LE RÉSEAU MENSQUARE

Madoff française : elle escroque 3 millions d’euros à ses proches

Publié dans Archives Ancien Menly par Julien Maron - mis à jour le

Une femme de 54 ans est soupçonnée d’avoir escroqué des dizaines d’habitants dans son petit village d’Indre-et-Loire, grâce au même mode opératoire que le célèbre Bernard Madoff. Si ce dernier s’est enrichi de 65 milliards de dollars, Sylviane Hamon elle, n’a réussi à voler « que » 2 ou 3 millions d’€.

Sylviane Hamon a 54 ans. Licenciée depuis quelques mois de BNP Paribas, elle prétendait travailler pour le compte d’une société de crédit. Elle aurait ainsi fait croire à des personnes qui lui faisaient confiance que leurs placements pourraient leur rapporter jusqu’à 30%.

Conseillère municipale pendant 7 ans, « la Madoff en jupe » était connue de son village et respectée. Voire  « une bonne copine. »  La révélation de son escroquerie a laissé pantois les habitants de cette petite commune d’Indre-et-Loire.

Le mode opératoire est le même que Madoff : c’est la règle dite « pyramidale« . Les intérêts versés aux premiers « investisseurs » étaient payés grâce aux capitaux investis par les nouveaux arrivants.

Mais il y-a quelques semaines tout bascule : une femme atteinte d’un cancer a besoin d’argent. Sylviane Hamon l’approche et lui promet la fortune. Le mari de la victime raconte : « Mon épouse devait remettre à cette femme 40.000 eurosElle lui avait promis un rendement de 10 %. Elle lui avait demandé de ne pas m’en parler, mais heureusement, ma femme n’a pas respecté la consigne. J’ai immédiatement pensé à un système pyramidal. »

Tout de suite,  l’homme prévient la Police et les Gendarmes de la section de recherches d’Orléans saisis de l’affaire.

La recette totale de l’arnaque n’est pas encore connue. Situé entre deux et trois millions d’euros, le butin pourrait encore grossir si de nouvelles victimes se font connaître. Après plusieurs semaines d’investigation, les gendarmes ont interpellé Sylviane Hamon, hier, à six heures du matin, à son domicile de Benais.

 

sources

votre avis nous interesse
Array