France – Serbie : Clichy, Nasri et Malouda jouent leur peau en vue de l’Euro
Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron

France – Serbie : Clichy, Nasri et Malouda jouent leur peau en vue de l’Euro

Quatre jours après avoir laborieusement vaincu le volcan islandais, les Bleus affrontent la Serbie ce jeudi en guise de deuxième match de préparation pour l’Euro 2012. A cette occasion, Laurent Blanc a décidé de faire tourner et sept changements sont attendus dans le onze-type. A treize jours du premier match des Bleus à l’Euro contre l’Angleterre, […]

Quatre jours après avoir laborieusement vaincu le volcan islandais, les Bleus affrontent la Serbie ce jeudi en guise de deuxième match de préparation pour l’Euro 2012. A cette occasion, Laurent Blanc a décidé de faire tourner et sept changements sont attendus dans le onze-type.

A treize jours du premier match des Bleus à l’Euro contre l’Angleterre, le sélectionneur n’a pas tergiversé. A la ramasse pendant 90 minutes face à l’Islande, Patrice Evra regardera cette deuxième rencontre de préparation depuis le banc de touche. Pour le remplacer, Laurent Blanc titularise le joueur de Manchester City, Gaël Clichy. Longtemps boudé, le Citizen a profité de sa deuxième partie de saison en boulet de canon, auréolée d’un titre de champion d’Angleterre, ainsi que du forfait d’Eric Abidal pour poser ses valises dans la soute à bagages du bus des Bleus. Mieux que ça, Clichy pourrait également doubler Patrice Evra dans la hiérarchie s’il confirme les espoirs placés en lui. De tous les joueurs alignés ce soir, c’est celui qui a le plus à gagner tant son concurrent direct semble hors-sujet. A droite, Anthony Réveillère remplace Mathieu Debuchy malgré son bon match contre l’Islande. Il s’agit d’un changement purement physique pour ne pas cramer le Lizarazu droitier.

En défense centrale, c’est la même. Laurent Koscielny formera la charnière centrale aux côtés de Philippe Méxès. Le Gunners ne craint pas grand chose puisque Laurent Blanc n’a pas appelé d’autres centraux à la rescousse. Il n’a pas non plus grand chose à gagner tant « le Président » tient à la charnière, tellement rassurante, Méxès-Rami. Ce changement a pour but uniquement de faire souffler l’ancien jardinier après les 50 matchs passés sur les gazons espagnols cette saison.

Dans l’entre-jeu, Yann M’Vila effectue son retour à la récupération et sera aligné aux côtés de Yohan Cabaye. Le Rennais aura pour but de colmater les brèches d’un milieu qui s’était mis « en mode gruyère » face à l’Islande. Devant lui, Florent Malouda devrait jouer le rôle de relayeur à gauche. Pilier des Bleus, meilleur buteur de l’Equipe de France durant la préparation, le Guyanais reste pourtant l’une des têtes de Turc favorites des médias et des observateurs. Blanc n’en a que faire et suit son prédécesseur en alignant l’ancien lyonnais quasi-systématiquement. Pierre Ménès va s’en donner à coeur joie.

Au niveau de l’attaque, deux changements majeurs. Samir Nasri monte d’un cran et remplace Hatem Ben Arfa sur l’aile droite des Bleus. Évidemment, le minot marseillais ne mangera pas la ligne mais devrait évoluer dans un rôle plus libre, entre neuf et demi, faux numéro dix et véritable ailier de fortune. En tout cas, le Mancunien joue gros ce soir tant ses précédentes prestations en équipe de France ne plaident pas pour lui. Lourd et pas vraiment décisif, il bénéficie cependant de l’aura de son employeur par rapport à Marvin Martin qui mériterait peut-être davantage de temps de jeu. Mais bon, être transparent à City, ça paie plus que de jouer à Sochaux.

A gauche, Franck Ribéry fait son retour dans le onze-type après une bonne rentrée face à l’Islande. Le balafré a beaucoup à se faire pardonner pendant cet Euro et nul doute que s’il s’ajuste à son niveau bavarois, c’est toute l’équipe qui en profitera. On attend quand même beaucoup de son association avec Karim Benzema qui évoluera seul en pointe. Ce n’est donc pas ce soir que Laurent Blanc répondra favorablement aux 62 millions de sélectionneurs qui souhaitent voir le Madrilène associé à Olivier Giroud. Après tout, c’est le Président qui décide au final.

La composition de l’équipe de France

Hugo Lloris, Anthony Réveillère – Laurent Koscielny – Phillipe Méxès – Gaël Clichy, Yann M’Vila – Yohan Cabaye – Florent Malouda, Samir Nasri – Franck Ribéry – Karim Benzema

A LIRE EGALEMENT SUR MENLY.FR :

Euro 2012 – Dans le bus des Bleus : Malouda et Ribéry associés à Benzema en attaque contre la Serbie

Italie, Espagne, Angleterre et Portugal : les listes des 23 pour l’Euro 2012

Roland Garros en direct : regardez les matchs de Tsonga, Nadal et Gasquet en vidéo

 

 

 

 

 

Votre avis nous interesse