Archives Ancien Menly Mis à jour le 22/06/2012 Rédigé par Julien Maron

Nadine Morano : « J’étais Présidente du groupe d’amitié France Tchad à l’Assemblée Nationale »

19 h 05 – Nadine Morano : « J’étais Présidente du groupe d’amitié France Tchad à l’Assemblée Nationale » Nadine Morano persiste et signe. Alors que la Toile s’amusait de la ligne de défense adoptée par l’ancienne ministre pour contrer les accusations de racisme dont elle est l’objet, Nadine Morano a décidé d’en remettre une couche. « Que […]

Nadine Morano : "J'étais Présidente du groupe d'amitié France Tchad à l'Assemblée Nationale"

19 h 05 – Nadine Morano : « J’étais Présidente du groupe d’amitié France Tchad à l’Assemblée Nationale »

Nadine Morano persiste et signe. Alors que la Toile s’amusait de la ligne de défense adoptée par l’ancienne ministre pour contrer les accusations de racisme dont elle est l’objet, Nadine Morano a décidé d’en remettre une couche. « Que certains commentaires sont idiots ! J’étais Présidente du groupe d’amitié France Tchad à l’Assemblée Nationale », déclare-t-elle via Twitter. Courage Nadine !

09h40 – Nadine Morano et ses relations avec le FN

Sur RMC, ce matin, Nadine Morano est revenue sur ses relations avec le FN et Marine Le Pen, assurant qu’elle n’était « pas proche » de Le Pen : « Je ne suis pas proche de Marine Le Pen, je vous dis que son programme économique est une ruine pour la France », défendant tout de même, les électeurs du FN  qui « ne sont ni fachos, ni racistes, ce sont des gens qui en ont ras-le-bol ». Par ailleurs, Nadine Morano s’en est pris aux humoristes, en référence au piège de Dahan : « Je ne supporte plus ces humoristes qui me tapent dessus matin, midi et soir » et « qui se font du fric sur notre dos ». « Vous vous mettez à la place de nos familles ? Ça suffit, tempête-t-elle. Quand je me suis engagée en politique, mon rêve c’était de servir la France, pas de me retrouver aux marionnettes de l’info. C’est de la connerie. »

09h10 – Marine Le Pen prédit la mort de l’UMP

Sur Europe 1, Marine Le Pen a déclaré au sujet de Nadine Morano : « On laisse Nadine Morano là où elle est, ça nous va bien ». Par ailleurs, la patronne du FN prédit « la mort de l’UMP » : « Une fois de plus, j’avais raison ! J’avais prévu cette implosion de l’UMP, faisant référence à la guerre des égos : « Qui va être le plus à gauche ? Qui va le plus lutter contre les idées que je porte ? Tout cela va entraîner la mort de l’UMP ».

08h40 – Nadine Morano : « Copé a plus de courage que Fillon »

Pour Nadine Morano, « le courage, n’est pas la plus grande qualité de François Fillon ». Interrogée sur RMC/BFMTV, Nadine Morano revient sur les législatives et sur le règlement de compte entre elle et Fillon. Et d’ajouter « Les électeurs du FN « ne sont ni fachos ni racistes, ce sont des gens qui en ont ras-le-bol », déclare l’ancienne ministre sarkozyste. Et de finir son entretien par un dernier petit tacle à l’encontre de François Fillon : « Copé a plus de courage que Fillon« , déclare celle qui compte soutenir Jean-François Copé pour la présidence de l’UMP.

08h23 – Daniel Cohn-Bendit fustige les Verts

Daniel Cohn-Bendit livre ses sentiments sur son parti EELV, dans un un entretien à paraître aujourd’hui dans Libération. Pour lui, « l’image (du parti) est devenue détestable ». Il fustige également la « chef de clan » Cécile Duflot : « Quand on [la] voit par exemple, dans un documentaire, brandir son stylo en jurant qu’elle ne signera jamais un accord avec le PS sans la sortie du nucléaire, et qu’évidemment on le signe quand même car c’est un bon accord, cela est dévastateur. » Et concernant le patron des sénateurs écologistes, M. Placé : il était « trop occupé qu’il était à trouver un ministère ». Jean-Vincent Placé, interrogé sur Europe 1  s’est défendu : Dany, c’est son fond de commerce politique depuis quarante ans, il critique tout ».

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Smic : le « coup de pouce » du gouvernement serait de 0,6%

Gouvernement Ayrault II : la liste des ministres

07h55 – Pour Ségolène Royal, Valérie Trierweiler serait l’explication de toutes ses défaites 

Ségolène Royal s’est confiée au Point, paru hier. Elle revient sur sa défaite aux législatives, et sur le tweet de Trierweiler. Et pour elle, la nouvelle compagne de François Hollande y serait pour quelque chose dans sa défaite en 2007, face à Nicolas Sarkozy :  « Je me dis qu’en 2007, ça n’a pas dû arranger les choses. Je comprends pourquoi François ne m’a pas aidée. » (…) « En 2007, je me suis dit : ça va passer, ça va s’arranger. Donc j’ai encaissé. [Valérie Trierweiler] a profité de la situation. C’était facile, elle suivait le PS, elle suivait le premier secrétaire. Dans un pays anglo-saxon, le jour même, c’est le licenciement. Mais Paris Match n’était pas mécontent de me voir affaiblie, alors ils l’ont laissée volontairement, comme tous les autres qui savaient. » Et depuis le fameux tweet, elle dit regretter d’être « ravalée au rang de feuilleton, de théâtre de boulevard, de machin à trois, de trio ! » 

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Smic : l’augmentation serait de 0,6%

Obsèques des gendarmes de Collobrières ouvertes au public

07h25 – Revoir la vidéo de Nadine Morano : « Je ne suis pas raciste, j’ai une amie plus noire qu’une Arabe »

Nadine, ne pars pas ! Les journalistes ne s’en remettront pas. Hier, l’ancienne ministre, battue aux législatives a signé une sortie encore très marquée. Dans l’émission de France 5, C à vous, elle déclarait : « Me faire passer pour quelqu’un par exemple qui serait raciste, alors que j’ai des amis qui sont justement arabes, et dont ma meilleure amie qui est tchadienne, donc plus noire qu’une arabe, je trouve ça choquant »

Pour revoir Nadine Morano dans l’émission : 

 

Vendredi 22 juin 2012 : 

*****

14 h 05 – Jean Glavany s’excuse pour « la longueur de la jupe »

Candidat à la présidence de l’Assemblée nationale, Jean Glavany avait déclaré que la valeur du candidat ne se mesurait pas à « la longueur de la jupe ». Une réponse un peu maladroite pour dire que, qu’importe le sexe, seule la valeur du (ou de la) candidat(e) devait compter. Il ajoute : « Bien sûr qu’une femme au perchoir ça serait formidable ! Mais une femme présidente de la République aussi ! Nous avons fait un autre choix. Et une femme Premier ministre aussi! François a fait un autre choix… Et pour que nul ne se trompe sur le fond de ma pensée, qu’il soit clair pour vous tous que si je ne suis en pas en situation d’être au 2ème tour et si Elisabeth l’est, je me désisterai pour elle« . Allez, ça ira pour cette fois.

12h20 – Buffet : « Puisque nos propositions n’intéressent pas, il n’y aura pas de communistes au gouvernement »

Il ne devrait pas y avoir de grande surprise à l’annonce du gouvernement Ayrault II attendue dans la journée. Et pour ceux qui voulaient des communistes au gouvernement, il va falloir encore patienter. Marie-Georges Buffet a déclaré « Puisqu’on nous dit que nos propositions ne les intéressent pas alors nous prenons acte. Nous seront dans la majorité de gauche mais pas au gouvernement. » L’ancienne secrétaire générale du PCF a également fustigé l’attitude des socialistes pendant les législatives : « Il y a eu un comportement très agressif du PS dans certaines circonscriptions » a-t-elle dit sur LCI.

12h00 – Mamère: « Nous n’avons pas besoin de petits caporaux »

Noël Mamère n’a que très peu apprécié la récente déclaration d’Alain Vidalies qui avait dit que  les Verts « auraient la liberté d’expression, mais pas de vote ». Pour le député-maire de Bègles, Vidalies « doit confondre la majorité actuelle et l’UMP (…) nous n’avons pas besoin de petits caporaux pour nous donner des ordres. » Avant d’assurer que le groupe parlementaire EELV est « libre comme l’air. Nous serons des partenaires loyaux, et ne nous associerons à aucune motion de censure lancée par l’opposition. Mais la loyauté ne consiste pas à se compromettre.  « .

Votre avis nous interesse