Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron

La phrase du jour de Régis Juanico

Wikileaks a encore frappé. Le site de Julian Assange, nouvel ennemi public n°1 des États-Unis vient de révéler de nouveaux documents impliquant la France, ses partis politiques et le président-dictateur gabonais Omar Bongo. D’après ces documents, Omar Bongo aurait financé plusieurs campagnes électorales et plusieurs partis politiques en détournant de l’argent. Visés par ces accusations, […]

Régis JuanicoWikileaks a encore frappé. Le site de Julian Assange, nouvel ennemi public n°1 des États-Unis vient de révéler de nouveaux documents impliquant la France, ses partis politiques et le président-dictateur gabonais Omar Bongo.
D’après ces documents, Omar Bongo aurait financé plusieurs campagnes électorales et plusieurs partis politiques en détournant de l’argent. Visés par ces accusations, l’UMP et le PS qui nient, naturellement, en bloc ce qui reste des rumeurs (et qui le restera sans doute) et réagissent.
C’est le cas au parti socialiste du député de la Loire Régis Juanico qui signe La phrase du jour de Menly :

« Il faut rester toujours prudent par rapport au contenu des dépêches diplomatiques qui sont révélées. Ce qui apparaît dans ces dépêches, c’est que des fonds avaient été détournés par le président Bongo, une partie de l’argent semble-t-il, serait allé à des partis politiques français » (source Le Parisien).

Votre avis nous interesse