Archives Ancien Menly Il y a 2 années Rédigé par Julien Maron

Laurence Parisot veut inscrire « la liberté d’entreprendre dans la Constitution »

15h30 - Laurence Parisot veut inscrire « la liberté d’entreprendre dans la Constitution » Interrogée ce matin sur Europe 1, Laurence Parisot, patronne du Medef a dit vouloir inscrire « la liberté d’entreprendre dans la Constitution », et ce, alors que s’ouvre demain la grande conférence sociale. Elle souhaite également que la compétitivité soit au centre des débats, ce lundi […]

Laurence Parisot veut inscrire "la liberté d'entreprendre dans la Constitution"

15h30 - Laurence Parisot veut inscrire « la liberté d’entreprendre dans la Constitution »

Interrogée ce matin sur Europe 1, Laurence Parisot, patronne du Medef a dit vouloir inscrire « la liberté d’entreprendre dans la Constitution », et ce, alors que s’ouvre demain la grande conférence sociale. Elle souhaite également que la compétitivité soit au centre des débats, ce lundi avec les partenaires sociaux. Selon elle, « toutes les réflexions de toutes les tables rondes doivent partir » de « la perte continuelle et alarmante de la compétitivité en France ». Mme Parisot pourrait proposer au gouvernement une « baisse des cotisations patronales et salariales » qui serait compensée par une « petite hausse de la TVA et de la CSG ».

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Quand l’UMP se réunit, « on dirait une réunion d’alcooliques anonymes »

Vidéo choc : un député jordanien sort un revolver en plein débat

 

14h40 – La négation du génocide arménien bientôt pénalisée

La loi pénalisant la négation du génocide arménien avait été proposée par Nicolas Sarkozy, mais censurée par le Conseil constitutionnel. Hier, François Hollande a promis de tenir ses engagements de campagne, tandis que les représentants de la communauté arménienne ont fait connaître leurs inquiétudes après les propos de Laurent Fabius sur la relation franco-turque. Si à l’Elysée, on assure la pénalisation prochaine de la négation du génocide arménien, on ne sait toujours pas sous quelle forme juridique elle va être concrétisée.

13h50 – François Hollande dénonce la profanation des tombes aux côtés d’Angela Merkel 

François Hollande, ulcéré, a déclaré aujourd’hui à Reims, qu’« aucune force obscure, et encore moins la bêtise (…), ne pourra altérer le mouvement profond de l’amitié franco-allemande », tandis qu’il célèbre aux côtés d’Angela Merkel, le cinquantenaire de l’amitié franco-allemande. Faisant référence aux 51 tombes de soldats allemands profanées dans les Ardennes hier : « Je le dis aujourd’hui par rapport à des événements qui se sont produits hier soir : aucune force obscure, et encore moins la bêtise qui lui prête souvent son concours, ne pourra altérer le mouvement profond de l’amitié franco-allemande ».

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

M.Valls craint qu’ »un antisémitisme nouveau provienne de jeunes français musulmans »

12h50 – La France fournira 230 millions d’euros d’aide à l’Afghanistan

Entre 2012 et 2016, la France fournira 230 millions d’euros d’aide à Afghanistan. Objectif : participer à la transition vers la paix dans ce pays ruiné par les conflits depuis une trentaine d’années. « Les buts que nous nous étions fixés au départ ont été atteints, à savoir aller chercher Ben Laden et faire en sorte que les Afghans eux-mêmes gèrent leur pays », a déclaré Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères. 240 millions d’euros ont déjà été fournis ces dix dernières années.

12h20 – Hollande et Merkel fêtent l’amitié franco-allemande à Reims 

On met les questions qui fâchent de côté pendant une journée, le temps de célébrer cinquante ans d’amitié franco-allemande. A l’instar de leur prédécesseurs, le général de Gaulle et le chancelier Adenauer – qui ont entériné la réconciliation de leurs deux pays à Reims le 8 juillet 1962 – François Hollande et Angela Merkel fête aujourd’hui l’alliance Paris Berlin. Au programme de la journée : passage en revue des troupes, cérémonie dans la cathédrale, inauguration d’une exposition consacrée aux deux « bâtisseurs de l’amitié franco-allemande », discours des deux dirigeants sur le parvis de l’église. Rappelons que c’est à Reims que l’Allemagne nazie a capitulé  le 7 mai 1945. Cette rencontre est la première célébration d’une longue série de manifestions, qui vont avoir lieu jusqu’en 2013, des deux côtés du Rhin. Source.

11h40 - Copé vs Fillon : Sarkozy reste neutre 

Entre les deux têtes dures de l’UMP son coeur balance, ou pas. Nicolas Sarkozy ne compte prendre aucune position quant à la petite guerre qui oppose François Fillon et Jean-François Copé, candidats à la présidence de l’UMP. « J’ai besoin d’amis dans les deux camps », aurait déclaré l’ancien chef de l’Etat, prudent. Nicolas Sarkozy, qui se dit neutre, garde tout de même un oeil sur ce qu’il se passe au sein de son clan. Aussi, attend-il peut être secrètement que les deux adversaires se déchirent pour démontrer que lui seul est en mesure de diriger le parti…

Dimanche 08 juillet 2012 :

******

Pierre Moscovici

14h30 – Pierre Moscovici rencontre Mario Monti pour une harmonisation de leur politique 

Pierre Moscovici, ministre de l’Economie, rencontrera dimanche le président du Conseil italien et ministre des Finances Mario Monti, tandis que se tiennent tout le week-end les Rencontres économiques d’Aix-en-Provence. Au programme, la crise grecque, l’aide financière pour Chypre et le plan de sauvetage des banques espagnoles. Une discussion qui permettra aux deux hommes d’harmoniser leur politique à la veille de l’Eurogroupe qui aura lieu les 9 et 10 juillet à Bruxelles. Source.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Marine Le Pen et son père divisent le FN

12h10 – Les Libyens votent librement huit mois après la chute de Kadhafi 

Ils sont quelque 2,8 millions de Libyens à voter ce samedi pour désigner les 200 représentants du Congrès national, huit mois après la chute de Mouammar Kadhafi. Aussi le climat reste tendu, notamment dans l’est du pays, où des actes de violences ont éclatés. Ainsi, dans certaines villes, les bureaux de vote n’ont pas été ouverts. Les partisans de l’autonomie ont appelé au boycott des élections et au sabotage du scrutin, réclamant une meilleure répartition des sièges à l’assemblée entre les régions. C’est la première élection libre, après quarante ans de dictature. Les résultats seront dévoilés lundi ou mardi, et à l’instar de ses voisins, l’Egypte et la Tunisie, le pouvoir pourrait être donné aux islamistes.

Votre avis nous interesse