Jean-François Copé s’entretient avec Angela Merkel
Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron

Jean-François Copé s’entretient avec Angela Merkel

20 h 15 – Jean-François Copé s’entretient avec Angela Merkel Que fait Jean-François Copé lorsqu’il rencontre Angela Merkel à Bruxelles ? Il lui glisse quelques mots doux en aparté. Le secrétaire général de l’UMP a assuré la chancelière allemande que l’ancien parti au pouvoir « ferait tout pour convaincre le président François Hollande de faire de […]

20 h 15 – Jean-François Copé s’entretient avec Angela Merkel

Que fait Jean-François Copé lorsqu’il rencontre Angela Merkel à Bruxelles ? Il lui glisse quelques mots doux en aparté. Le secrétaire général de l’UMP a assuré la chancelière allemande que l’ancien parti au pouvoir « ferait tout pour convaincre le président François Hollande de faire de la compétitivité la priorité absolue ». « Nous pèserons pour le (François Hollande, ndlr) convaincre qu’il faut adopter la règle d’or budgétaire et donc s’engager vraiment vers une baisse des déficits publics et de la dépense publique, qu’il faut poursuivre les réformes engagées lors du quinquennat précédent », a-t-il déclaré.

19 h 10 – Les effectifs publics vont baisser de 2,5% par an

Comme prévu, le gouvernement a annoncé une réduction des effectifs publics de 2,5% par an hors secteurs prioritaires – éducation, police, gendarmerie, justice -. Les effectifs de l’Etat connaîtront une stabilité globale. Les créations d’emplois seront réservées à l’enseignement, la police, la gendarmerie et la justice », a expliqué Matignon.

17 h 50 – Un élu UMP du 92 condamné

Cyrille Dechenoix, conseiller général et municipal UMP d’Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), a été condamné à six mois de prison avec sursis pour prise illégale d’intérêts, par le tribunal correctionnel de Nanterre. L’élu a été reconnu coupable d’avoir profité de ses fonctions d’élu municipal à Asnières en 2002 et 2003 pour favoriser deux entreprises lors de la passation de marchés publics, pour un montant évalué à environ 50.000 euros. Cyrille Dechenoix devra également payer 5.000 euros d’amende et verser 10.000 euros de dommages et intérêts à la mairie d’Asnières-sur-Seine. source.

17 h 00 – Le dixième mois des bourses n’est pas financé

Selon Jérôme Cahuzac, le dixième mois des bourses, promis par l’ancienne majorité n’est pas financé. « Il y a une impasse identifiée et qui ne pourra pas être contestée, c’est le dixième mois de bourse pour les étudiants et c’est 150 millions d’euros », a déclaré le ministre du Budget.

La phrase du jour - Benoît Hamon - DSK - parti socialiste

16 h 25 – Benoît Hamon va lutter contre le « socialwashing »

Benoît Hamon, ministre délégué à l’Economie sociale, annonce qu’il compte veiller à ce que les entreprises ne pratiquent pas le socialwashing (du marketing destiné à se donner une image sociale). Le ministre a notamment cité en exemple la compagnie Ryanair, « qui ne doit pas être considérée comme une entreprise sociale car elle propose des billets d’avion pas chers« . Le « socialwashing » est le pendant social du « greenwashing », aussi appelé blanchiment écologique. Il s’agit d’un procédé marketing utilisé pour se donner une image écologique responsable. La plupart du temps, l’argent a davantage été investi en publicité que pour de réelles actions en faveur de l’environnement.

15 h 30 – Carla Bruni-Sarkozy relance sa fondation

Ne plus être la Première dame ne l’empêche pas de vouloir rester active. Carla Bruni-Sarkozy prépare, en ce moment, une série d’actions à destination des enfants handicapés ou défavorisés. En août, elle visitera le service de pédiatrie de l’hopital San Salvadoun de Hyères (Var) et sélectionne en ce moment avec la secrétaire générale de son équipe, Cléa Martinet, 200 élèves boursiers – repérés pour leurs talents – et dont les noms seront dévoilés en septembre. En 2012, la Fondation dépensera 2,5 millions d’euros en aides diverses, soit 1 million de plus qu’en 2010. source.

14 h 15 – Vincent Peillon allonge les vacances de la Toussaint

Vincent Peillon a pris la décision d’allonger les vacances de la Toussaint pour les porter à deux semaines pleines. Le ministre de l’Education nationale l’avait annoncé il y a peu mais avait été immédiatement corrigé par Jean-Marc Ayrault qui avait annoncé une consultation gouvernementale avant la prise d’une telle décision.

14 h 00 – Nadine Morano porte plainte contre Gérald Dahan

Chose promise, chose due. Nadine Morano a annoncé qu’elle porterait recours devant le Conseil constitutionnel afin de contester sa défaite, provoquée, selon elle, par le canular de Gérald Dahan. L’ancienne ministre va, dans la foulée, déposer plainte contre l’imitateur. Pour ne rien gâcher, Nadine Morano n’a pas apprécié que Thomas Hollande (fils de) déjeune avec Gérald Dahan. Une preuve de plus, selon elle, de l’implication de l’humoriste avec les affaires du Parti socialiste.

13h00 – Borloo : « la droite ne gagnera plus jamais d’élection sans le centre »

En voilà un qui n’est pas échaudé par les récentes débâcles de François Bayrou et du MoDem. Jean-Louis Borloo, président du nouveau groupe centriste à l’Assemblée Nationale, a assuré que la droite « ne gagnera plus jamais d’élection s’il n’y a pas à côté d’elle (…) un Centre puissant ». Vous avez dit présomptueux?

 

10h40 – Thomas Hollande et Gérald Dahan déjeunent en toute amitié 

Thomas Hollande aurait déjeuné avec l’humoriste Gérald Dahan mardi dernier, selon le Point.fr. Un repas anodin, selon eux :  « Il n’y a rien de particulier à en dire. Gérald s’est engagé durant la campagne. On a sympathisé et on a gardé des liens. Il n’y a aucune instrumentalisation », a déclaré le fils du président. Et Dahan d’ajouter : « On a partagé l’addition ». On risque fort d’entendre Nadine Mornao à ce sujet, elle qui avait accusé le comique d’être un militant socialiste et d’avoir saboté son élection en Meurthe-et-Moselle pendant les dernières législatives en la piégeant au téléphone.

10h30 – Nicolas Sarkozy et Aung San Suu Kyi ont déjeuné ensemble 

Aung San Suu Kyi, à la veille de son retour en Birmanie, a tenu à déjeuner avec Nicolas Sarkozy. L’ancien président avait envoyé Alain Juppé, alors ministre des Affaires étrangères, en janvier dernier pour remettre la légion d’honneur à l’opposante birmane, l’invitant par la même occasion à venir en France. Le déjeuner a commencé à 08h45 dans un grand hôtel parisien. Carla Bruni était présente. 

10h05 – Les députés socialistes cumulent toujours leurs mandats 

La plupart des nouveaux députés socialistes (60%), cumulent un mandat national et local. Et même si la loi de François Hollande, interdisant le cumul n’est pas encore officialisée (elle devrait devenir effective en 2014, année des élections municipales), il conviendrait que ses parlementaires donnent l’exemple. Alain Vidalies, ministre chargé des Relations avec le Parlement, estime que « le mieux serait qu’à l’intérieur du Parti socialiste, il y ait une anticipation ».

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

J.L Mélenchon : « Le plan de croissance européen est une pantalonnade »

Tribunal de Cologne : la circoncision est une blessure corporelle passible d’une condamnation

09h20 – Sommet de Bruxelles : Merkel va-t-elle céder aux Eurobonds ? 

C’est certainement le sommet le plus important depuis la crise de la zone Euro. A Bruxelles, aujourd’hui et demain, les dirigeants des 27 pays membres devront se mettre d’accord sur des mesures concrètes pour renforcer l’union monétaire et sauver les états les plus vulnérables comme l’Espagne. Ce sommet se veut donc ambitieux et décisif quant à l’avenir de l’Europe. Ce jeudi, après la première grande réunion des 27 (qui débute à 15h, heure de Paris), il faudra acter un pacte pour la croissance et l’emploi, basé sur la proposition des dirigeants italien, allemand, français et espagnol de consacrer 1% du budget européen, soit de 120 à 130 milliards d’euros, à des projets d’investissements d’avenir. Mais l’enjeu reposera surtout sur la mutualisation de la dette, ces fameux Eurobonds rejetés à bloc par la Chancelière allemande. Aussi pourrait-elle céder à la pression (sait-on jamais !), à conditions bien sûr que les autres pays s’engagent dans une discipline économique sans faille et que les contrôles des uns et des autres soit renforcés. Angela Merkel ne veut pas mettre en péril l’économie de son pays pour sauver ses voisins surendettés, et à sa place, la France ferait sûrement de même.

08h25 – 7,5 milliards d’euros pour boucler le busget 2012 

Le gouvernement devrait pouvoir dégager 7,5 milliards d’euros pour boucler le budget 2012, puis environ 13 milliards pour l’année 2013, selon Les Echos. Les mesures concernent la hausse d’impôts mais aussi la taxation, des stocks pétroliers notamment, à hauteur de 4% cette année.

07h20 – Claude Bartolone, élu au perchoir, veut baisser son salaire 

Claude Bartolone, président fraîchement élu de l’Assemblée nationale a demandé à son homologue au Sénat, le socialiste Jean-Pierre Bel, de faire une croix sur une partie de leurs indemnités respectives. « Je souhaite que les Français puissent se rendre compte que les présidents des deux assemblées font des efforts à une période où des efforts sont nécessaires. Et je souhaite que cela soit annoncé, si possible en coordination avec le président du Sénat, et que l’on puisse montrer que ce n’est pas simplement un symbole. C’est une volonté », a-t-il déclaré dans l’émission Questions d’Info pour LCP/France Info/Le Monde/AFP. Est-ce que la baisse de salaire sera de 30% comme le président et ses ministres ? Claude Bartolone devrait donner des précisions dans les prochains jours.

06h45 – Un parti tunisien demande l’extradition de Jean-Marie Le Pen

Le parti tunisien centriste Al-Majd a demandé à Jean-Marie Le Pen et sa femme de quitter le sol tunisien. Le couple est en vacances dans la célèbre cité balnéaire de Hammamet : « Monsieur Lepen: les Tunisiens on les aime partout ou on les quitte ! » a revendiqué la formation politique dans un communiqué mardi sur son compte Facebook. « L’entrée de Jean Marie Lepen, tortionnaire endurci en Algérie et porteur d’une idéologie fasciste, est un outrage aux valeurs de la République et une injure aux martyrs du mouvement de libération nationale ». L’ancien candidat français à la présidentielle est accusé de « racisme aux multiples prédications anti-maghrébines et d’actions xénophobes souvent violentes et assumées » par Al-Majd, qui en appelle à « l’extradition pure et simple » de M. Le Pen. Source.

Jeudi 28 juin 2012 : 

******

20 h 45 – Claude Bartolone contre la prime des Bleus

Claude Bartolone a affirmé qu’il « espérait bien » que la ministre des Sports fasse tout pour que les joueurs de l’équipe de France n’aient pas la prime que doit leur verser la Fédération française de football (FFF). Le président de l’Assemblée nationale n’a pas apprécié « cette impression qu’ont donné les Bleus d’être simplement des machines à jouer au football pour encaisser des primes, en n’ayant aucune idée de l’image qu’ils devaient renvoyer au pays, en n’ayant aucune idée du respect qu’ils devaient à leurs supporters qui étaient capables quelquefois de venir sous la pluie pour les attendre au retour ».

17 h 15 – Un nouveau mouvement à l’UMP

L’UMP poursuit son entreprise de division. Les libéraux de l’ancien parti majoritaire (parmi lesquels Luc Chatel et Hervé Novelli) songent actuellement à créer leur mouvement, la « Droite moderne ». Celui-ci ferait suite aux créations de la Droite humaniste, la Droite sociale, la Droite populaire et le Rassemblement gaulliste. source.

16 h 00 – Un eurodéputé antisémite se découvre des origines juives

Surprise ! Csanad Szegedi, dirigeant du parti d’extrême-droite hongrois Jobbik connu pour sa rhétorique antisémite, s’est découvert des origines juives. « Je ne dis pas que je n’ai pas été étonné par ces nouvelles informations », a-t-il déclaré, ajoutant : « Je pense que ce qui compte, ce n’est pas de savoir qui est hongrois de race pure, mais l’important est la façon dont on se comporte en tant que Hongrois ». Récemment, l’un de ses collègues du Jobbik avait fait les gros titres dans le pays après avoir demandé l’autorisation de procéder à un test génétique visant à prouver qu’il n’avait pas de sang juif ou rom dans les veines. L’ironie de la vie, sans doute. source.

Votre avis nous interesse