Archives Ancien Menly Mis à jour le 16/04/2012 Rédigé par Julien Maron

Ils rejouent une scène d’Intouchables devant des policiers et… se font coffrer !

  La scène se passe très tôt dimanche matin, dans la région de Vichy. Trois hommes à bord d’une voiture sont arrêtés pour excès de vitesse. Au moment où les policiers s’approchent du véhicule, l’un des trois hommes simule un malaise et le conducteur explique qu’il a dépassé la vitesse autorisée pour pouvoir arriver plus […]

 

La scène se passe très tôt dimanche matin, dans la région de Vichy. Trois hommes à bord d’une voiture sont arrêtés pour excès de vitesse. Au moment où les policiers s’approchent du véhicule, l’un des trois hommes simule un malaise et le conducteur explique qu’il a dépassé la vitesse autorisée pour pouvoir arriver plus vite à l’hôpital afin de secourir son ami.

Ca vous rappelle quelque chose ? Oui, c’est bien la scène d’introduction du film « Intouchables » qui a servi de trame aux trois individus. Mais ce qui fonctionne au cinéma ne marche pas toujours dans la vraie vie. Au lieu d’escorter le véhicule jusqu’à l’hôpital le plus proche, les policiers ont appelé les secours.

Il faut dire que près de 20 millions de Français ont vu le film d’Olivier Nakache et Eric Toledano. Il y a donc fort à parier qu’au moins un des policiers ait vu François Cluzet et Omar Sy dans cette scène mémorable. Toujours est-il qu’à l’arrivée des pompiers sur le lieux, le simulateur s’est enfui alors que le conducteur s’est mis à frapper les policiers.

Le dénouement lui non plus, n’a rien à voir avec celui du film. Les deux hommes ont été illico placés en détention. Le conducteur n’avait pas de permis et son taux d’alcoolémie frôlait les 1,2 grammes d’alcool dans le sang. Cerise sur le gâteau : des traces de stupéfiants ont été découvertes dans son sang. Autant dire que ces trois pieds nickelés ne risquent pas d’être intouchables devant la justice

 

 

A LIRE EGALEMENT :Marine Le Pen fan d’Hannibal Lecter, Bayrou des Tontons FlingueursTupac Shakur et Nate Dogg ressuscités sur scène en hologramme

 

Votre avis nous interesse