Euro 2012 : l’Allemagne, incapable de remporter le titre
Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron

Euro 2012 : l’Allemagne, incapable de remporter le titre

Sevrée de titre depuis l’Euro 96, l’équipe d’Allemagne n’est plus aussi redoutable que par le passé. Toujours placée, jamais gagnante, la Nationalmannschaft est tombée sur plus fort ou plus chanceux ces dernières années. Opposée aux Pays-Bas ce soir, l’équipe de Joachim Low peut valider son ticket pour les quarts de finale si elle l’emporte. Avant […]

Sevrée de titre depuis l’Euro 96, l’équipe d’Allemagne n’est plus aussi redoutable que par le passé. Toujours placée, jamais gagnante, la Nationalmannschaft est tombée sur plus fort ou plus chanceux ces dernières années. Opposée aux Pays-Bas ce soir, l’équipe de Joachim Low peut valider son ticket pour les quarts de finale si elle l’emporte. Avant d’atteindre la finale et perdre à nouveau ?

Comme toujours, l’Allemagne s’est promenée pendant les éliminatoires de l’Euro. 10 matchs, 10 victoires, pour 34 buts marqués et seulement 7 encaissés. Personne n’a fait mieux, pas même l’Espagne championne d’Europe et championne du monde en titre. Il n’en fallait pas plus pour que les supporters allemands se mettent à croire à une victoire au bout de la compétition. L’espoir de voir la Mannschaft soulever de nouveau un titre n’a pas non plus été ébranlé par le tirage au sort des poules. Pays – Bas, Portugal, Danemark, c’est du piece of strudel.

l’Allemagne n’a pas tardé à confirmer les attentes. Une première victoire samedi 1-0 face au Portugal faiblard de Cristiano Ronaldo et les coéquipiers de Mesut Ozil sont de nouveau les favoris de la compétition. D’autant plus que le tiki-taka espagnol s’est heurté au catenaccio italien et que les hollandais ont été surpris par la jeunesse danoise. Autant d’éléments qui font penser aux héritiers de Paul le Poulpe que l’heure de l’Allemagne a (de nouveau) sonné.

Mais attention ! Ne soyez pas trop pressés de miser tout vos Deutschmarks sur les Allemands. Ou du moins attendez la rencontre de ce soir. Car les joueurs de Joachim Low vont passer un véritable test face à l’armada néerlandaise. Van Persie, Sneijder et Robben vont tout donner ce soir au Stade Metalist. Un match où la défaite est totalement proscrite au risque de voir s’envoler pour eux aussi un nouvel espoir de titre. La Nationalmannschaft louée pour ses talents offensifs va devoir faire preuve d’une grande sérénité face aux assauts répétés des Oranje.

Halte tout de même à l’emballement en cas d’une victoire allemande ce soir. Si au XXème siècle l’Allemagne gagnait toujours à la fin, au XXIème siècle la Manschaft concourt pour le titre du plus grand loser. Jugez par vous même : Finaliste à la coupe du monde de 2002, 3ème en 2006, finaliste à l’Euro 2008 et une fois de plus 3ème au Mondial 2010, on ne connait plus le goût de la victoire outre-Rhin.

Et cet Euro 2012 ne devrait pas faire exception. Avec pas moins de 7 joueurs du Bayern Munich dans son onze de départ (Neuer- Boateng – Badstuber – Lahm – Schweinsteiger – Muller – Gomez), l’Allemagne est à peu près sûre de couler en finale. Un stade de la compétition où les joueurs précédemment cités ont tous échoué par deux fois cette saison (Dortmund en coupe d’Allemagne et Chelsea en Ligue des Champions).

Les chances de voir Phillip Lahm soulever le trophée Henri Delaunay le 1er juillet prochain sont minces. N’en déplaise à Gary Lineker, mais en 2012 le football est un sport qui se joue à onze contre onze et à la fin ce n’est plus l’Allemagne qui gagne.

 

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Euro 2012 : retour de M’Vila, Cabaye, Diarra ou Malouda sur le banc ?

Euro 2012 : Une supportrice russe met le monde du foot  à ses pieds (vidéo)

Euro 2012 – Dans le bus des Bleus : Le Graët minimise l’incident Nasri

Nasri, Benzema, Ribéry : le trio offensif des Bleus n’était pas d’attaque

Votre avis nous interesse