Archives Ancien Menly Mis à jour le 05/06/2012 Rédigé par Julien Maron

Jean-Luc Mélenchon : « le FN est pervers et rusé, on va l’éradiquer politiquement »

10h55 : Interviewé par Direct Matin, le leader du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon s’est une fois de plus attaqué à Marine Le Pen et au FN. « Un adversaire rusé et pervers » qu’il souhaite « éradiquer politiquement ». Mais l’ancien candidat à la présidentielle s’en est également pris au Parti Socialiste qui « l’agace parce qu’il veut la […]

Jean-Luc Mélenchon : "le FN est pervers et rusé, on va l'éradiquer politiquement"

10h55 : Interviewé par Direct Matin, le leader du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon s’est une fois de plus attaqué à Marine Le Pen et au FN. « Un adversaire rusé et pervers » qu’il souhaite « éradiquer politiquement ». Mais l’ancien candidat à la présidentielle s’en est également pris au Parti Socialiste qui « l’agace parce qu’il veut la majorité absolue à n’importe quel prix, quitte à faire perdre la gauche » dans certaines circonscriptions. Selon Mélenchon, le PS « craint » que le Front de gauche ne devienne « un groupe charnière à l’Assemblée » même s’il assure faire partie de la majorité présidentielle.

09h55 : Alors que François Hollande consulte tous les partis politiques depuis lundi pour préparer le sommet du G20 au Mexique ainsi que le conférence de Rio, Marine Le Pen n’est pas dans les invitations. La présidente du FN se dit « scandalisée » par cette exclusion : François Hollande qui « consulte tous les partis politiques sauf le Front national alors que nous sommes la troisième force du pays »? Pour elle, c’était pourtant « la moindre des choses, je représente un électeur sur cinq ! » Et d’ajouter : « On cherche à nous couper la parole, la parole de 6,5 millions de Français ! (…) »

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Jamel Debbouze : « J’aurais pu voter à droite, après tout, je paie l’ISF »

Jubilé d’Elizabeth II : suivez la dernière journée en direct sur BFMTV

08h45 : Interrogée sur France Info ce matin, Marine Le Pen revient sur le duel judiciaire qui l’oppose à J.L Mélenchon, concernant le faux tract distribué à Hénin-Beaumont. La présidente du FN qualifie ainsi son adversaire de « Pauvre chochotte, il va pleurnicher au tribunal ! » Pour elle, Mélenchon va perdre car « ce tract est légal ».

07h00 : Hier soir, Marine Le Pen tenait une réunion publique à Hénin-Beaumont. Son discours a rapidement viré à l’escarmouche. Elle a qualifié son adversaire J. L Mélenchon d‘ »hurluberlu d’extrême gauche » au « visage hideux et dangereux », qui « vomit la démocratie » qui voudrait « noyer la circonscription sous une marée » d’immigrés « clandestins ». Et d’ajouter : « Proche idéologiquement par le passé des Moudjahidine du peuple, une espèce de secte politico-religieuse iranienne considérée comme une organisation terroriste tant par l’Union européenne que par les Etats-unis… c’est un article de Libération, ses amis de Libération, qui nous l’avait révélé ».

Mardi 05 juin 2012 : 

*******

15 h 15 – Steeve Briois (FN) : « Jean-Luc Mélenchon créé un climat de terreur »

Steeve Briois, secrétaire général du Front national, entretient le climat de tension entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. « Il n’est pas tolérable, dans une démocratie, que des citoyens soient menacés parce que le choix d’un tiers d’entre eux s’est porté sur Marine Le Pen, et qu’un candidat se permette d’instaurer un tel climat de terreur », a-t-il déclaré. Steeve Briois n’a pas apprécié les propos tenus par le candidat du Front de gauche lors d’une marche « contre l’austérité et le fascisme », menée dimanche.

13h35 : Invité de France Info, l’ancien premier Ministre Jean-Pierre Raffarin a répondu que « rien n’était à exclure » quant à son éventuelle candidature aux primaires de l’UMP. « Moi je représente l’un des piliers de l’UMP, qui est le pilier humaniste (…) C’est un courant autoritaire, républicain de la droite populaire, républicaine, et un courant plus humaniste, plus tourné vers le dialogue, vers des questions de sensibilité politique plus centrales. » A l’opposé de Jean-François Copé ?

11h15 : Au micro de France Inter, Jean-François Copé a qualifié de « floue » l’annonce faite par Cécile Duflot qui souhaite bloquer les loyers à  la relocation. « Tellement floue qu’on ne sait pas ce dont il s’agit » a ajouté le député-maire de Meaux. En campagne pour éviter une vague rose dans ces élections législatives, le secrétaire général de l’UMP a dénoncé « les promesses électoralistes dont l’imprécision devient préoccupante » avant d’assurer qu’il était opposé à la hausse des loyers qui provoquerait « une pénurie de logements. »

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

La SNCF se lance dans le low cost : moins de 25€ pour aller de Paris à Marseille

Luka Rocco Magnotta : Jun Lin la victime du dépeceur de Montréal livre ses secrets

10h20 : François Bayrou ne veut pas entrer au gouvernement Ayrault : « On ne peut participer à un gouvernement que si l’on est pleinement d’accord avec ses options principales », déclare le président du MoDem dans le journal Direct Matin. Soulignant qu’il a « des réserves sur le projet économique » du nouveau président de la République. Concernant les législatives, il se dit confiant, lui qui n’aurait « jamais envisagé l’échec comme hypothèse à examiner ». Source. 

09h48 : Réactions sur le concert de Madonna, pendant lequel la star a affiché le visage de Marine Le Pen avec une croix gammée sur le front : pour Najat Vallaud-Belkacem « C’est malheureux » (déclaration sur  iTélé  ce matin). Pour Louis Aliot, du Front national : « Madonna est une vieille chanteuse sur le retour, c’est plus ce que c’était ». « Moi qui aimais bien Madonna, ça la fait un peu baisser dans mon estime ». Quant à la possibilité d’une plainte, le FN attend de voir si la chanteuse se produira en France…


Votre avis nous interesse