Archives Ancien Menly Mis à jour le 27/07/2012 Rédigé par Julien Maron

Jean-Marc Ayrault rend visite aux athlètes français

19 h 15 – Jean-Marc Ayrault rend visite aux athlètes français A quelques heures de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Londres à laquelle il doit assister, Jean-Marc Ayrault a rendu visite au Club France, où il a salué les sportifs, les assurant du « soutien de toute la nation ». Interrogé sur le budget des […]

Jean-Marc Ayrault rend visite aux athlètes français

jean-marc-ayrault-francois-hollande

19 h 15 – Jean-Marc Ayrault rend visite aux athlètes français

A quelques heures de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Londres à laquelle il doit assister, Jean-Marc Ayrault a rendu visite au Club France, où il a salué les sportifs, les assurant du « soutien de toute la nation ». Interrogé sur le budget des sports, qui avait baissé sous le précédent gouvernement, Jean-Marc Ayrault s’est voulu rassurant. « Nous allons tout faire pour maintenir notre capacité d’intervention mais je ne peux pas vous cacher que nous devons faire face à nos engagements sur la réduction du déficit. Nous allons devoir faire face à des choix », a-t-il néanmoins nuancé. source.

15 h 45 – La France et l’Allemagne prêtes à tout

Après leur entretien, François Hollande et Angela Merkel ont fait savoir, par le biais d’un communiqué, qu’ils « sont fondamentalement attachées à l’intégrité de la zone euro. La France et l’Allemagne sont déterminées à tout faire pour la protéger ». Ils ont réaffirmé que les décisions du dernier conseil européen « devraient être mises en oeuvre rapidement ».  Pour les deux exécutifs, « les Etats et institutions de la zone euro doivent remplir leurs engagements, chacun dans leurs domaines de compétence ».

12 h 35 – François Hollande et Angela Merkel s’entretiendront à 13 heures

Selon son entourage, François Hollande s’entretiendra au téléphone avec Angela Merkel à 13h. Ils parleront de l’application des décisions du dernier conseil européen, fin juin. source.

12 h 20 – Rachida Dati veut un débat sur la naturalisation

Maintenant qu’elle n’est plus au pouvoir, la droite veut débattre. Rachida Dati a réclamé un débat parlementaire sur la « question de la naturalisation » en France, s’inquiétant de la volonté exprimée par le ministre socialiste de l’Intérieur, Manuel Valls, d’introduire de nouveaux critères de naturalisation. « La nationalité et les dispositifs d’intégration et de régularisation relèvent de la représentation nationale et non d’une simple circulaire administrative », a-t-elle estimé. Selon elle, « la gauche, pendant de nombreuses années et notamment pendant les années 80, a été responsable de l’échec de la politique d’intégration et de la montée du communautarisme ».

10h20 – Le Sénat restitue le durcissement fiscal des droits de succession

Finalement, le durcissement fiscal des droits de succession aura bien lieu. Une erreur s’est produite au Sénat, un des membres ayant oublié de voter au nom de la gauche, minoritaire au moment d’un premier scrutin jeudi matin, tandis que l’UMP avait fait passer un amendement pour supprimer le projet. On reprend les mêmes, ou presque, et on recommence donc. Cette nuit, le texte prévoyant de baisser de 159 000 € à 100 000 € par enfant l’abattement sur les droits de succession a bien été validé par la chambre haute du Parlement. Source.

08h45 – Plan automobile : François Hollande montre son soutien à Arnaud Montebourg 

François Hollande ne se rend pas à Londres aujourd’hui, pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, il préfère les Yvelines. Moins glamour certes, mais plus productif. Le président rencontre ce matin, vers 09h45, les salariés de l’équipementier Valéo à La Verrière, alors que le secteur de l’automobile est au plus mal en France. Car non, ce n’est pas le moment de baisser les bras face à la baisse de productivité des constructeurs, qui menacent de licencier à tour de bras. Il sera accompagné d’Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, et de Benoît Hamon, ministre délégué de l’économie sociale et solidaire. Signe que le président soutient son gouvernement dans l’affaire houleuse de PSA, avec la fermeture de l’usine d’Aulnay et les 8000 suppressions de postes en prévisions. Le déplacement se terminera par un point presse est prévu vers 11h30.

 

07h30 – De plus en plus d’américains pensent qu’Obama est de confession musulmane 

Selon un sondage effectué en juin dernier, par l’institut américain Pew, 17 % des 3 000 personnes interrogées pensent que le président US Barack Obama est de confession musulmane, malgré ses nombreuses déclarations sur sa foi chrétienne. C’est 5 points de plus qu’en 2008, année où cette rumeur a été lancée. Et chez les républicains, le taux s’élèvent à 34%, soit 18 points supplémentaires en 4 ans. Haris Tarin, directeur du bureau de Washington du Conseil pour les affaires publiques musulmanes (MPAC) s’inquiète d’entendre le président infirmer la rumeur : « Cela renforcerait l’idée selon laquelle l’islam peut être utilisé comme argument calomnieux ». Source.

Vendredi 27 juillet 2012 : 

*****

17 h 45 – Jean-Luc Mélenchon porte plainte contre Jean-François Copé, NKM et Alain Juppé

Cela faisait quelques semaines que l’on n’entendait plus parler de Jean-Luc Mélenchon. Le candidat Front de gauche à la dernière présidentielle vient de porter plainte contre trois grands noms de l’UMP. Jean-Luc Mélenchon reproche à Jean-François Copé, Alain Juppé et Nathalie Kosciusko-Morizet d’avoir déclaré qu’il était complaisant avec l’antisémitisme. Les responsables UMP ciblaient notamment sa supposée proximité avec le compositeur grec Mikis Theodorakis, connu pour tenir des propos peu amicaux envers le « lobby juif »source.

17 h 30 – Marylise Lebranchu veut repousser les régionales

Selon la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, il faudrait « repousser les élections départementales et régionales ». Marylise Lebranchu explique qu’« il n’y a aucune raison de reporter les élections municipales. En revanche, compte tenu du fait que nous allons abroger définitivement le conseiller territorial à la rentrée (..), il faut repousser les élections départementales et régionales ». La suppression des conseillers territoriaux, instaurés par le gouvernement Fillon, faisaient partie des promesses de campagne de François Hollande. « Le report à 2015 des cantonales et régionales sera fort à propos », avait également jugé mi-juillet le sénateur Yves Krattinger (PS), à la manoeuvre pour l’organisation des états généraux de la démocratie territoriale, qui doivent contribuer à une nouvelle étape de la décentralisation.

Votre avis nous interesse