Archives Ancien Menly Mis à jour le 18/10/2011 Rédigé par Julien Maron

Liliane Bettencourt est pieds et poings liés

A trois jours de son 89ème anniversaire, Liliane Bettencourt n’est pas sûre de pouvoir souffler toute seule ses bougies, elle devra peut être demander la permission à quelqu’un, à moins qu’elle ne soit déjà dans un avion pour une destination inconnue. La juge des tutelles de Courbevoie a décidé hier de placer l’héritière de l’Oréal […]

A trois jours de son 89ème anniversaire, Liliane Bettencourt n’est pas sûre de pouvoir souffler toute seule ses bougies, elle devra peut être demander la permission à quelqu’un, à moins qu’elle ne soit déjà dans un avion pour une destination inconnue.

La juge des tutelles de Courbevoie a décidé hier de placer l’héritière de l’Oréal sous le contrôle de sa famille avec exécution provisoire. La juge a dû notamment s’appuyer sur le rapport médical qui mentionne que Liliane Bettencourt souffrirait d’Alzheimer et de démence mixte. Les avocats de l’octogénaire ont fait appel de cette décision.

C’est son petit fils aîné Jean-Victor Meyers, âgé de 25 ans, qui est en charge de la tutelle à la personne. Le contrôle des biens et du patrimoine a été donné à sa fille François Meyers-Bettencourt mais aussi à ses deux petits fils.

Cette protection judiciaire sur le patrimoine de la troisième fortune française n’est pas sans conséquences. Liliane Bettencourt est délestée de son mandat d’administratrice chez l’Oréal mais surtout elle avait clamé haut et fort qu’elle s’exilerait si sa « chère » fille réussissait à la mettre sous contrôle.

Que va maintenant faire Liliane Bettencourt ? Cette saga médiatico-judiciaire à la française va-t-elle continuer ?

Votre avis nous interesse