Archives Ancien Menly Mis à jour le 14/06/2012 Rédigé par Julien Maron

Euro 2012 : Cristiano Ronaldo boude pendant le but du Portugal

L’Euro 2012 devait être le sien. Sans Messi pour le calmer, Cristiano Ronaldo avait tout pour être la grande star de l’été. Pourtant, depuis le début de la compétition, le Madrilène peine à briller. Pire, son attitude pourrait semer la pagaille chez les Brésiliens d’Europe. Face au Danemark, CR7 a tout manqué et aurait pu […]

L’Euro 2012 devait être le sien. Sans Messi pour le calmer, Cristiano Ronaldo avait tout pour être la grande star de l’été. Pourtant, depuis le début de la compétition, le Madrilène peine à briller. Pire, son attitude pourrait semer la pagaille chez les Brésiliens d’Europe.

Face au Danemark, CR7 a tout manqué et aurait pu être le héros malheureux d’une élimination précoce. Seul face au gardien nordique à deux reprises, l’homme qui vaut 94 millions d’euros n’a pas su faire le geste qu’il fallait, celui qui aurait mis son équipe à l’abri. La preuve que ça arrive même aux meilleurs. Ce n’est d’ailleurs pas son manque de réussite ou de sang-froid qui a « choqué » les observateurs, mais plutôt le comportement de diva de Cristiano au moment du but libérateur de Varela.

Marc Degryse, un journaliste belge, a sa petite idée sur le Portugais qu’il juge individualiste alors que son rôle de meneur devrait l’inciter à voir plus loin que le bout de son pot de gel : « Quand seul l’aspect individuel devient une obsession, on joue de manière crispée. Il aurait dû se mettre à genoux devant Varela pour le bénir d’avoir marqué. Au lieu de cela, il n’a montré que de la déception pour sa prestation personnelle. Même après, il n’a félicité que Coentrao et Pepe. Son comportement n’est pas celui d’un capitaine. »

Au lieu de féliciter son coéquipier comme la coutume le veut, l’ancien joueur de Manchester s’est couché au sol dans son coin, laissant son équipe faire la fête de son côté. Cette réaction est d’autant plus choquante que le Portugais est le capitaine de la Selecção. Dans l’équipe, on s’interroge sur l’influence de l’esthète qui serait davantage enclin à féliciter ses coéquipiers du Real, Pepe et Coentrao, plutôt que les autres.

Comme quoi, il n’y a pas qu’au sein de l’équipe de France qu’il y a des problèmes d’ego !

A LIRE EGALEMENT SUR MENLY.FR :

Euro-Trash : la Russie sanctionnée de six points, la Fédération fait appel

Mercato, rumeurs et transferts : Chelsea suit avec attention Ben Arfa

Manchester City, PSG, Real Madrid : le mercato est lancé !

 

 

 

 

Votre avis nous interesse