La BCE incite l’Espagne et l’Italie à poursuivre leurs cures d’austérité
Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron

La BCE incite l’Espagne et l’Italie à poursuivre leurs cures d’austérité

11h30 – La BCE incite l’Espagne et l’Italie à poursuivre leurs cures d’austérité  Au lendemain de l’annonce du président de la BCE, Mario Draghi, les marchés se sont emportés. Notamment les taux d’emprunt de l’Espagne et de l’Italie, les pays d’Europe les plus vulnérables, qui se sont envolés. Conséquences :  les Bourses sont dans le rouge […]

11h30 – La BCE incite l’Espagne et l’Italie à poursuivre leurs cures d’austérité 

Au lendemain de l’annonce du président de la BCE, Mario Draghi, les marchés se sont emportés. Notamment les taux d’emprunt de l’Espagne et de l’Italie, les pays d’Europe les plus vulnérables, qui se sont envolés. Conséquences :  les Bourses sont dans le rouge aujourd’hui et l’euro a perdu 3 centimes, pour atteindre son plus bas niveau depuis deux ans. Alors que les marchés s’attendaient à un coup de pouce de la BCE, dont le patron se disait « prêt à tout pour sauver l’euro », ce sont d’abord des consignes qui ont été dictées : si les gouvernements, espagnol et italien surtout, ne prennent pas les mesures nécessaires pour renflouer leur caisse, en donnant des garanties aux pays membres, la Banque centrale européenne ne fera pas d’effort financier. Madrid et Rome sont attendues au tournant. Et leur peuple peuvent se préparer à de nouvelles cures d’austérité.


11h00 – Les voies sur berge ferment : ce qui attend les automobilistes parisiens

Dans moins d’un mois, les piétons pourront investir les voies sur berges, et plus seulement l’été pendant Paris plage. Bertrand Delanoë a fait un rêve : « reconquérir la Seine ». Invalidée par le gouvernement Fillon, la fermeture des voies sur berge a été autorisée par le nouveau locataire de Matignon, Jean-Marc Ayrault. La voie express qu’empruntaient à toute allure les automobilistes va muter. Les conducteurs de la rive droite, laquelle sera équipée de feux tricolores, vont revoir leur comportement, puisqu’ils devront bientôt cohabiter avec les promeneurs, cyclistes et autres flâneurs. La rive gauche, quant à elle, sera fermée à la circulation automobile sur plus de 2 km, de Solferino à l’Alma. Et à la place des pots d’échappement, on y trouvera des terrasses, cafés et salles de spectacles. Une mesure qui vise à favoriser, sur le long terme, le recours aux transports en commun.

Pour plus de détails, rendez-vous sur le site de la mairie de Paris.

09h35 – Extraits de « Femme de la rue », le reportage qui révèle le sexisme de tous les jours

Elle ne s’attendait pas à ce que son documentaire fasse le buzz. Sofie Peeters, cette étudiante en réalisation à Bruxelles, a fait du sexisme dont elle est victime quasiment quotidiennement dans la rue, le thème de son documentaire, intitulé « Femme de la rue ». Dotée d’une caméra cachée, elle a filmé les remarques machistes et autres injures à caractère sexuel qu’elle subit quand elle parcourt la capitale belge. Un reportage qui a relancé le débat sur ce sexisme de tous les jours. L’occasion aussi de rappeler qu’en Belgique, un texte de loi est en préparation afin de condamner les propos sexistes.

Pour voir les extraits du reportage de Sofie Peeters (Anon) : 

//


08h35 – Syrie : Kofi Annan démissionne faute de moyens

Délaissé par les grandes puissances, et seul face au conflit syrien, Kofi Annan a démissionné hier de son poste de médiateur de l’ONU et de la Ligue arabe en Syrie. Voilà cinq mois qu’Annan tente de sensibiliser le Conseil de sécurité sur l’urgence de la situation en Syrie, proposant un plan en six points pour faire cesser les combats, mais celui-ci n’a jamais été appliqué. « J’ai fait de mon mieux » (…) « La militarisation croissante sur le terrain et le manque évident d’unité au sein du Conseil de sécurité ont fondamentalement changé les circonstances pour l’exercice effectif de mon rôle. Je n’ai pas reçu tous les soutiens que la cause méritait », a-t-il déclaré jeudi à Genève. Le Conseil de sécurité n’a effectivement pas réussi à débloquer les moyens nécessaires pour faire pression sur Damas, en partie à cause du veto de la Chine et de la Russie. Hillary Clinton, en charge de la diplomatie aux Etats-Unis, a noté le « travail sans relâche à la construction d’un consensus » de Kofi Annan, rappelant que la Syrie conserve le soutien de son pays : « Nous restons attachés à la mise en oeuvre d’une transition politique rapide telle que conçue par le plan Annan ». Pour Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, la démission de Annan « illustre l’impasse dramatique du conflit syrien ».

Vendredi 03 août 2012 : 

*******

12h45 – Une victime d’Aurora montre ses blessures sur Instagram

Carli Richards est l’une des victimes blessées par James Holmes, ce tireur fou qui a ouvert le feu pendant l’avant-première du dernier volet de Batman, dans une salle de cinéma d’Aurora, ville du Colorado. La jeune femme de 22 ans, touchée au bras droit, aux deux jambes, à la poitrine, aux fesses et dans le bas du dos, réclame la peine de mort pour Holmes : « J’espère qu’il sera abattu et qu’on le laissera saigner jusqu’à la mort. C’est tout ce qu’il mérite », revendique-t-elle. Sortie de l’hôpital, Carli a décidé de dévoiler ses blessures en publiant des photos de son corps meurtri sur le réseau Instagram. Pour voir d’autres photos, cliquez ici.


09h25 – Première enquête sur le travail au noir en France : « seulement » 7% des entreprises fraudent 

Le journal Les Echos de ce jeudi dévoile la première enquête nationale sur le travail au noir. Une étude, menée par l’Urssaf (organisme qui collecte les cotisations sociales) qui révèle que 7% des entreprises du territoire français fraudent la Sécurité sociale en ne déclarant pas, une part ou la totalité des activités d’un ou de plusieurs employés. Ce qui fait donc 93% des sociétés qui respectent le droit social. Un chiffre qui pourrait être largement sous-estimé étant donné que les contrôles de l’Urssaf ne s’effectuent qu’en semaine et que le secteur du BTP, fortement concerné par le travail au noir, n’a pas été inclus dans l’enquête pour des raisons techniques. En tête de ce classement, l’hôtellerie – hôtels, cafés et restaurants – embaucherait 6% de ses employés de façon illégale. En revanche les secteurs de la banque, de l’assurance et de l’industrie ne dissimuleraient « que » 1% de leur personnel.

Votre avis nous interesse