Archives Ancien Menly Il y a 2 années Rédigé par Julien Maron

Euro 2012 – la France éliminée : le syndrome Knysna

22h36 : on joue la 94e et dernière minute du match France-Suède, les Suédois mènent 2-1. Moment choisi par Zlatan Ibrahimovic pour clouer Llloris d’une frappe soudaine en pleine lucarne décochée des 25 mètres ! Stupeur dans le stade, l’arbitre de la rencontre Monsieur Pedro Proenca siffle la fin de la rencontre. Les onze Bleus […]

22h36 : on joue la 94e et dernière minute du match France-Suède, les Suédois mènent 2-1. Moment choisi par Zlatan Ibrahimovic pour clouer Llloris d’une frappe soudaine en pleine lucarne décochée des 25 mètres !

Stupeur dans le stade, l’arbitre de la rencontre Monsieur Pedro Proenca siffle la fin de la rencontre. Les onze Bleus se tournent alors vers leur banc… groggy : l’Ukraine vient de battre l’Angleterre 1-0, c’est terminé, on rentre à la maison.

Un scénario catastrophe – mais pas totalement utopique, les Suédois ne sont pas des peintres – donnerait peut-être alors naissance au pire remue-ménage jamais vu dans le football français. Oui, osons le mot, si d’aventure les Bleus n’accédaient pas au 1/4 de finale de l’Euro 2012 ce mardi, ce serait à coup sûr un nouveau Knysna qui se profilerait.

A l’instar de la défaite inattendue contre la Bulgarie qui priva Cantona et consorts de la Coupe du monde aux Etats-Unis, un revers face aux Blågult constituerait un séisme qui effacerait des albums Panini  – les rendant du même coup collector – la plupart des visages actuels du maillot frappé du coq.

Et d’abord le chef de la bande, le guide, le président Laurent Blanc, qui serait ainsi débarqué sans ménagement – mais qui aurait cependant la décence de remettre immédiatement sa démission. Puis, une grosse partie du contingent des joueurs responsables de ce fiasco : exit la « chochotte » Nasri, le duo aux semelles de plomb « Mexès-Rami », le dilettante Ménez…

A la trappe aussi Ben Arfa, lynché en place publique juste parce qu’il a quand même l’air d’un sale gosse gâté. Lapidé froidement Evra, et même doublement pour avoir au préalable et de manière si magnanime, été expié de ses fautes sud-africaines par le peuple de France. Même punition tiens, pour Ribery l’infidèle et pour Noël Le Graët, le boss de la FFF…

Brrr, tout ça juste pour avoir perdu un match de foot : ça fait quand même froid dans l’dos ! Alors, on a beau se dire qu’une défaite contre l’Espagne ou l’Italie en 1/4 aurait quand même plus de classe et couperait moins de têtes, on ne peut faire autrement que se rappeler qu’un match de foot dure 90 minutes. Et même parfois 94…

Votre avis nous interesse