Archives Ancien Menly Il y a 2 années Rédigé par Julien Maron

Le Pop-Corn favoriserait la maladie d’Alzeihmer

Le pop-corn impliqué dans la maladie d’Alzeihmer ? C’est la conclusion d’une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Minnesota et publiée dans la revue Chemical Research in Toxicology. Celle-ci révèle que l’additif alimentaire nommé « diacétyle » censé donner le goût de beurre au pop-corn provoquerait des troubles neurologiques. Ce composé organique permettrait en outre […]

Le pop-corn impliqué dans la maladie d’Alzeihmer ? C’est la conclusion d’une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Minnesota et publiée dans la revue Chemical Research in Toxicology.

Celle-ci révèle que l’additif alimentaire nommé « diacétyle » censé donner le goût de beurre au pop-corn provoquerait des troubles neurologiques. Ce composé organique permettrait en outre à la béta-amyloïde de s’accumuler autour du cerveau. un phénomène à l’origine de la maladie d’Alzeihmer.

Ce n’est pas la première fois que la diacétyle présent dans le pop-corn (entre autres) est pointée du doigt. En 2007, une précédente étude révélait que l’additif avait entrainé des dommages pulmonaires chez les employés d’une usine de production de beurre synthétique utilisé pour enduire les épis de maïs.

Après le Coca-Cola cancérigène, c’est donc au tour du pop-corn d’en vouloir à nos globules. Et histoire de rendre la chasse au diacétyle encore plus sympathique, sachez que l’additif n’est que rarement mentionné sur l’étiquette des produits…

A LIRE AUSSI SUR MENLY

- Les Pussy Riot condamnées à deux ans de camp

- Nus et culottés : revoir l’émission du 16 août de la Drôme à la Corse

Votre avis nous interesse