Archives Ancien Menly Mis à jour le 24/07/2012 Rédigé par Julien Maron

Hippodrome de Compiègne : Eric Woerth est « soulagé »

13 h 55 – Hippodrome de Compiègne : Eric Woerth est « soulagé » Eric Woerth s’est dit « soulagé » aujourd’hui dans les couloirs de l’Assemblée nationale après la publication d’une expertise demandée par Bercy affirmant que la vente de terrains de l’hippodrome de Compiègne (Oise) serait légale. « Je suis soulagé. Cette vente était légale et dans l’intérêt […]

Hippodrome de Compiègne : Eric Woerth est "soulagé"

13 h 55 – Hippodrome de Compiègne : Eric Woerth est « soulagé »

Eric Woerth s’est dit « soulagé » aujourd’hui dans les couloirs de l’Assemblée nationale après la publication d’une expertise demandée par Bercy affirmant que la vente de terrains de l’hippodrome de Compiègne (Oise) serait légale. « Je suis soulagé. Cette vente était légale et dans l’intérêt général de l’Etat. J’ai beaucoup été critiqué de façon injuste, c’est le moins qu’on puisse dire », a-t-il réagi. Interrogé sur le fait que le rapport ait été fait à la demande de la gauche, Eric Woerth a estimé « que c’était la seule manière d’acquérir une certaine objectivité ».

10h00 – Vél d’Hiv : Copé refuse de polémiquer, sa famille ayant été sauvée d’une rafle nazie

Interrogé ce matin sur RTL, Jean-François Copé a refusé d’entrer dans la polémique autour du discours de François Hollande à propos de la rafle du Vél d’Hiv dimanche. Le président avait déclaré qu’il s’agissait d’un « crime commis en France, par la France« . Le patron de l’UMP explique pourquoi : « Il se trouve que l’histoire de ma famille fut marquée par cette tragédie et que mon père, mes grands-parents, ont été sauvés d’une rafle nazie organisée en 1943 à Aubusson par des Justes, par des Français courageux », a-t-il livré au journaliste. Pour écouter la déclaration dans son intégralité, cliquez ici. Henri Guaino et Nicolas Dupont-Aignan ont déploré hier les propos du chef de l’Etat, mettant en cause la France de Vichy et non la France tout court.

09h00 – Laurent Wauquiez : Montebourg « s’agite énormément », et ne parle plus de « démondialisation »

Laurent Wauquiez était ce matin sur RMC/BFMTV. Évoquant les difficultés du secteur de l’automobile, il a estimé qu’il fallait « plus de protectionnisme ». Ajoutant sur le ministre du Redressement productif : Arnaud Montebourg « s’agite énormément », et ne parle plus de « démondialisation ». Avant la campagne présidentielle, alors candidat face à François Hollande ou encore Martin Aubry, Arnaud Montebourg avait fait de la démondialisation son combat principal.

Mardi 24 juillet 2012 : 

******

14 h 10 – François Fillon : « Le résultat chez les militants ne peut être inversé »

François Fillon croit en sa victoire lors du prochain congrès de l’UMP. L’ancien premier ministre veut la présidence du parti et, selon lui, la défaite n’est plus envisageable. François Fillon aurait en effet confié à une poignée de journalistes que, fort de son avance dans les sondages, « le résultat chez les militants ne peut être inversé ». Le député de Paris dispose d’une confortable avance sur Jean-François Copé, son principal (unique ?) rival dans la course à la présidence de l’UMP.

10h55 -Michel  Sapin sur l’affaire DSK : « Au fond, on s’y attendait tous »

Dans une interview publiée dans Le Parisien, à paraître aujourd’hui, Michel Sapin, ministre du Travail, est notamment revenu sur l’affaire, pas si enterrée que ça, de Dominique Strauss-Kahn au Sofitel. Selon ce dernier, qui évoque la réaction de François Hollande au moment de l’arrestation de DSK à New York, l’actuel chef de l’État aurait été « surpris par l’ampleur de l’affaire, mais pas étonné de voir DSK pris dans un scandale de sexe », ajoutant : « Au fond, on s’y attendait tous ». Source.

10h20 – Nicolas Dupont-Aignan déplore la « lecture bancale » de Hollande concernant la rafle du Vél d’Hiv

Le président de Debout la République, Nicolas Dupont-Aignan, déplore la « lecture bancale » de François Hollande » à propos de la rafle du Vél d’Hiv et de la responsabilité de la France. Dans un communiqué, l’ancien candidat à la présidentielle 2012 estime que le président « a eu raison de rappeler cet événement tragique de notre Histoire car il est à jamais une trahison des valeurs fondatrices de notre pacte national », lors de son discours dimanche, à l’occasion du 70ème anniversaire de la rafle du Vél’ d’Hiv’. En revanche : « Il a déclaré que cette rafle était ‘un crime commis en France par la France » ». Pour NDA : « Une telle phrase dans la bouche d’un président de la République est une déformation historique. Oui, ce qui s’est passé en juillet 1942 est un crime abominable, oui, il s’est passé en France avec des policiers français, mais non, il n’a pas été commis par la France (…) La vraie France, la France éternelle, était à Londres ». Un avis que ne partage pas du tout Rachida Dati, interrogée ce matin sur Europe1, qui a déclaré s’associer au discours du chef de l’État.

09h45 – Rachida Dati dénonce le comportement « irresponsable » d’Arnaud Montebourg concernant PSA

Ce matin, sur Europe 1, Rachida Dati a qualifié le comportement de Arnaud Montebourg, ministre du Redressement Productif, par rapport à PSA d' »irresponsable » : « PSA est une entreprise française qui est confrontée à une crise est un mondiale de l’automobile. Donc, l’attaquer, c’est la fragiliser. Qu’un ministre de la République puisse porter des accusations aussi violentes à l’encontre de ses dirigeants et de ses actions est irresponsable. Moi, je pense à tous ses salariés dont les emplois sont encore menacés », ajoutant : « Il faudrait que monsieur Montebourg devienne ministre enfin et arrête d’être avocat ».

Votre avis nous interesse