Archives Ancien Menly Il y a 2 années Rédigé par Julien Maron

Lionnel Luca : « Parlons de l’islamisation dans 20 ans, quand vous serez voilée ! »

10 h 30 – Lionnel Luca : « Parlons de l’islamisation dans 20 ans, quand vous serez voilée ! » Cela faisait un petit moment que l’on n’entendait plus parler de Lionnel Luca. Le député UMP a signé son retour par une déclaration choc, pleine de contraste et de finesse. Interrogé sur sa vision de la politique […]

Lionnel Luca : "Parlons de l'islamisation dans 20 ans, quand vous serez voilée !"

10 h 30 – Lionnel Luca : « Parlons de l’islamisation dans 20 ans, quand vous serez voilée ! »

Cela faisait un petit moment que l’on n’entendait plus parler de Lionnel Luca. Le député UMP a signé son retour par une déclaration choc, pleine de contraste et de finesse. Interrogé sur sa vision de la politique et de son mouvement – la Droite populaire -, Lionnel Luca a eu l’occasion de revenir sur ce qu’il appelle « l’islamisation » : « Depuis une vingtaine d’années, un islamisme conquérant veut nous imposer sa façon de vivre. (…) Le mot « islamisation » vous semble fort ? Je suis tenté de vous dire : parlons-en dans vingt dans quand vous serez voilée ! » source.

********

Lundi 13 août 2012

8 h 10 – François Fillon : « Le gouvernement français devrait faire preuve de réalisme et d’un peu de courage »

Désormais loin du pouvoir et disposant d’une parole libérée, François Fillon en profite. L’ancien premier ministre se fend d’une tribune publiée dans Le Figaro du jour dans laquelle il dénonce les travers de la politique internationale de François Hollande. Selon lui, « la politique étrangère de la France offre une nouvelle illustration de la méprise qu’a constituée la campagne de François Hollande ». Alors qu’il défend le bilan diplomatique de Nicolas Sarkozy (Géorgie, retour dans l’Otan), le désormais député de Paris adresse une violente critique envers le chef de l’Etat. « Il y a une grande différence entre la politique de Sarkozy et celle de Hollande: le premier prenait des risques, cherchait à renouveler une politique étrangère trop souvent synonyme d’immobilisme et de faux-semblants; le second ne se préoccupe que de sa «normalitude» et préfère de beaucoup son image à la recherche de résultats ! En Afghanistan, la page française, ouverte par Chirac et Jospin, est refermée sans aucune perspective. En Libye, le courageux peuple libyen se dit abandonné par la France et par l’Europe. On attend toujours un discours de la France sur les événements qui disloquent peu à peu le plus grand pays du Moyen-Orient, l’Égypte. Le silence français sur l’Iran est assourdissant. Mais le comble est atteint avec la Syrie, où le gouvernement français fait le service minimum. », écrit-il. François Fillon demande enfin à François Hollande d’établir une meilleure relation avec la Russie et l’exhorte à lui faire revoir sa position sur le cas syrien. « Au lieu de recevoir Poutine avec des pincettes, au lieu de l’humilier en bloquant la construction du centre orthodoxe du quai Branly et de bouder l’inauguration du monument à la mémoire des soldats russes morts pour la France durant la Grande Guerre, le gouvernement français devrait faire preuve de réalisme et d’un peu de courage pour construire une relation de confiance avec la Russie !« , estime-t-il. la tribune complète ici.

//

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

- Grollande Hebdo n°12 : les vacances de François Hollande

Votre avis nous interesse