Archives Ancien Menly Il y a 2 années Rédigé par Julien Maron

Gourcuff n’ira pas à l’Euro : délit de belle gueule ?

Sacrifié sur l’autel du nombre. Expédié en vacances quand il aurait voulu encore travailler. Yoann Gourcuff ne verra ni l’Ukraine ni la Pologne, en tout cas pas cet été. Laurent Blanc en a décidé ainsi. Yoann Gourcuff, ivre de tristesse sommé de quitter le bateau bleu. Sentence irrévocable et sans doute très dure à avaler […]

Sacrifié sur l’autel du nombre. Expédié en vacances quand il aurait voulu encore travailler. Yoann Gourcuff ne verra ni l’Ukraine ni la Pologne, en tout cas pas cet été. Laurent Blanc en a décidé ainsi.

Yoann Gourcuff, ivre de tristesse sommé de quitter le bateau bleu. Sentence irrévocable et sans doute très dure à avaler pour le meneur de jeu de l’Olympique Lyonnais qui, après une période noire ternie par des blessures à répétition, semblait tout avoir mis en œuvre pour revenir au niveau qui fut le sien lorsqu’il était Bordelais.

Las, la poisse semble coller aux crampons du Breton pour qui, l’équipe de France n’aura jamais été pour l’heure qu’une fiancée désinvolte et infidèle. Jamais en effet depuis sa 1ère titularisation en Bleu en 2008, « celui qui possède une de ces figures heureuses dont rêvent les femmes et qui sont désagréables à tous les hommes » – qui termina vingtième au classement du Ballon d’Or 2009 et meilleur joueur de Ligue 1 en 2009 -,  ne s’exprima à sa juste valeur sous le maillot frappé du coq.

Rarement titulaire d’un bout à l’autre d’un match en équipe nationale, Gourcuff n’y a en vérité jamais su trouver ses marques, ni auprès de ses coéquipiers.  Peut-être aussi, celui qui a été appelé dans toutes les sélections nationales de jeunes, aura-t-il payé sa gueule d’amour et son caractère de « gentil ». Un mec sensible et bien élevé (normal avec un papa qui s’appelle Christian Gourcuff) qui détonne et peut jouer de mauvais tours dans ce milieu du foot professionnel où les grandes gueules sont légion et les complots de vestiaires monnaie courante.

Et pourtant, n’en doutez pas, Yoann Gourcuff est à 25 ans, un diamant du football et ses pieds ne sont pas devenus carrés. Il est intrinsèquement un technicien hors pair, clairvoyant dans le jeu, dribbleur efficace et coureur infatigable, capable de cavaler comme un lapin 90 minutes durant, de marquer et de faire marquer. Mais aussi un joueur qui, pour s’exprimer pleinement, doit baigner dans un absolu climat de confiance. Une confiance que Laurent Blanc, ne lui aura cette fois pas accordée.

 

A LIRE AUSSI SUR MENLY :

Gourcuff prend cher sur Twitter

Votre avis nous interesse