Archives Ancien Menly Mis à jour le 09/06/2012 Rédigé par Julien Maron

Euro 2012 : Malouda, un Ben Arfa dans chaque orteil

Longtemps décrié, souvent pointé du doigt, Florent Malouda reste néanmoins le joueur le plus expérimenté de l’équipe de France. Replacé en milieu de terrain relayeur, le Guyanais semble peu à peu retrouver ses marques chez les Bleus au point de devenir indispensable. Et si la surprise venait de lui ? Comme Giggs et Beckham  Du […]

Longtemps décrié, souvent pointé du doigt, Florent Malouda reste néanmoins le joueur le plus expérimenté de l’équipe de France. Replacé en milieu de terrain relayeur, le Guyanais semble peu à peu retrouver ses marques chez les Bleus au point de devenir indispensable. Et si la surprise venait de lui ?

Comme Giggs et Beckham 

Du temps où il jouait à Lyon, Florent Malouda était plutôt du genre à manger la ligne de touche. Il arrivait même à Paul Le Guen, son coach de l’époque, de le faire jouer défenseur latéral ou avant-centre. C’est dire la polyvalence du monsieur. Au poste d’ailier gauche, le couteau-suisse de Cayenne s’est fait connaître au point d’être élu meilleur joueur de Ligue 1 en 2007 et de rejoindre Chelsea et sa machine à billets contre 20 millions d’euros. C’est à Londres et avec l’arrivée de Carlo Ancelotti en 2009 que Flo’ va connaître ses premières titularisations en relayeur. Sous les ordres du Don’ et à sa nouvelle place, Malouda va réaliser ses meilleures saisons avec les Blues en jouant quasiment tous les matchs et en scorant 25 fois en deux ans. Comme Giggs et Beckham avant lui, le joueur de couloir qu’il était a laissé place à un meneur de jeu plus en retrait faisant le lien entre le bloc défensif et la ligne d’attaque. Plus explosif et décisif qu’un Nasri, moins sur le reculoir que Matuidi, Malouda semble le choix parfait pour le poste. Et dire que Domenech l’alignait systématiquement ailier gauche alors que le Guyanais n’avait plus les cannes depuis longtemps.

 Le plus expérimenté 

«Il n’a plus débuté comme titulaire depuis un certain temps mais c’est quelqu’un qui possède une chose importante pour ce groupe, c’est l’expérience. Il sait ce que c’est qu’une compétition internationale». Laurent Blanc voit juste, Florent Malouda est le plus capé des Bleus avec 74 sélections. Il disputera sa quatrième compétition officielle d’affilée avec l’équipe de France, ce qui en fait le joueur le plus expérimenté. Avec Anthony Réveillère et Patrice Evra, le joueur de Chelsea est même le plus âgé des Bleus (31 ans) et nous savons très bien qu’un groupe a besoin de leaders et que le talent brut ne suffit pas. Cette maturité permet à Malouda de faire certains sacrifices, comme celui de laisser son côté gauche fétiche à Franck Ribéry, qui le réclamait depuis des siècles : « Je fais un sacrifice pour l’équipe de France et pour personne d’autre, sinon je ne serais pas là. Je n’ai jamais rien réclamé en équipe de France, je ne vais pas commencer aujourd’hui, en plus si ça arrange tout le monde ».  L’ancien Guingampais n’est pas non plus le type de joueur a crier au scandale si Laurent Blanc le fait démarrer sur le banc, et c’est sans doute pour ça que le Président l’a choisi. Qu’on se le dise, toute équipe a besoin de tauliers dont les noms sont moins ronflants et les exploits plus rares. Malouda, c’est le type qui nous fait toujours râler quand on le voit sur la compo’ mais qui au final, fera son match. Ou alors pire, le genre de gars éternellement annoncé comme remplaçant mais qui se montre vite indispensable au point de finir la compétition titulaire. Vu qu’il n’a pas trop joué à Chelsea cette saison, quelque chose nous dit qu’il sera frais et fera du bien au milieu de Bleus longtemps critiqués pour leur « inoffensivité ». En attendant, le Londonien n’a ni les tricks d’Hatem Ben Arfa et encore moins la crête de Jérémy Ménez, alors forcément, ça fait moins rêver…

A LIRE EGALEMENT SUR MENLY.FR :

Euro 2012 : Portugal, un outsider qui ne passera pas les poules

Euro 2012 – M’Vila, Diarra, Matuidi : pénurie de milieux défensifs chez les Bleus

Euro 2012 – Dans le bus des Bleus : M’Vila quasi forfait pour l’Angleterre

Euro-Trash : Des hooligans russes blessent des stadiers

 

 

Votre avis nous interesse