Fête des mères : quelles sont ses origines ?
Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron

Fête des mères : quelles sont ses origines ?

Dimanche 03 juin 2012  : D’où vient la fête des mères ? C’est la question du jour. Remontons très loin dans le temps, à l’époque de la Grèce Antique, où Rhéa, maman d’un certain Zeus recevait tous les honneurs à chaque printemps. Autre repère spatio-temporel, plus familier cette fois-ci : c’est en 1908, aux USA […]

Dimanche 03 juin 2012  :

D’où vient la fête des mères ? C’est la question du jour. Remontons très loin dans le temps, à l’époque de la Grèce Antique, où Rhéa, maman d’un certain Zeus recevait tous les honneurs à chaque printemps. Autre repère spatio-temporel, plus familier cette fois-ci : c’est en 1908, aux USA qu’est créé le « Mother’s day« , autrement dit, la fête des mères comme on la connaît… En France, la première fois que ce jour fut instauré, c’était en 1918 à Lyon, pour rendre hommage aux mères et femmes des militaires tués pendant la Première guerre mondiale. Officiellement, la fête des mamans entre au calendrier en 1950. Si d’ordinaire, dans l’Hexagone, nous fêtons ce jour le dernier dimanche de mai (repoussé cette année compte tenu du dimanche de Pentecôte), il faut savoir, que la date la plus répandue est en fait le second dimanche de ce même mois.

Rendez-vous le 17 juin prochain pour la fête des papas !

 

******

Les jours fériés se suivent et difficile de se souvenir quel Saint remercier pour se jour de farniente ? Saint Sarkozy ou le Christ lui-même ? Découvrez les origines de la Pentecôte en quelques lignes.

La Pentecôte est une fête chrétienne pendant laquelle est commémorée la venue du Saint Esprit 50 jours après Pâques, soit la résurrection du Christ (pour ceux qui auraient séché les cours de Caté). Pour la petite (ou la grande) histoire, relatée dans le Livres des Actes des apôtres, l’évènement s’est déroulé en l’an 30 ou 33 de notre ère : « Quand le jour de la Pentecôte fut arrivé, ils (les apôtres) se trouvèrent tous ensemble. Tout à coup survint du ciel un bruit comme celui d’un violent coup de vent. La maison où ils se tenaient en fut toute remplie ; alors leur apparurent comme des langues de feu qui se partageaient et il s’en posa sur chacun d’eux. Ils furent tous remplis d’Esprit Saint et se mirent à parler d’autres langues ».

Avant l’Ascension (voir ci-dessous), le Christ avait annoncé aux apôtres : « Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre « .

A noter que le lundi de Pentecôte n’a pas de signification religieuse, la célébration se déroule la veille, le dimanche. Idem pour le lundi de Pâques. Aussi est-il férié dans beaucoup de pays d’Europe (Allemagne, Autriche, Belgique, France, Luxembourg, Pays-Bas, Suisse, Norvège, Danemark, Grèce, Roumanie). En France, il est partiellement férié (selon les entreprises), et rémunère « la journée de la solidarité ».

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

La semaine de l’OCDE, c’est quoi ?

1er mai : d’où vient la Fête du Travail ?

Jeudi 17 mai 2012 : 

L’Ascension, c’est un jour férié, information capitale qui n’échappe à personne. Mais à quoi (ou à qui) devons-nous ce privilège de pouvoir chômer toute la journée, voire tout un week-end pour les plus chanceux ?

L’Ascension est une fête religieuse qui souffre d’un grand manque de notoriété. Et pourtant, c’est un grand moment pour les Chrétiens, car il s’agit de la dernière rencontre entre Jésus – alors ressuscité pendant Pâques – et ses disciples.

Le Christ, après sa résurrection, est alors resté sur Terre pendant 40 jours, période pendant laquelle il s’est plusieurs fois adressé à ses apôtres, annonçant surtout, au quarantième jour,  l’arrivée d’une force, « celle du Saint-Esprit », évènement célébré à la Pentecôte (le 28 mai prochain). 

 Dans la Bible, l’évangéliste Luc écrit : « tandis qu’il les bénissait, il fut emporté au ciel ». Après un dernier échange avec ses apôtres, Jésus monta donc au ciel pour rejoindre Dieu, d’où le terme d' »ascension ». 

Attention, ne confondez pas « Ascension » et « Assomption ». Cette dernière, que l’on fête (ou pas), le 15 août, évoque un processus semblable mais concernant cette fois la vierge Marie, la mère du Christ.

Votre avis nous interesse