Mallaury Nataf se serait auto-guérie de son cancer
Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron

Mallaury Nataf se serait auto-guérie de son cancer

L’affaire était trop belle pour la presse. Pensez donc : une star de série télé déchue, tombée dans le caniveau et ayant perdu la garde de son enfant. Un canevas parfait pour faire pleurer dans les chaumières de France et de Navarre et pondre des papiers misérabilistes sur la gloire et la décadence des stars […]

L’affaire était trop belle pour la presse. Pensez donc : une star de série télé déchue, tombée dans le caniveau et ayant perdu la garde de son enfant. Un canevas parfait pour faire pleurer dans les chaumières de France et de Navarre et pondre des papiers misérabilistes sur la gloire et la décadence des stars éphémères de la télé.

Egérie du « Miel et les abeilles », sitcom philosophique (non, on déconne) à succès des années 90, Mallaury Nataf a totalement disparu de la scène médiatique avant son come-back fracassant de la semaine passée, où elle s’est répandue dans les médias sur la précarité de sa situation.

Oui, sauf que cette version commence à prendre du plomb dans l’aile. Le fait qu’elle monnaye ses interviews à hauteur de 3500 euros avait déjà quelque chose de troublant. Mais à la limite, pour quelqu’un qui vit dans la rue, cela semblait presque légitime.

Seulement, le témoignage du journaliste de jeanmarcmorandini.com qui réalisait un sujet sur le quotidien de l’ancienne comédienne intrigue encore un peu plus. Selon lui, Mallaury Nataf lui aurait notamment confié avoir « soigné son cancer toute seule« . Un miracle sans précédent dans l’histoire de la médecine. « J’ai l’impression d’avoir été mené en bateau« , conclut-il.

Quoi ? Tout cela ne serait qu’un vaste plan de communication savamment orchestré par l’ex-comédienne pour initier un retour médiatique désespéré ? Une arnaque à grande échelle destinée à duper tout le monde, à sortir un livre racontant sa déchéance et retrouver une place dans le grand cirque médiatique ? En clair : on nous aurait menti ?

Déjà, un détail aurait dû nous mettre la puce à l’oreille : depuis quand les SDF, même coquets, ont les moyens d’avoir une french manucure tout fraîche (voir photo ci-dessus) ? Une bonne leçon pour la presse généraliste, trop occupée à butiner les plates-bandes de la presse-poubelle pour vérifier la véracité des dires de l’ancienne reine abandonnée par sa ruche

Votre avis nous interesse