Archives Ancien Menly Mis à jour le 18/10/2011 Rédigé par Julien Maron

Les Anglais veulent taxer la chrirugie esthétique

Si en France on compte taxer les sodas, il semble que nos voisins britanniques aient trouvé une solution plus lucrative encore : taxer la chirurgie esthétique. Le journal Daily Mail annonce en effet que le gouvernement britannique étudierait actuellement un projet de création d’une nouvelle taxe sur les opérations de chirurgie esthétique, hors chirurgie reconstructrice, […]

Les Anglais veulent taxer la chrirugie esthétique

Si en France on compte taxer les sodas, il semble que nos voisins britanniques aient trouvé une solution plus lucrative encore : taxer la chirurgie esthétique.

Le journal Daily Mail annonce en effet que le gouvernement britannique étudierait actuellement un projet de création d’une nouvelle taxe sur les opérations de chirurgie esthétique, hors chirurgie reconstructrice, réparatrice.

Déjà raillée outre-Manche, la « boob tax » (en référence au « boob job », l’augmentation mammaire, opération la plus pratiquée) pourrait rapporter 500 millions de livres par an dans les caisses de l’état. Pour les patientes en revanche, elle ferait surtout grimper leur facture de 20 % : de 5 000 à 6 000 livres pour une mammoplastie pour prendre un acte parmi les plus courants.

Reste à savoir si le gouvernement britannique sautera le pas et officialisera cette nouvelle taxe, largement critiquée par les chirurgiens – et on imagine aussi les patients qui ont recours à ce type de chirurgie -,  pour qui cette taxe causerait du tort à de nombreux clients, pardon patients, mal dans leur peau.

Votre avis nous interesse