Archives Ancien Menly Il y a 2 années Rédigé par Julien Maron

Jean Leonetti n’est plus vice-président du Parti radical

19 h 20 – Jean Leonetti n’est plus vice-président du Parti radical Jean Leonetti vient de démissionner de ses fonctions de vice-président du Parti radical, dirigé par Jean-Louis Borloo. Ce dernier avait demandé au député des Alpes Maritimes de quitter son poste, ses prises de position en faveur de l’UMP entrant en contradiction avec la […]

Jean Leonetti n'est plus vice-président du Parti radical

19 h 20 – Jean Leonetti n’est plus vice-président du Parti radical

Jean Leonetti vient de démissionner de ses fonctions de vice-président du Parti radical, dirigé par Jean-Louis Borloo. Ce dernier avait demandé au député des Alpes Maritimes de quitter son poste, ses prises de position en faveur de l’UMP entrant en contradiction avec la ligne d’indépendance du PR. « Dans un souci d’apaisement, j’ai adressé un courrier au président du PR, accédant à sa demande de me suspendre de mes fonctions de vice-président motivée par mon engagement au sein de l’UMP », a déclaré Jean Leonetti. L’ancien ministre chargé des Affaires européennes considère qu’« au moment de la recomposition de la droite et du centre, il est indispensable que le Parti radical réaffirme son identité et son autonomie et redéfinissent ses alliances au sein de l’opposition ». Sur les douze députés du PR, seuls cinq d’entre eux ont décidé de siéger à l’Assemblée dans le nouveau groupe centriste UDI, les sept autres dont Jean Leonetti ayant choisi de siéger avec le groupe UMP.

18 h 40 – Le gouvernement examine les suites à donner au dossier « foie gras » en Californie

Le gouvernement français va examiner « les suites à donner » à l’interdiction par la Californie de la vente de foie gras. Dans l’immédiat, le ministère de l’Agriculture va convier l’ambassadeur des Etats-Unis à une réunion de travail pour le « sensibiliser » à ce dossier. Le gouvernement s’engage également « à travailler avec les professionnels du secteur à des actions concrètes pour valoriser auprès des Californiens et Américains l’excellence gastronomique française, dont le foie gras reste un fleuron ». source.

18 h 30 – En colère, les députés UMP quittent l’Assemblée

Les députés UMP ont quitté mercredi l’hémicycle et boycotté un discours du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, pour protester contre le refus de la majorité socialiste d’inscrire cette semaine des questions d’actualité au gouvernement à l’ordre du jour. Christian Jacob, président du groupe d’opposition, a dénoncé une «violation de la Constitution». Selon Bernard Accoyer, «cet incident témoigne d’une continuité de la gauche à refuser que l’opposition puisse questionner le gouvernement». Jean-Louis Borloo, président du groupe UDI, y est également allé de son commentaire : «Hier c’était une première : les groupes n’ont pas eu le droit d’expliquer leurs votes sur la déclaration de politique générale du Premier ministre. Aujourd’hui, la nouvelle majorité refuse les questions au gouvernemen t: un viol du règlement hier et un viol de la Constitution aujourd’hui, c’est un comble! j’espère que ça ne présage pas de la suite !»

17 h 40 – NKM nie avoir demandé conseil à Patrick Buisson

Nathalie Kosciusko-Morizet dément l’information du Nouvel Obs selon laquelle elle aurait émis le souhait de travailler avec Patrick Buisson. NKM a admis avoir déjeuné avec Patrick Buisson le 23 mars, mais elle nie lui avoir demandé conseil. « Je ne comprends pas d’où il sort ça », a-t-elle lancé.

15 h 40 – Baromètre TNS Sofres : bons résultats pour Hollande et Ayrault

Selon le baromètre TNS Sofres réalisé pour Le Figaro Magazine, les cotes de confiance de François Hollande (stable à 55%) et Jean-Marc Ayrault (en hausse à 54%) sont bonnes. Les résultats des membres du gouvernement sont, en revanche, bien moins positifs. Hormis Manuel Valls (41%), les ministres peinent à se faire aimer des Français. Cécile Duflot, Najat Vallaud-Belkacem (27%), Benoît Hamon (24%) ou encore Christiane Taubira (22%) ne sont loin des résultats du Président et de son premier ministre.

Jean-Louis Borloo

15 h 30 – Jean-Louis Borloo « plutôt favorable » aux votes des étrangers

Jean-Louis Borloo s’est déclaré aujourd’hui « plutôt favorable » au droit de vote des étrangers aux élections locales, tout en reconnaissant que ce n’était pas l’avis de beaucoup de députés centristes. « Pour tout de ce qui relève de sujets de société, de l’intime, comme l’égalité devant le mariage, il y a une totale liberté. A l’évidence, il a des sensibilités différentes sur ces sujets », a déclaré le président du groupe UDI.

15 h 00 – François Hollande et Angela Merkel veulent étendre les pouvoirs du président de la zone euro

La France et l’Allemagne planchent actuellement sur l’installation dès l’an prochain d’un président de la zone euro aux pouvoirs étendus afin de doter la monnaie unique d’un responsable plus politique, plus visible et plus international. Ce statut permettrait au président de la zone euro de devenir l’égal du président de la BCE. Signe du renforcement du poste, le nouveau titulaire participerait aux sommets du G20, instance dont Jean-Claude Juncker, l’actuel président, s’est jusqu’ici trouvé exclu. source.

13 h 05 – NKM voulait travailler avec Patrick Buisson

Selon Le Nouvel Obs’, l’attaque adressée par Nathalie Koscisuko-Morizet à Patrick Buisson (« Il ne voulait pas fait gagner Nicolas Sarkozy mais Charles Maurras ») n’a pas spécialement plu à l’intéressé. S’il refuse d’entrer en conflit ouvert avec l’ancienne ministre, Patrick Buisson a tout de même confié que celle-ci lui avait proposé de travailler à ses côtés, au cours d’un déjeuner, le 23 mars dernier. « Je serais ravie que vous puissiez me prodiguer vos conseils. On pourrait peut-être se voir une fois par mois ?« , lui avait-elle demandé, dans l’optique de sa candidature à l’élection présidentielle de 2017.

13h05 – Douillet : « Hollande va probablement changer de Premier ministre »

L’ancien judoka et actuel député UMP David Douillet a fait une prédiction hier en marge du discours de politique générale de Jean-Marc Ayrault. Selon lui, « quand il y aura le feu dans quelques mois (…) François Hollande va probablement changer de Premier ministre. » Après Paul le Poulpe, David la méduse?

12 h 35 – Prévision d’inflation relevée pour 2012

le projet de budget rectifié présenté aujourd’hui en Conseil des ministres relève la prévision d’inflation pour 2012, de 1,8% à 1,9%. Selon le gouvernement, « l’inflation resterait relativement dynamique à +1,9% en raison d’un prix du pétrole encore élevé en 2012 par rapport à 2011″.

11h05 – Xavier Bertrand : candidat à la présidence de l’UMP ? 

Présidence de l’UMP : ce matin sur France Info, Xavier Bertrand, député UMP dans l’Aisne, a affirmé qu’il prendrait position  « à la fin de l’été ». Le poste de patron de l’UMP pourrait donc bien le tenter. En attendant, il assure que le débat au sein du parti « prendra toute sa force dès la fin de l’été, dès l’ouverture des candidatures pour le Congrès. Pour le reste pas d’opposition entre nous ». Quant aux propos de Rachida Dati, laquelle avait dit dans Le Monde qu’il fallait en finir avec les « barons », et que l’UMP était devenue « un parti de vieux notables et d’héritiers », l’ancien ministre a répondu : « Elle remet en cause la gestion actuelle de l’UMP ? Si c’est le cas, c’est sévère ». Source.

10h50 – UMP : l’élection du président prévue le 18 et 25 novembre

Le bureau politique de l’UMP qui s’est réuni ce matin a décidé de tenir l’élection du président du groupe le 18 novembre prochain (et le 25 novembre en cas de second tour). Les quelques 260.000 militants du parti pourront participer au vote organisé au niveau départemental par les fédérations, par vote papier. Ils éliront un triumvirat composé d’un président, un vice-président délégué et un secrétaire général, tous trois sur le même bulletin de vote. Chaque candidat devra donc composer un ticket après avoir reçu le nombre de parrainages nécessaires afin de se présenter à l’élection. A ce jour, seul François Fillon s’est déclaré candidat mais Jean-François Copé ou encore Nathalie Kosciusko-Morizet pourront le faire dès la fin de l’été.

10h20 – La feuille de route de Jean-Marc Ayrault conforme aux propositions du candidat Hollande

Jean-Marc Ayrault, simple « collaborateur » du président Hollande s’est donné une mission : faire appliquer les propositions de son chef. Votée à 302 voix sur 527 exprimées, la feuille de route de ces cinq prochaines années colle parfaitement aux propositions du candidat Hollande. Parmi les mesures les plus emblématiques :

– Nouvelle tranche de 45% d’impôt sur le revenu des ménages les plus aisés

– Imposition à 75% pour les revenus supérieurs à 1 million d’euros

– Pas de hausse d’impôts pour les classes populaires et moyennes

– La TVA sur le livre et le spectacle vivant repassera à 5,5%

– Suppression de la hausse de la TVA votée sous Nicolas Sarkozy

– Fin du cumul des mandats pour les parlementaires, dès 2014

– Droit de vote aux élections municipales pour les étrangers résidant depuis au moins 5 ans en France

– Mariage et adoption ouverts aux couples homosexuels début 2013

– Retrait des forces françaises en Afghanistan d’ici la fin de l’année 2012

– Une modification de la loi sur l’audiovisuel d’ici l’année prochaine, quant à la désignation des patrons du secteur public

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Arafat : la théorie de l’empoisonnement refait surface

Marylise Lebranchu : « Un grand moment de rigueur pour les fonctionnaires »

09h35 – PSA, Bouygues, SFR…  : la CGT prédit 75 000 suppressions de postes 

La CGT dévoile sa nouvelle liste noire, cinq jours avant la conférence sociale prévue par le gouvernement. Selon la Confédération, 75 000 postes sont menacés. PSA, Hewlett-Packard, Bouygues, SFR, Sanofi… Alors que de nombreux plans sociaux ont été suspendus pendant les présidentielles, ils reviennent aujourd’hui sur le devant de la scène médiatique, et cela ne fait que commencer. Si les chiffres de la CGT se confirment, le taux de chômage, qui atteint déjà les 10%, explosera.

08h00 – 302 députés ont voté la confiance au gouvernement Ayrault, contre 527 voix exprimées 

Suite à la déclaration de politique générale de Jean-Marc Ayrault, hier à l’Assemblée nationale, les députés ont voté la confiance au gouvernement à 302 sur 527 voix exprimées. 225 ont voté contre. Comme prévu, les communistes se sont abstenus. Les députés PS, EELV et radicaux ont voté favorablement, sans surprise. Les parlementaires qui n’ont pas accordé leur confiance au Premier ministre sont les députés UMP et  UDI (Union des démocrates et indépendants). Jean-Marc Ayrault a réagi aux suffrages : « Le gouvernement ne peut pas avancer s’il ne dispose pas de la confiance de la majorité: vous l’avez exprimée nettement. Maintenant nous avons notre feuille de route et ensemble, nous allons réussir! »

Mercredi 04 juillet 2012 : 

*******

19 h 05 – Assemblée : Noël Mamère votera la confiance

Alors qu’il avait exprimé sa réserve quant à son vote, Noël Mamère a finalement décidé de voter la confiance au gouvernement Ayrault. « Sur la question Astrid, qui me posait problème pour voter la confiance, nous avons obtenu de Mme Batho (le nouvelle ministre de l’Ecologie, ndlr) qu’elle reçoive les parlementaires écologistes, et le cabinet du premier ministre vient de me confirmer que cette question sera introduite dans la conférence de septembre », a-t-il expliqué ?

17 h 00 – Perquisition dans les bureaux parisiens de Nicolas Sarkozy

Selon une information révélée par France Inter, des policiers, mandatés par les magistrats bordelais en charge de l’affaire Bettencourt, ont perquisitionné les bureaux parisiens de Nicolas Sarkozy mais n’auraient rien saisi. Le domicile de Carla Bruni-Sarkozy, Villa Montmorency(16ème arrondissement de Paris), le cabinet d’avocats Arnaud, Claude et associés (17ème) et ses nouveaux locaux mis à sa disposition en tant qu’ancien chef de l’Etat, situés 27 rue de Miromesnil ont été concernés par ces perquisitions.Redevenu un justiciable lambda, Nicolas Sarkozy pourrait être confronté à la justice au sujet de plusieurs affaires dans les mois à venir. Dans le cadre de l’affaire Bettencourt, c’est le financement de sa campagne électorale de 2007 qui est en cause. Le juge Jean-Michel Gentil, en charge de l’affaire, pourrait entendre Nicolas Sarkozy dans les semaine qui viennent.

16 h 35 – Le mariage et l’adoption pour tous au premier trimestre 2013

Jean-Marc Ayrault a confirmé que le mariage gay et l’homoparentalité seraient légalisés d’ici au premier trimestre 2013. « Notre société évolue, les modes de vie et les mentalités changent. Des aspirations nouvelles s’affirment. Le gouvernement y répondra, au nom du principe d’égalité. Au premier semestre 2013, le droit au mariage et à l’adoption sera ouvert à tous les couples, sans discrimination », a indiqué le premier ministre.

http://www.liberation.fr/culture/0101633184-nouveaux-juifs-au-portugal

Votre avis nous interesse