Archives Ancien Menly Mis à jour le 23/08/2012 Rédigé par Julien Maron

Gilbert Collard fustige « l’agence Hollande pour l’emploi des Roms »

Gilbert Collard se moque de « l’agence Hollande pour l’emploi des Roms » Interrogé sur France 2, le député FN du Gard réagit à l’assouplissement souhaité par Matignon de l’accès des Roms au marché du travail. Il déclare  « On a réussi le prodige de créer l’agence ‘Hollande’ pour l’emploi des Roms, l’agence de voyage pour les Roumains […]

Gilbert Collard fustige "l'agence Hollande pour l'emploi des Roms"

Gilbert Collard se moque de « l’agence Hollande pour l’emploi des Roms »

Interrogé sur France 2, le député FN du Gard réagit à l’assouplissement souhaité par Matignon de l’accès des Roms au marché du travail. Il déclare  « On a réussi le prodige de créer l’agence ‘Hollande’ pour l’emploi des Roms, l’agence de voyage pour les Roumains qui veulent venir s’installer dans les campements ‘Hollande, Ayrault et compagnie’.

Gilbert Collard a invité le gouvernement à s’occuper davantage de ses pauvres et de la situation économique du pays. Maitre Collard  toujours avocat des causes perdues ?

A LIRE SUR MENLY

- Restauration catastrophe d’une peinture du Christ : l’auteur se justifie
- iPhone 5 : vidéo comparative des pièces détachées avec l’iPhone 4S

 

Le torchon brûle entre Jean-Marc Ayrault et Jean-Luc Mélenchon. Critiqué par le responsable du Front de Gauche pour son manque d’actions lors des premiers 100 jours du gouvernement, le premier Ministre a vivement riposté ce matin sur BFM TV : «Jean-Luc Mélenchon devrait avoir peut-être un peu plus de lucidité. C’est vrai que quand on revient de cinq semaines de vacances au Venezuela avec Monsieur Chavez, peut-être qu’on manque un peu de connaissances réelles de la France et de l’Europe»

Le leader du Front de Gauche n’attendait pas une telle aubaine pour signer sa rentrée médiatique : «En Amérique du sud, eux ils font quelque chose. Ça fait la différence» et d’ajouter «c’est moi qui suis dans la réalité. C’est vous qui êtes dans les rêves, dans un monde qui n’existe plus. Un monde tranquilou, à la papa, planplan où on peut prendre son temps, pendant que les gens souffrent et où toute l’économie du continent est en train de sombrer».
Entre un Mélenchon qui en fait des tonnes et un Ayrault à qui beaucoup reprochent de renier les promesses passées, les passes d’armes ne font sans doute que commencer.

Votre avis nous interesse