Interview de Victoire Passage : son clip hommage à Mélenchon maintenant disponible
Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron

Interview de Victoire Passage : son clip hommage à Mélenchon maintenant disponible sur Itunes

Impossible de passer à coté du phénomène buzz internet de ces dernières 24h « Victoire Passage« . Son clip spécial dédicace à DJ  Mélenchon, «Prends le pouvoir sur moi Jean-Luc» a fait exploser le web. Toujours sur les bons coups, nous avons rencontré pour vous l’interprète de ce tube électoral qui nous raconte son histoire et les […]

Impossible de passer à coté du phénomène buzz internet de ces dernières 24h « Victoire Passage« . Son clip spécial dédicace à DJ  Mélenchon, «Prends le pouvoir sur moi Jean-Luc» a fait exploser le web. Toujours sur les bons coups, nous avons rencontré pour vous l’interprète de ce tube électoral qui nous raconte son histoire et les raisons de cet improbable hymne à l’amour.

« Jean-Luc, aujourd’hui, je suis ta Bastille. (…) Ton programme je l’ai pas lu mais j’aime ton flow (…) Prends le pouvoir sur moi. » C’est avec ces mots que Victoire Passage, une jeune fille de 24 ans, a décidé de déclarer sa flamme au candidat du Front de gauche. Pari gagné pour l’ancienne étudiante en droit qui, en 24h, se retrouve propulsée à la une des magazines. Mais qui est victoire Passage, et pourquoi a t-elle fait cette vidéo ? Rencontre.

Menly - Bonjour Victoire, merci d’avoir accepté de répondre à nos questions. Vous avez débarqué hier sur le net avec votre mini robe rose… et un gros buzz sous le bras. Racontez-nous tout.
- Victoire Passage :  Victoire Passage, c’est un pseudonyme. J’ai 24 ans et sors de mes études de droit après avoir passé mon barreau. Cela fait des années que je voulais me lancer dans la chanson mais sans jamais trouver l’idée qui réussirait à me faire connaitre… on dirait que je l’ai trouvée !

 Pourquoi cette ode à Jean-Luc Mélenchon ? Il est pas un peu vieux pour vous ?
(rires) Non pas du tout ! Sérieusement, tout s’est passé il y a quelques semaines. J’étais devant ma télé avec des amis quand nous sommes tombés sur la fameuse « prise de la Bastille »  avec Mélenchon en guest star. Je me suis dis « tiens en voilà un qui ose, et j’aime » ça. Eh bien moi aussi j’ai voulu oser. Pourquoi pas moi après tout ? J’avais un peu de temps libre, j’avais enfin trouvé l’idée qui me plaisait,  je me suis donc lancée ! J’ai rédigé les paroles et la musique. En 7 jours on avait tourné le clip avec mon appareil photo 5D, et hier (mardi 10 avril) j’ai posté la vidéo. Une heure après mon portable n’arrêtait pas de sonner !

Cette déclaration d’amour virtuelle n’était-elle pas montée de toutes pièces pour justement créer le buzz ?
Pas du tout. Vous savez, si on avait su avant que ce clip à Jean-Luc Mélenchon serait un tel succès, cela ferait bien longtemps que ce genre de morceaux circuleraient ! J’aime l’originalité, j’adore les vidéos un peu décalées, et craque totalement pour Jean-Luc Mélenchon, alors je me suis dit pourquoi ne pas mêler mon amour de la chanson avec celui que j’ai pour Jean-Luc ?

Amour…………?
(rires) Oui en quelque sorte ! Je trouve que c’est un homme séduisant, qui s’exprime bien et qui ose ! J’aime ses idées et ses interventions même si je ne me considère pas comme une artiste engagée.

Vous faites un clip hommage à un homme qui se présente aux présidentielles, mais vous n’êtes pas une artiste engagée ?
Eh bien non pas du tout ! C’est « l’homme » qui m’a inspiré pas le « politique ». Tout le monde pense que j’ai passé un accord avec le mouvement de gauche qui m’aurait demandé de faire ce clip. Eh bien c’est totalement faux. Cette idée est 100% mienne, et personne n’est venu me demander quoi que ce soit. J’ai composé sur Mélenchon ce que j’aurai pu écrire pour n’importe qui d’autre, mais pour l’instant seul Mélenchon a mon amour (rires).

Pour l’instant ?
Oui, encore une fois je compose ma musique en fonction de mon inspiration. Si un autre candidat m’inspire, il peut être sûr qu’il sera ma prochaine cible..! (rires)

Que pensez-vous de tout ce buzz médiatique depuis la diffusion de votre clip « prends le pouvoir sur moi » ?
Je suis la première surprise ! A vrai dire, j’ai beaucoup de chance. Je passe en une journée de simple anonyme qui rêve de gloire, à une invitée des plateaux télés ! Je suis un peu dépassée par les évènements mais très heureuse de ce que mon clip a engendré.

N’avez-vous pas peur que l’on vous connote « blonde décalée » ? Un peu du type de ce que faisait le groupe de Michael Youn, Fatal Bazooka ?
Pas du tout. C’est à moi après ce succès de montrer que je ne suis pas qu’une blonde qui veut être connue et je compte bien me défendre de tous ces préjugés.

Des projets ?
J’aimerais beaucoup percer dans la musique. En effet, j’ai déjà eu le temps d’écrire beaucoup d’autre chansons que je garde sous le bras, prêtes à être diffusées sur les antennes. Et j’ai de tout, ne croyez pas que je suis fan de politique ! J’ai composé des musiques neutres, calmes, drôles et en effet encore, quelques unes engagées.

Auriez-vous un message à faire passer à Jean-Luc Mélenchon ?
« Jean-Luc…à quand la rencontre sur un plateau de télévision ? »

Merci Victoire !

Si vous souhaitez télécharger sa chanson, Victoire est maintenant disponible, c’est ici que ça se passe.

 

Un soutien de taille pour le candidat du Front de gauche, qui à 10 jours du premier tour des présidentielles, n’en demandait pas tant pour continuer son buzz sur internet

Découvrez la vidéo qui a révélé la jeune Victoire Passage au grand public :

Votre avis nous interesse