Archives Ancien Menly Il y a 2 années Rédigé par Julien Maron

Euro 2012 : Cabaye, aussi fort que Xavi?

Tout a été dit à propos du match France – Suède. On a parlé du jaune de Mexès, du cas Nasri, du mutisme de Benzema, des choix tactiques de Blanc, du T-Shirt de Whahiba Ribéry, tous les acteurs de la catastrophe ont été passés au crible. Ce dont on a moins parlé, c’est des joueurs […]

Euro 2012 : Cabaye, aussi fort que Xavi?

Tout a été dit à propos du match France – Suède. On a parlé du jaune de Mexès, du cas Nasri, du mutisme de Benzema, des choix tactiques de Blanc, du T-Shirt de Whahiba Ribéry, tous les acteurs de la catastrophe ont été passés au crible. Ce dont on a moins parlé, c’est des joueurs qui n’étaient pas sur le terrain avant-hier soir et un en particulier. Il s’agit du discret (micro en main) et talentueux (balle au pied) Yohan Cabaye.

On dit que c’est une fois qu’une personne n’est plus là qu’on se rend compte de son importance. C’est un peu ce qu’il s’est passé dans ce match contre la Suède. Mis au repos par Laurent Blanc, Yohan Cabaye n’a pas foulé la pelouse, pas même pour remplacer Nasri et Ben Arfa, sortis bien tard. Si son absence ne peut pas expliquer la déroute de l’équipe de France, elle peut expliquer le manque de bons ballons à apprivoiser pour Benzema ou Ribéry. Les deux atouts majeurs ont été laissés à l’abandon par un milieu de terrain aux abois, incapable de relancer proprement ou d’aligner une passe correctement.

L’absence de Cabaye peut aussi expliquer que la bataille du milieu ait été gagnée par… un attaquant. Zlatan Ibrahimovic il est vrai était au four et au moulin et avait envie de rentrer au pays avec un honneur sauf. Mais contre de vrais joueurs de foot, il n’aurait pas pu se déplacer aussi facilement sur le terrain. Et si l’apport offensif du joueur de Newcastle est indéniable, défensivement il est également souvent irréprochable.

Milieu défensif de formation, il a su apporter à la France ce qu’Abou Diaby sait faire de mieux. Récupérer un ballon et remonter le terrain pour trouver les attaquants dans l’intervalle. Petit mais costaud, Cabaye s’il n’a pas encore la vista ou la précision de Xavi, est le joueur français qui a le plus de potentiel pour se rapprocher du génie catalan. Ses atouts physiques et mentaux rajoutent d’ailleurs à ce parallèle pas avéré mais pas usurpé non plus : la petite taille, l’envie, l’abnégation et surtout l’humilité.

Autant de qualités qui font que le milieu ne prendra pas à la légère le match de samedi contre l’Espagne mais surtout, autant de qualités qui nous donnent un mince espoir. Celui de voir un milieu des Bleus parvenir à gêner le meneur de jeu de la Roja. Le moteur de l’équipe de Del Bosque est responsable de tout sur le terrain. Couper sa relation avec Ramos, Iniesta et Torres est déjà une assurance de ne pas se prendre une rouste. Ajoutez à cela un Ribéry en feu, un Benzema qui croit que c’est le Barça en face, et un Koscielny serein et solide, et la France pourra réaliser quelque chose. Comme en 2006, quand tout le monde l’avait déjà enterrée.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Euro 2012 : lettre ouverte à (l’arnaque) Ben Arfa après France-Suède

Euro 2012 : y a-t-il un problème Benzema ?

Allemagne, Portugal, Gomez et Diarra : le top 5 de l’Euro 2012

Euro-Trash : Virginie Caprice, le cote&match version sexy

 

Votre avis nous interesse