Laurent Fabius : « Bachar al-Assad ne mériterait pas d’être sur
Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron

Laurent Fabius : « Bachar al-Assad ne mériterait pas d’être sur Terre »

15 h 00 – Laurent Fabius : « Bachar al-Assad ne mériterait pas d’être sur Terre » Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius, qui a visité hier un camp de réfugiés syriens à la frontière turque, a déclaré que « le régime syrien doit être abattu et rapidement ». En tournée dans cette région du monde, l’ancien […]

Laurent Fabius

15 h 00 – Laurent Fabius : « Bachar al-Assad ne mériterait pas d’être sur Terre »

Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius, qui a visité hier un camp de réfugiés syriens à la frontière turque, a déclaré que « le régime syrien doit être abattu et rapidement ». En tournée dans cette région du monde, l’ancien premier ministre a également usé de mots très durs à l’encontre du président syrien. « Arès avoir entendu les témoignages bouleversants des personnes ici (…) quand on entend ça et je suis conscient de la force de ce que je suis en train de dire: M. Bachar el-Assad ne mériterait pas d’être sur la Terre ».

12 h 30 – Le gouvernement dément un changement de direction à EDF

Selon les informations de WanSquare, le cabinet de Jean-Marc Ayrault s’apprête à démentir formellement les informations du Parisien-Aujourd’hui-en-France parues ce matin, faisant état d’un possible remplacement d’Henri Proglio, à la tête d’EDF, par Guillaume Pepy, actuellement patron de la SNCF.

Bien que ce dernier mène une campagne active depuis plusieurs mois pour prendre la tête de l’électricien français, Henri Proglio a reçu, à plusieurs reprises, les assurances du nouveau pouvoir, sur la poursuite de son mandat chez EDF. Les rumeurs du jour faisaient pourtant état d’une volonté du gouvernement de se séparer d’une personne proche du précédent exécutif. source.

*******

Jeudi 16 août

14 h 40 – Ségolène Royal ira aux universités d’été… des Verts

Après sa défaite aux élections législatives, on aurait pu croire que Ségolène Royal disparaîtrait un peu du paysage. Mais c’était mal connaître la madone du Parti socialiste qui trouve toujours une bonne occasion de se faire remarquer. La candidate malheureuse du PS en 2007 n’ira pas à l’université d’été du PS à La Rochelle du 24 au 26 août, se trouvant alors en Afrique du Sud pour le congrès de l’Internationale socialiste dont elle est vice-présidente, mais elle interviendra à l’ouverture des Journées d’été d’EELV. « Je m’exprimerai en tant que présidente de la région, de région écologique », a déclaré celle qui fut ministre de l’Environnement de Pierre Bérégovoy (1992-1993).

interview-françois-hollande-direct-streaming-france-2-tf1

13 h 55 – François Hollande traitait Nicolas Sarkozy de « salopard »

La courtoisie et la politesse, c’est bon pour les plateaux télé. En privé, les politiques sont bien plus directs. Ainsi, le livre de Laurent Binet, invité à suivre la campagne présidentielle aux côtés de François Hollande, nous livre-t-il la description d’un François Hollande comme on ne l’imagine absolument pas. Il s’en dégage le portrait d’un homme « sans états d’âme », « formidable machine de guerre qui était configurée de façon optimale pour atteindre son but ». A cela s’ajoute les petits commentaires auxquels le Président se livrait à propos de son adversaire, Nicolas Sarkozy. « On a beaucoup reproché à François Hollande d’avoir dit que son principal concurrent était un sale mec, ce qu’il a présenté comme une boutade. Ça m’a fait rire, parce qu’en privé il traitait régulièrement Sarkozy de ‘salopard’, de manière tout à fait tranquille », explique l’auteur. source.

Votre avis nous interesse