Archives Ancien Menly Il y a 2 années Rédigé par Julien Maron

Grollande Hebdo n°6 : G20, Ayrault II, parité… La semaine sans Ségolène de François Hollande

Grollande Hebdo – épisode n°6 : Retrouvez, chaque vendredi, le résumé pas comme les autres, du quinquennat Hollande :  Politique fiction - Ségolène Royal a perdu. Le Président est allé au sommet Rio +20. Ségolène Royal a perdu. Il s’est également rendu à Rome. Ségolène Royal a perdu. Le gouvernement a été remanié. Ségolène Royal a […]

Grollande Hebdo – épisode n°6 : Retrouvez, chaque vendredi, le résumé pas comme les autres, du quinquennat Hollande : 

Politique fiction - Ségolène Royal a perdu. Le Président est allé au sommet Rio +20. Ségolène Royal a perdu. Il s’est également rendu à Rome. Ségolène Royal a perdu. Le gouvernement a été remanié. Ségolène Royal a perdu. Saurez-vous retrouver le principal événement de la semaine ?

Samedi 16/Dimanche 17 juin 2012 : Ségol-haine

Week-end électoral pour François Hollande. L’avenir de sa politique se joue en ce dimanche de législatives. Si le PS obtient la majorité absolue, il pourra mener à bien ses promesses de campagne sans compromis ni alliance douteuse. A 20 heures, c’est officiel : le Parti socialiste rafle la mise. Alors que ses conseillers sont à la fête et chantent des «et ils sont où !? Et ils sont où !? Et ils sont où les co-mmu-nistes ! Lalalalala», le Président n’a pas le cœur à festoyer. Ségolène s’est inclinée. C’est elle-même qui l’a annoncé, violant de dix minutes l’embargo sur les résultats. Elle en profite pour dénoncer la trahison de son rival et cite Victor Hugo. Du grand art. François Hollande est admiratif : «Ça c’est d’la meuf !», se dit-il en son for intérieur.

Le président de la République reçoit dans le même temps un appel :
«Salut, c’est Jack !
- Chirac ?
- Lang ?
- Dommage…
- Je viens de prendre une taule et je me disais que je vais accepter ton offre concernant le ministère de la Culture
- Je ne te l’ai jamais proposé Jack
- Oh allez quoi ! Si je veux passer un peu à la télé, il me faut un poste ! Je vais pas écrire des livres quand même !»
François Hollande reste de marbre face aux suppliques de son collègue socialiste. Il n’obtiendra rien.

Pendant ce temps, Laurent Fabius se gausse lorsqu’il apprend que Ségolène Royal pourrait envisager de se porter candidate à la succession de Martine Aubry à la tête du PS. Passant près de lui à ce moment-là, Jean-Marc Ayrault se sent obligé de remettre les points sur les i de son ministre qui rit aux éclats. «Tu sais Laurent, quand j’ai proposé qu’on t’intègre au gouvernement, François a eu la même réaction».

 

Lundi 18 juin 2012 : la famille Royal

Nous sommes peut-être en début de semaine mais les responsables du Front de gauche ont décidé de ne pas laisser de répit à notre président. L’union portée par Jean-Luc Mélenchon lors de la présidentielle réclame un groupe parlementaire. «Mais vous êtes dix les gars», proteste François Hollande (le seuil est de 15 élus). «Eh ben on abaisse le nombre requis !», s’emporte son interlocuteur. «Et quand il n’y aura plus qu’un seul coco à l’Assemblée, on fera quoi ? Des groupes de un ?»

A peine a-t-il eu le temps de renvoyer ses amis à leurs chères études que François Hollande se trouve confronté à bien pire épreuve : la colère de sa compagne. Furieuse, Valérie Trierweiler lui fait lire une interview dans laquelle Thomas Hollande (fils de) reprend mot pour mot l’une de ses formules à son compte : «François me fait confiance sauf pour mes tweets». Ni une, ni deux, François Hollande appelle son fils :
«Ecoute-moi bien : officiellement, je trouve cette plaisanterie détestable !
- Et officieusement ?
- C’est drôle. Tu viens dîner à la maison ?
- Non papa, on (les enfants de Ségolène, ndlr) veut pas voir Valérie
- Mais c’est ma meuf ! Tu peux pas lui en vouloir d’avoir du caractère. Derrière chaque grand homme se cache toujours une femme
- Dommage que la tienne essaye de se mettre devant»

Mardi 19 juin 2012 : bloody British humor !

Ce matin, Nicolas Sarkozy se présente à la surprise générale au Conseil constitutionnel dont il est membre de droit. Une nouvelle qui réjouit François Hollande, toujours prompt à envoyer un sms à son grand copain de droite. «Beau gosse Nico du 92 de retour aux affaires ! Ça fait plaiz’». La réponse ne se fait pas attendre : «Grave ! Mais ça manque d’ambiance ici ! J’ai ramené le champ’ mais personne n’y touche. Vivement que tu me rejoignes dans 5 ans». Le Président espère surtout le rejoindre dans une décennie mais ne dit rien. Il ne veut pas vexer son ami.

Plus contrariante sera la suite de la journée. Amusé des problèmes de taxation que connaît notre beau pays, David Cameron s’amuse à dire à qui veut l’entendre que le Royaume-Uni est prêt à accueillir ceux qui chercheraient à fuir nos impôts. Cette fois, François Hollande se fâche et lui envoie un message vidéo. «Ecoute-moi bien boloss, j’te conseille de jamais ramener ton Christmas pudding dans mon quartier ou c’est Mawashi Geri dans ta face direct ! Understood ?». Pas de réponse, le Prime minister a sûrement eu peur…

En fin de journée, la planète people tremble. Vanessa Paradis et Johnny Depp se séparent. Valérie Trierweiler semble dépitée. «Tu te rends compte, un couple si parfait. Ils avaient l’air tellement heureux». François Hollande prend la main de sa compagne : «Oui mais tu sais… Une séparation est si vite arrivée».

 

Mercredi 20 juin 2012 : «Non vous n’aurez pas… ma liberté de tweeter»

Aujourd’hui, François Hollande file à Rio pour assister au sommet Rio +20. Maillots de bain, crème solaire… Le Président est paré. Avant son départ, il prend connaissance des dernières informations auprès de l’un de ses conseillers :
«Philippe Martin a décidé de ne pas se porter candidat à la présidence du groupe PS à l’Assemblée
- Bon très bien… Mais c’est qui lui ?
- Aucune idée, j’espérais que vous seriez plus au courant que moi. Ah et les communistes refusent de participer au prochain gouvernement
- On leur a rien demandé que je sache. Faisons quand même semblant d’être tristes, ça fait toujours bien. Ce sont des alliés après tout»

Libérée de son homme, Valérie Trierweiler déclare «regretter» l’effet provoqué par son tweet. La première Dame rassure tout de même son monde : elle continuera de tweeter. Dans les bureaux de presse de la France entière on sabre le champagne. Les rédactions ne seront jamais à court de sujets.

Jeudi 21 juin 2012 : Ayrault II, le retour

Alors qu’il refait la chorégraphie de Ai se eu te pego devant le miroir de sa chambre d’hôtel, François Hollande est interrompu par un coup de téléphone de Jack Lang :
«François, ô François, sais-tu que nous sommes le 21 juin, jour de fête de la musique ?
- Et alors ?
- C’est un peu ma fête, non ?
- Si on veut
- Et il est de tradition de faire des cadeaux lors d’une fête… Alors, pour mon ministère…»
Le Président raccroche et reprend son entraînement. Il compte bien tenter cette danse de l’amour pour rallumer la flamme avec sa belle dès qu’il rentrera à l’Elysée.

Las, à son retour de Rio de Janeiro, François Hollande doit surtout faire face aux affaires courantes. A peine a-t-il eu le temps de poser le pied sur le sol français que Jean-Marc Ayrault lui parle de remaniement : «Voici la future équipe, lui dit-il en lui tendant une feuille. Tu n’as qu’à valider». Le Président parcourt la liste quand, soudain, son regard bute sur un nom :
«Robert Hue !?
- Ben oui, la presse en parle depuis plusieurs jours et…
- Non mais oh ! Pas de communiste on a dit !
- Mais il est pas vraiment communiste, lui
- Et il est quoi alors ?
- Ben… Pas vraiment communiste
- Tu me l’enlèves immédiatement
- Mais c’est le French Guevara
Malgré ses protestations, le premier ministre n’aura pas gain de cause. Au grand dam des Français, Robert Hue ne sera pas membre du gouvernement.

 

Vendredi 22 juin 2012 : où sont les femmes ?

Réunis à Rome, Mario Monti, François Hollande, Angela Merkel et Mariano Rajoy ont décidé de consacrer 1% du PIB (130 milliards d’euros) pour la relance. « Moi je considère qu’il y a à faire du sérieux budgétaire, en France aussi. Ca veut dire qu’il n’a pas été fait autant qu’il aurait dû l’être jusque-là. Je ne vais pas faire de commentaire sur la politique française, passée, en tout cas », déclare le Président. Une remarque qui déplaît à Nicolas Sarkozy. «Tu me critiques alors que je te soutiens depuis le début !? Vachement sympa le mec…» François Hollande, gêné, se cherche une excuse : «Il faut bien que je te tape un peu dessus. Sinon, on va finir par nous griller et ça va me retomber dessus. Je t’offre une petite mousse samedi et on se fait France-Espagne à la maison ?». Pas de réponse. Nicolas Sarkozy est fâché.

Enfin, l’affaire médiatique du jour concerne Direct Matin. Auteur d’un article sur les «députées glamour du Palais Bourbon», le site subit l’ire des internautes, révoltés par tant de machisme. Ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem est furieuse. Elle tweete : «Lu Direct matin et cet article moyenâgeux sur le vent glamour qui soufflerait à l’Assemblée, j’attends le versant masculin…» Dans son bureau, la ministre s’affole : «Faisons fermer le site ! Collons-leur un procès ! Allez me chercher Gilbert Collard ! Euh… Non, laissez tomber en fait». Un de ses conseillers tente de la calmer : «Vous savez Najat, ne soyez pas jalouse. Si vous aviez été députée, vous auriez parfaitement eu votre place dans ce classement». La ministre s’approche de son collaborateur et lui pose, sourire aux lèvres, une main sur l’épaule : «Et ma main, elle aurait parfaitement sa place sur ta tronche ou pas ?»

Peut-on parler de parité et classer les élues selon des critères de beauté sur la page d’un seul et même site ? François Hollande et Valérie Trierweiler vont-ils retrouver une « vie normale » ? Que va devenir Ségolène Royal ? Mais où est donc Robert Hue ? Les réponses à toutes les questions que vous ne vous posez pas encore dans un prochain numéro de Grollande Hebdo.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

- Grollande Hebdo n°1

- Grollande Hebdo n°2

- Grollande Hebdo n°3

- Grollande Hebdo n°4

- Grollande Hebdo n°5

- Les septuagénaires les plus glamour de l’Assemblée nationale, notre classement « Direct Matin »

Votre avis nous interesse