Archives Ancien Menly Il y a 2 années Rédigé par Julien Maron

Euro 2012 : TF1-M6, le match (nul) des télés

A ma gauche (enfin, façon de parler), TF1 : Denis Brogniart, Fabien Barthez, Christian Jeanpierre, Bixente Lizarazu, Arsène Wenger. A ma droite (là, c’est bon), M6 : Thierry Ro Denis Balbir, Jean-Michel Larqué, Vincent Couëffé, Antoine Kombouaré et Norbert (*). Depuis le début de l’Euro il y a deux semaines, les deux plus grandes chaînes […]

A ma gauche (enfin, façon de parler), TF1 : Denis Brogniart, Fabien Barthez, Christian Jeanpierre, Bixente Lizarazu, Arsène Wenger. A ma droite (là, c’est bon), M6 : Thierry Ro Denis Balbir, Jean-Michel Larqué, Vincent Couëffé, Antoine Kombouaré et Norbert (*).

Depuis le début de l’Euro il y a deux semaines, les deux plus grandes chaînes privées françaises se partagent les retransmissions des matchs, c’est-à-dire les miettes laissées par BeIn Sport. Deux styles, deux dream teams, deux façons de voir le foot.

Sur TF1, le dispositif est simple : à chaque match, le trio Jeanpierre-Liza-Wenger officie aux commentaires et Denis Brogniart, flanqué de Fabien Barthez, enchaîne derrière avec Le Mag de l’Euro, soit : un résumé du match, une bribe d’analyse et deux ou trois sujets bateau sur les Bleus.

 

Christian Jeanpierre lui, arbore toujours le même style décontracté et populiste. Parfois, Christian s’emporte. En revanche, il ne moufte pas quand Arsène le contredit en plein direct. Car pour Christian, le manager d’Arsenal est une sorte d’icône et chaque mot qui sort de sa bouche est parole d’évangile.

Même quand le coach qui n’a plus rien gagné depuis 7 ans dit ça : « 99 fois sur 100, un match démarre toujours à un moment ou un autre« . Outre les désormais légendaires « parce » (ben oui, « parce que » c’est trop long à dire)  » du Londono-Alsacien, on est quand même en droit d’exiger d’un entraîneur d’envergure mondiale des analyses technico-tactiques d’un autre niveau que « L’Espagne ne quadrille pas le terrain comme d’habitude. »

Quant à Liza, tout ce qui est germanique ou qui s’en rapproche est forcément bon. Le reste n’a aucun intérêt. Plus globalement, le fil rouge des commentaires made in TF1 est de dramatiser l’enjeu (toujours) et surtout de ne pas avoir peur de se contredire d’une minute sur l’autre.

Chez M6, on avait misé sur la vieille garde, mais celle-ci s’en est allée rejoindre d’autres terrains plus paradisiaques. Les dirigeants de M6 ont donc exhumé du placard un Denis Balbir sentant un peu la naphtaline mais toujours capables d’envolées lyriqu sonores d’envergure.

A ses côtés, Jean-Michel Larqué se livre à son exercice favori : répéter 5 fois la même phrase et prendre un malin plaisir à dézinguer les petits caïds des Bleus un par un. La caution « c’était mieux avant » d’M6, en quelque sorte. Après ça, on vous propose de suivre 100% Euro, ersatz de Canal Football Club avec sa brochette de spécialistes (dont Norbert, donc) et ses invités show-biz toujours très pertinents.

Alors, qui de TF1 et M6 remporte le match de l’Euro ? On a envie de dire match nul. Vraiment nul.

 

(*) Vous ne connaissez pas Norbert de Top Chef ? Regardez ça et vous comprendrez.

 

A LIRE EGALEMENT SUR MENLY :

Cristiano Ronaldo, le maître d’oeuvre de la victoire portugaise

Euro 2012 – Clash Ben Arfa, Blanc, Nasri : L’Equipe veut-elle nuire aux Bleus ?

Votre avis nous interesse