Archives Ancien Menly Mis à jour le 26/07/2012 Rédigé par Julien Maron

JO Londres 2012 : Top 10 des athlètes féminines les plus sexy

Les Jeux Olympiques, c’est du sport. Mais ce sont aussi des athlètes. Et comme la Nature est bien faite, il existe des athlètes hommes et des athlètes femmes. Et parmi ces dernières, certaines ont été avantageusement dotées par cette même Nature. Alors même si elles ne brilleront pas forcément pour leurs performances sportives, les 10 […]

JO Londres 2012 : Top 10 des athlètes féminines les plus sexy

Les Jeux Olympiques, c’est du sport. Mais ce sont aussi des athlètes. Et comme la Nature est bien faite, il existe des athlètes hommes et des athlètes femmes. Et parmi ces dernières, certaines ont été avantageusement dotées par cette même Nature. Alors même si elles ne brilleront pas forcément pour leurs performances sportives, les 10 athlètes féminines qui suivent se feront immanquablement remarquer d’une autre façon. Voici donc le Top 10 des athlètes féminines les plus sexy des Jeux Olympiques de Londres 2012.

TOP 10 : Stephanie Rice (Australie, natation)

Triple médaillée d’or aux Jeux de Pékin, la nageuse australienne Stéphanie Rice n’a pas sa langue dans sa poche et adore parler comme une charretière : après la victoire de l’Australie face à l’Afrique du Sud lors du Tri-Nations 2012, elle avait eu la bonne idée de tweeter la phrase suivante : « suck on that faggots » (« que ces pédés aillent se faire enc… »). Charmant.

TOP 9 : Melanie Adams (Australie, saut à la perche)

En terme de sex-appeal, Melanie Adams place la barre très haut. Mais après tout, quoi de plus normal pour une sauteuse à la perche ? Non contente de s’envoyer en l’air dans sa discipline, cette blonde torride originaire de Melbourne ambitionne également de devenir Miss Univers. Histoire de tutoyer définitivement les étoiles…

TOP 8 : Casey Eastham (Etats-Unis, hockey sur gazon)

Sourire ultra-brite, crinière dorée et bronzage californien, Casey Eastham a choisi un sport peu médiatique mais ô combien physique : le hockey sur gazon. D’ailleurs on dit qu’elle manie la crosse avec une dextérité hors norme. On aimerait bien vérifier cette information. Pas vous ?

TOP 7 : Kimberly Glass (Etats-Unis, volley-ball)

Avec son 1,92 m et sa plastique d’amazone indomptable, Kim ne vous laissera certainement pas de glace. Réceptionneuse-attaquante, la belle a décroché l’argent à Pékin avec la sélection US et compte cette fois atteindre son Graal : l’Or olympique.

TOP 6 : Federica Pellegrini (Italie, natation)

Pendant longtemps, Federica Pellegrini a jalousé Laure Manaudou. Au point de lui piquer son mec et son entraîneur ! Et puis, elle s’est rendue compte qu’elle n’avait rien à envier à la « petite fiancée des Français », pas même sa beauté. Une prise de conscience justifiée, à la vue de cette photo.

TOP 5 : Maria Sharapova (Russie, tennis)

Les années passent, Maria Sharapova reste. Archétype de la Russe blonde et sexy, Maria cache sous des traits angéliques un caractère bien trempé, comme l’a démontré sa victoire à Roland Garros, le dernier titre du Grand Chelem qui manquait à son palmarès. Elle briguera le titre olympique sur le gazon de Wimbledon, histoire d’entrer définitivement dans la légende.

TOP 4 : Leryn Franco (Paraguay, javelot)

On parie que vous allez suivre le concours de javelot cette année ? Avec Leryn Franco, cette discipline prend une tout autre dimension. Sauf que la bombe paraguayenne est bien meilleure lors des shootings et sur les podiums que sur le tartan. On lui pardonne ?

TOP 3 : Darya Klishina (Russie, saut en longueur)

1,80 m pour 57 kg : c’est peu dire que Darya est mince. Un physique longiligne adapté à sa discipline et qui lui permet de tenir un record personnel à 7,05m. Pour aller chercher l’Or olympique, son joli minois ne lui sera d’aucune utilité. Mais ça à la limite, c’est secondaire…

TOP 2 : Fatima Moreira De Melo (Pays-Bas, hockey sur gazon)

Véritable star au plat pays, Fatima a déjà 3 breloques olympiques à son actif avec la sélection néerlandaise : le bronze à Sydney, l’argent à Athènes et l’or à Pékin. A 34 ans, elle participe donc à ses 4e JO à Londres. Ce qui ne l’empêche pas d’être une joueuse professionnelle de poker. Bref, Fatima a tous les talents…

TOP 1 : Allison Stokke (Etats-Unis, saut à la perche)

L’histoire d’Allison Stokke, c’est un conte de fée qui tourne au cauchemar. Photographiée à 17 ans par un amateur lors d’un modeste meeting d’athlétisme, la photo de la belle va faire le tour de la toile en quelques jours et déclencher une vraie « Stokkemania ». Sauf qu’Allison ce qu’elle veut, c’est faire son sport sans toute cette médiatisation malsaine. Trop tard. La perchiste américaine est déjà en fond d’écran sur des milliers d’ordinateurs dans le Monde.

BONUS TRACK : Francesca Piccinini

Francesca mesure 1,85 m et totalise 463 sélections en équipe nationale d’Italie de volley-ball. Ces simples chiffres devraient suffire à asseoir sa réputation. Mais en plus de cela, celle que l’on surnomme « La Reine » cultive un goût immodéré pour la provocation, comme en témoignent les multiples séances photos très dénudées accordées à des magazines masculins. Une athlète complète.

[Gallery not found]

Votre avis nous interesse