Malgré Ibrahimovic, Thiago Silva et Lavezzi, le PSG galactique n’est pas
Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron

Malgré Ibrahimovic, Thiago Silva et Lavezzi, le PSG galactique n’est pas imbattable (2/2)

Avec Zlatan Ibrahimovic, le PSG s’est doté d’un des meilleurs buteurs du monde. Quand on sait que le Suédois sera soutenu dans sa tâche par Javier Pastore, Jérémy Ménez et Ezequiel Lavezzi, on cherche alors qui pourra arrêter le futur carré magique du PSG si ce n’est lui-même.  Javier Pastore : la saison dernière dernière, « El […]

Avec Zlatan Ibrahimovic, le PSG s’est doté d’un des meilleurs buteurs du monde. Quand on sait que le Suédois sera soutenu dans sa tâche par Javier Pastore, Jérémy Ménez et Ezequiel Lavezzi, on cherche alors qui pourra arrêter le futur carré magique du PSG si ce n’est lui-même. 

Javier Pastore : la saison dernière dernière, « El Flaco » était placé derrière l’attaquant de pointe voire numéro 9 quand Carlo voulait chambrer. Malgré des stats très correctesl’Argentin va changer de poste et jouer à la mode du moment, de manière plus reculée, à la Pirlo. Derrière la nouvelle ligne d’attaque du PSG, Pastore devrait se régaler en assists et caviars en tout genre. On se demande cependant s’il a et aura le coffre nécessaire pour tenir ce rôle de relayeur amélioré, a fortiori quand il se retrouvera dans la zone de joueurs comme Rio Mavuba ou Florent Balmont, qui l’avaient véritablement muselé la saison dernière lors des deux confrontations entre Lille et Paris. Même s’il évite assez bien les coups, le natif de Cordoba doit encore se faire violence pour montrer qu’il peut être le véritable leader technique du milieu de terrain parisien. Après tout, Pirlo avait lui aussi commencé juste derrière les attaquants…

Jérémy Ménez : sifflé au Parc à ses débuts, l’ancien Sochalien s’est mis le public dans la poche à coup de rushs inarrêtables. Jugé trop individualiste par les spécialistes, Ménez leur a répondu « 12 », comme le nombre de passes décisives effectuées. En fait, les seuls qui ont réussi à stopper les courses du putois, ce sont les arbitres, qui eux aussi lui ont dit « 12 », pour lui indiquer les biscottes récoltées la saison dernière. Pour un attaquant, ça fait tâche, surtout quand on apprend qu’elles ne résultent pas de gestes dangereux mais de mots déplacés. Nul doute qu’avec un bon vieux Tony Chapron au marquage, les adversaires peuvent dormir tranquilles. Ah non en fait, il reste Nenê sur le banc.

Ezequiel Lavezzi : on l’a dit et répété, Lavezzi est un chien amélioré. Le type de cabot qui va harceler une défense pendant 90 minutes, pourrir le match de son vis-à-vis par ses dribbles tous plus courts les uns que les autres et courir partout, en gros, un mec qui énerve. Comme tous les casse-bonbons, il risque de se prendre des coups et de les rendre. Dans un match bouillant comme celui de la Mosson ou dans ce qu’il reste d’enfer au Vélodrome, l’Argentin va devoir se tenir à carreau. Au moins plus que lors du dernier Argentine – Brésil duquel il s’est fait expulser 4 minutes après son entrée en jeu.

Zlatan Ibrahimovic : oui, Zlatan fait partie des cinq meilleurs attaquants de pointe du monde. Evidemment, il a vu et corrigé des défenseurs plus coriaces que ceux de Ligue 1. Pourtant, le Suédois n’est pas infaillible, pour preuve ses nombreux coups de sang sur et en dehors du terrain. Imaginons-le dans un jour sans, aux prises avec un Marko Basa lui balançant deux ou trois vannes en Serbe, langue que le Suédois d’origine Bosniaque doit connaître avec parcimonie. Imaginons-le se chauffer à la sortie d’une boite de nuit avec Pascal Gentil. Imaginons-le se lancer dans une joute verbale sans fin sur la suprématie scandinave avec les Danois d’Evian. Imaginons-le avec la Mafia haïtienne aux trousses, menée par un certains Jean-Eudes Maurice. Non vraiment, le PSG n’a pas choisi la facilité et la tranquillité avec Ibracadabra.

A LIRE EGALEMENT SUR MENLY.FR :

PSG : Jérémy Ménez s’excuse pour son comportement et veut finir sa carrière à Paris

Malgré Ibrahimovic, Thiago Silva et Lavezzi, le PSG galactique n’est pas imbattable (1/2)

La presse anglaise envoie Modric au PSG !

Votre avis nous interesse