle Emploi bénéficiera également d’un corps de contrôleurs, chargés de surveiller la recherche d’emplois des inscrits.

L’organisme veut également faire évoluer le lien entre chômeurs et entreprises en incitant les entreprises à passer avant tout par le site de Pôle emploi pour déposer leurs annonces. De même, les contacts directs entre chômeurs et entreprise, sans intervention de conseiller, seront développés. La direction compte réaliser des « nouveaux partenariats avec les sites Internet emploi. Les offres publiées par ces sites pourraient être référencées dans le cadre des recherches effectuées sur pole-emploi.fr », et inversement. Important également, le plan stratégique devrait permettre de simplifier les courriers et les démarches administratives. source.

15 h 45 – Bruno Le Roux élu à la tête du groupe socialiste à l’Assemblée nationale

Bruno Le Roux a été élu à la tête du groupe PS à l’Assemblée nationale. Ce proche de François Hollande, réélu député de Seine-Saint-Denis, succède à Jean-Marc Ayrault. Considéré comme l’un des députés les plus actifs de l’Hémicycle, il est l’auteur de la partie législative de l’accord entre le PS et les Verts. Un atout compte tenu des négociations qui s’annoncent entre EELV, qui dispose d’un groupe autonome, et les socialistes.

15 h 25 – François Hollande a gardé son numéro de portable

Lui, président de la République, il ne se coupera jamais du monde réel. François Hollande n’a pas changé de numéro de portable afin de conserver un lien avec son ancienne vie. Las, s’il fait des efforts pour vivre « normalement », le Président serait un peu déçu de ne plus entendre son téléphone sonner autant qu’avant. Qui se dévoue pour lui envoyer quelques textos ?

14 h 30 – Florian Philippot (FN) demande l’exclusion d’un membre du gouvernement

Le Front national dispose désormais d’élus à l’Assemblée nationale et demande de la considération. Ainsi, lorsque le ministre délégué aux Relations avec le Parlement, Alain Vidalies, considère qu' »il y a une distinction à faire (…) entre ce parti et les autres », Florian Philippot s’insurge. « Cela prouve la haine du nouveau pouvoir socialiste envers la démocratie. Elle est de surcroît contradictoire avec l’argument avancé à l’époque pour justifier l’exclusion du Front national des consultations présidentielles, à savoir l’absence de notre parti du Parlement« , déclare-t-il.  « Dans l’immédiat, nous demandons à François Hollande d’indiquer que cette prise de position ne reflète pas celle du gouvernement. Par ailleurs, suite à cet outrage scandaleux à la démocratie, nous demandons l’exclusion d’Alain Vidalies du gouvernement« , ajoute-t-il.

13h35 – Mélenchon mis en examen pour insulte envers Marine Le Pen

Jean-Luc Mélenchon a annoncé avoir été mis en examen par un parquet de Paris pour avoir traité Marine Le Pen de fasciste. Le phrase qu’a prononcé le président du Front du Gauche serait celle-ci : « Pourquoi voulez-vous que le peuple français soit le seul peuple qui ait envie d’avoir un fasciste à sa tête ? » même si d’après le candidat à la présidentielle ce ne sont pas exactement ses mots. Il a cependant maintenu le terme de « fasciste » qui selon lui ne constitue pas une insulte. Source

13h20 – Florian Philippot veut que Vidalies soit « exclu »

Florian Philippot (FN) a demandé aujourd’hui qu’Alain Vidalies soit « exclu » du gouvernement après ses propos contre le Front National. Le ministre chargé des Relations avec le Parlement avait déclaré « ce n’est pas un brevet d’avoir des élus à l’Assemblée (…) il y a une distinction à faire (…) entre ce parti et les autres ». Pour Philippot, cette déclaration « prouve la haine du nouveau pouvoir socialiste envers la démocratie. Elle est de surcroît contradictoire avec l’argument avancé à l’époque pour justifier l’exclusion du Front national des consultations présidentielles, à savoir l’absence de notre parti du Parlement ».

11h35 – « Fuck Cameron » : le Nouvel Obs racole en mode tabloïd

Le Directeur du Nouvel Observateur vient de publier un édito au titre racoleur et insultant. « Fuck Cameron » dit Laurent Joffrin à l’encontre du Premier ministre britannique dont il n’a pas compris l’humour british. David Cameron avait dit hier qu’il serait « heureux à dérouler le tapis rouge aux entreprises françaises quand la France instituera un taux de 75% pour la tranche supérieure de l’impôt sur le revenu ». Joffrin, toujours au taquet quand il s’agit de défendre la « République fiscale » ne connait-il pas le sens des mots qu’il utilise? Qu’aurions-nous pensé si le Telegraph avait titré « Va te faire enc… Hollande ». Pas de doute, nous aurions frôlé l’incident diplomatique. La « tabloïdisation » du Nouvel Obs risque d’avoir le même effet. Affaire à suivre…

11h10 – Hollande invité en Turquie par le Premier ministre Erdogan

D’après une agence de presse turque, le Premier ministre de la Turquie Recep Tayyip Erdogan a invité François Hollande afin de raviver les rapports entre les deux pays. Erdogan a rappelé que la dernière visite d’un président français datait d’il y plus de 20 ans et qu’il était temps d’ouvrir une nouvelle page dans les relations bilatérales. Des relations qui s’étaient détériorées après que l’Assemblée Nationale avait voté une loi pénalisant la négation du génocide arménien en Turquie.  Si François Hollande a déclaré qu’une visite serait pour lui « un privilège », il n’a pas encore précisé s’il comptait prendre le train pour aller à Istanbul.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

Fête de la musique 2012 : le programme ville par ville

Bruno Le Maire : « Nos valeurs ne sont pas celles du Front national »
François-Hollande-meeting-tours

10h45 – Pour Hollande, l’arme nucléaire est « un élément qui contribue à la paix »

Nous faisions état hier de la déclaration de Michel Rocard qui estimait que le meilleur moyen de faire des économies était de supprimer la dissuasion nucléaire. « C’est 16 milliards d’euros qui ne servent absolument à rien » avait dit l’ancien Premier ministre sur BFMTV. S’exprimant sur le sujet depuis le sommet de Rio, François Hollande a jugé que l’armement nucléaire était « un élément qui contribue à la paix ». Tout un paradoxe.

10h25 – Harlem Désir : pas de ticket avec Cambadélis pour la tête du PS

Lors d’une émission de télé ce matin, Harlem Désir est revenu sur la déclaration de Jean-Christophe Cambadélis qui voulait « proposer un ticket avec (lui) pour la direction du Parti socialiste. » Le numéro 2 du parti a démenti la candidature commune : « Un ticket ? Mais ça ne se passe pas comme ça ! Dans un congrès du PS, on élit un premier secrétaire puis ensuite une équipe et donc ce serait restrictif. »

08h00 – 10 milliards d’euros pour boucler le budget 2012

Selon le ministre chargé des Relations avec le Parlement, Alain Vidalies, le gouvernement doit trouver 10 milliards d’euros pour boucler le budget 2012.  Une addition salée, héritage du quinquennat Sarkozy… C’est ainsi que le gouvernement devrait présenter les choses. Où trouver cette somme d’ici la fin de l’année ? Alain Vidalies précise qu’en supprimant les exonérations de cotisations sociales sur les heures supplémentaires ainsi que leur défiscalisation, on gagnerait pas moins de 4 milliards. La hausse de l’ISF engendrait 2 milliards. Le plafonnement des niches fiscales, la nouvelle taxation des dividendes aux actionnaires ou encore la suppression du bouclier fiscale devraient faire le reste. A noter qu’il s’agit seulement du programme 2012. En 2013, il faudra sûrement redoubler d’efforts.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Morano à Fillon : « Pendant que certains étaient dans des champs de parquettes, j’étais sur un champ de mine »

Thierry Roland : ses obsèques commenceront vers 15 heures à Paris

06h45 – Les ministères vont devoir se serrer la ceinture 

François Hollande n’a jamais dit précisément ce qu’il comptait faire pour réduire les dépenses de l’Etat. Dans Le Figaro, à paraître aujourd’hui, on nous révèle les points clés du programme des dépenses futures pour la période 2013-2015. Comme au temps de Sarkozy, on peut s’attendre à de nombreuses suppressions de postes… Soit le non remplacement de deux fonctionnaires sur trois partant à la retraite, pour tous les ministères, sauf pour les trois « prioritaires » :  l’Education, la Justice et la Sécurité intérieure. Les dépenses de « fonctionnement » (achat de fourniture, entretien des locaux et des flottes de voitures…), qui représentent 12% des charges de l’Etat, seront amoindries de 10% en 2013, de 3% en 2014 et de 3% en 2015. A l’époque Fillon, les objectifs étaient moins ambitieux : une baisse de 5% en 2011 et de 10% sur la période 2011-2013 (hors ministère de la Défense). Enfin, des coupes interviendront  également sur les « dépenses d’intervention » (toujours hors les trois ministères prioritaires). François Hollande, depuis le Brésil, où se tient le sommer de Rio +20, a démenti ce plan budgétaire.

Jeudi 21 juin 2012 : 

******

22 h 00 – Valérie Trierweiler aurait fait renvoyer une commandante de police de l’équipe de protection de François Hollande

Durant toute la campagne, le Service de protection des hautes personnalités (SHPH) a suivi et protégé François Hollande. Le 29 avril, une commissaire de cette équipe se fait sévèrement réprimander par Valérie Trierweiler. La scène a lieu dans les coulisses du palais omnisports de Bercy, après un meeting. Les affaires du candidat et le sac de sa compagne, qui se trouvaient dans les loges, ont disparu. Plus de peur que de mal: les effets personnels seront retrouvés dans une autre salle. Quelqu’un les a déplacés par mégarde.

Désormais président, François Hollande a conservé la même équipe de sécurité. Dans son intégralité ? Non, la commandante de police n’ayant pas été conservée. « C’est Valérie Trierweiler qui n’a pas voulu la garder », affirme une source policière.

19 h 05 – Les députés EELV n’auront pas « la liberté de vote »

Ça valait vraiment le coup de rejoindre la majorité. Le ministre des Relations avec le parlement, Alain Vidalies, a déclaré aujourd’hui qu’étant associés au gouvernement, les écologistes d’EELV auraient à l’Assemblée « la liberté d’expression, mais pas la liberté de vote »« Je crois à leur solidarité », a ajouté le ministre. Les écolos vont donc découvrir les joies des alliances…

17 h 50 – Le Front de gauche juge un enfant »trop blond » sur une affiche

Qui a dit qu’il fallait un sujet polémique pour faire une bonne polémique ? Une simple affiche montrant une petite fille blonde peut suffire. Des militants du Front de gauche de la région de Bollène ont exprimé leur mécontentement : une petite fille à la chevelure trop claire figure sur le plan de la ville fabriqué par le conseil municipal ! “Une honte pour notre ville et pour tous les enfants issus de l’immigration dont les parents sont venus construire le canal ou la centrale de Tricastin”, a dénoncé Serge Fiori, un responsable local. Une polémique à laquelle a répondu avec beaucoup d’ironie Jacques de Guillebon. A part ça, tout va bien…

Votre avis nous interesse