Hollande, Sarkozy, Bayrou, Le Pen : le poids des candidats sur le web
Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron
the_title();

Il y a 5 ans, Internet n’était qu’une simple vitrine qui permettait aux candidats à l’élection présidentielle de gagner un peu plus d’exposition médiatique. Aujourd’hui, le web, son omniprésence, ses réseaux sociaux sont devenus un moyen de communication majeur pour les divers concurrents à lice. Et personne ne s’y est trompé. L’agence Digimind nous propose […]

Il y a 5 ans, Internet n’était qu’une simple vitrine qui permettait aux candidats à l’élection présidentielle de gagner un peu plus d’exposition médiatique. Aujourd’hui, le web, son omniprésence, ses réseaux sociaux sont devenus un moyen de communication majeur pour les divers concurrents à lice. Et personne ne s’y est trompé.

L’agence Digimind nous propose une étude, sous forme d’infographie, du pouvoir d’influence des candidats sur la toile.  Il est également question du budget débloqué par les différents camps et investi dans les nouvelles technologies.

La tendance est la même que les tout récents sondages. Même avec le premier budget français (2 millions d’euros), Nicolas Sarkozy semble se faire devancer par François Hollande et son budget inférieur (1 800 000 euros). Le candidat socialiste gagne la palme du site de campagne le plus vu avec 900 000 pages consultées en décembre 2011, contre 630 000 pour le non-candidat UMP.

Jean-Luc Mélenchon s’octroie lui une belle part du gâteau avec 680 000 pages de son site vues en décembre pour un budget de seulement 100 000 euros.

Retrouvez tous les chiffres de cette étude à cette adresse.

 

Votre avis nous interesse