Euro 2012 : Comparatif France – Espagne, qui a la meilleure défense?
Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron

Euro 2012 : Comparatif France – Espagne, qui a la meilleure défense?

La France et l’Espagne vont s’affronter pour une place dans le top 4 européen samedi soir en quart de final de l’Euro 2012,. Une rencontre qui s’annonce déséquilibrée sur le papier. Mais l’est-elle vraiment ? Menly a inventé un logiciel pour comparer tous les joueurs grâce à leurs stats, leur palmarès et leur marque de […]

La France et l’Espagne vont s’affronter pour une place dans le top 4 européen samedi soir en quart de final de l’Euro 2012,. Une rencontre qui s’annonce déséquilibrée sur le papier. Mais l’est-elle vraiment ? Menly a inventé un logiciel pour comparer tous les joueurs grâce à leurs stats, leur palmarès et leur marque de déodorant. Et le moins qu’on puisse dire c’est que le résultat est surprenant. Ou pas.

GARDIEN :

Lloris (7,5) : Avant France – Suède il y a eu deux frappes cadrées. L’une a fait mouche, l’autre a été arrêtée dans un duel face à Schevchenko. Depuis Lloris a eu affaire à des Scandinaves survoltés et le capitaine a été irréprochable. Sans lui c’était au moins 5-0. S’il a fait quelques bourdes cette saison, « Spiderman » reste un très grand gardien capable de sortir des arrêts incroyables. Il est peut-être la clé de la rencontre.

Casillas (8,5) : Si l’Espagne est en quart, c’est grâce à lui. Auteur de parades salvatrices contre l’Italie et la Croatie, il n’en est pas à son coup d’essai. « San Iker » avait déjà remporté ses duels contre Robben en finale du Mondial, et le Real lui doit aussi pas mal de trophées. Il a une place de choix dans le panthéon des gardiens et aujourd’hui le seul qui fait mieux c’est Iniesta. Enfin d’après Zidane.

LATERAL DROIT

Debuchy (7,5) : Défensivement, il fait mieux que Mexès et Rami réunis. Offensivement il apporte plus que Ben Arfa-Nasri-Benzema. Le lillois est au four et au moulin depuis le début de l’Euro et après deux grosses saisons à Lille il est promis à un grand club et un avenir radieux. Il a envie, il court beaucoup, il est en forme, il est régulier et il chante la marseillaise. Il est parfait quoi. L’un des meilleurs Français.

Arbeloa (5) : Le madrilène est titulaire par défaut. La blessure de Puyol a obligé Del Bosque à replacer Ramos en défense centrale mais au vu de ses performances, le sélectionneur pourrait opter pour un 3-4-3. Pris de vitesse par tous les attaquants adverses, moyen techniquement, le latéral a la chance d’être « la buena persona en el bueno lugar ». Avec un Ribéry en forme, la France a ses chances.

CENTRAL DROIT

Rami (5,5) : A la peine depuis qu’il a rejoint le groupe France, le défenseur poursuit sur la lignée de sa saison très moyenne. Auteur d’une grosse boulette face à l’Angleterre, ses relances se transforment toujours en balles perdues et sa grosse carcasse va avoir dû mal face à la vivacité des espagnols. On a encore l’espoir de le revoir fusionner avec Mexès tels Son Goten et Trunks dans DBZ. Sans ça c’est le Kamehameha.

Piqué (6,5) : Entre le waka-waka et le football, Mr Shakira a choisi. Plus concentré à faire le tour du monde avec sa belle, il a eu une année compliquée, remplacé par Mascherano au coeur de la défense catalane. Depuis quelques semaines, Piqué revient vers son meilleur niveau avec des tacles toujours très propres, de magnifiques transversales et un jeu de tête précieux. Ça reste solide.

CENTRAL GAUCHE

Koscielny (6,5) : Rassurant pendant les matchs de préparation, auteur d’une saison convaincante avec Arsenal, Koscielny méritait une place de titulaire dans la charnière centrale. Mais Blanc a préféré misé sur le vécu et ça aurait pu coûter très cher. La présence de l’ancien Lorientais en défense est une bonne nouvelle. Toujours très propre et capable de se porter vers l’avant, il devra confirmer les promesses placées en lui.

Ramos (7,5) : Vaillant, solide, impérial dans les airs, capable de marquer des buts ou à la culotte, Sergio Ramos est le nouveau patron de défense de la Roja. Auréolé de son titre de champion avec le Real, il a rarement été mis en difficulté pendant l’Euro. En plus, il connait bien Benzema avec qui il évolue en club. Karim va de nouveau enchaîner les frappes de dépit, le salut ne passera pas par la charnière centrale.

LATERAL GAUCHE

Clichy (6,5) : En concurrence avec Patrice Evra, le Citizen a tout pris au Red Devil. Le titre de champion d’Angleterre et la place de titulaire. A juste titre. Défendant toujours debout, il commet peu de fautes et relance impeccablement. Surtout, il s’entend à merveille avec Ribéry et n’hésite jamais à monter pour apporter le surnombre en attaque. Avec une coupe de cheveux différente il serait sans doute l’un des leaders des Bleus.

Alba (6,5) : Petit, rapide et technique, Alba s’est intégré parfaitement dans cette Espagne « barcelonesque ». Combinant parfaitement avec Iniesta sur le côté, il fait le job quand il faut aussi revenir en défense quelque fois. Son duel épique avec Jérémy Ménez va rester gravé dans les annales du football.

TOTAL DEFENSE :

FRANCE : 33,5/50 (moy : 6,7)

ESPAGNE : 34/50 (moy : 6,8)

La moyenne globale est quasi-similaire mais les Bleus pâtissent surtout d’une charnière centrale faible et surtout pas habituée à jouer ensemble. Rami est lent et fait beaucoup de boulettes, deux choses impardonnables face à la Furia Roja que Koscielny va tenter de rattraper. De son côté, l’Espagne est solide mais fébrile sur le côté droit de la défense ou Arbeloa est clairement en dessous. C’est peut-être de là que viendra la solution. Il ne faut tout de même pas oublier que les Espagnols connaissent le très haut niveau et sauront gérer la pression de ce genre de rencontre. Si au niveau des points c’est serré, en terme de ressenti l’avantage va clairement aux champions en titre.

DEMAIN, SUITE DU COMPARATIF FRANCE-ESPAGNE : LE MILIEU DE TERRAIN

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

Euro 2012 : Pour Zidane, « Iniesta pourrait jouer gardien de but »

Obsèques de Thierry Roland : Platini, Larqué, Domenech, Noah et tant d’autres

Euro 2012 – Clash Ben Arfa, Blanc, Nasri : L’Equipe veut-elle nuire aux Bleus ?

Votre avis nous interesse