Archives Ancien Menly Il y a 2 années Rédigé par Julien Maron

Equipe de France : Ménez, Ben Arfa, Nasri et M’Vila, les sanctions auxquelles ils ont échappé

Samir Nasri a été sanctionné de trois matchs de suspension en Bleu alors que Jérémy Ménez a lui écopé d’une seule rencontre au mitard. Pendant ce temps, Ben Arfa laisse ses deux pères se chauffer sans prendre la moindre sanction et Yann M’Vila peine à exister. En tout cas, ils ont tous évité le pire. […]

Samir Nasri a été sanctionné de trois matchs de suspension en Bleu alors que Jérémy Ménez a lui écopé d’une seule rencontre au mitard. Pendant ce temps, Ben Arfa laisse ses deux pères se chauffer sans prendre la moindre sanction et Yann M’Vila peine à exister. En tout cas, ils ont tous évité le pire.

Ce qu’aurait pu prendre Samir Nasri :

- un abonnement forcé au 10sport ou au blog de Luis Fernandez sur RMC. Avec une telle sanction, nul doute qu’il aurait compris que l’Equipe, ce n’est finalement pas si mal.

- des posters de Marion Bartoli nue accrochés dans toute sa maison. Parce qu’au fond, on ne largue pas Tatiana Golovin sans en subir les conséquences un jour ou l’autre.

- une bise sur l’acnée de William Gallas, son meilleur ami.

- un album-photo de l’époque où il affichait fièrement son mulet et ses mèches blondes, pour lui rappeler d’où il vient.

Ce qu’aurait pu prendre Hatem Ben Arfa :

- un dîner en tête à tête avec Nigel de Jong, pour lui inculquer les bonnes manières.

- un dîner en tête-à-tête avec Didier Deschamps et ses costumes trop grands, pour qu’il comprenne que Laurent Blanc était une chance pour lui.

- un DVD des meilleurs moments de la carrière de Mourad Meghni avec les plus beaux dribbles de Jaouad Zaïri en Bonus, pour lui montrer ce qui l’attend s’il continue à jouer au con.

- un CD de Cali, parce que même si Abd Al Malik c’est pas terrible, écouter le natif de Perpignan en boucle remet toujours les idées en place.

Ce qu’aurait pu prendre Jérémy Ménez :

- Une journée 9h-18h de cours d’imparfait du subjonctif avec Pape Diouf.

- un séjour chez le coiffeur de Nicolas Cage, pour lui faire enfin comprendre que les animaux sur la tête n’ont jamais été à la mode.

- une semaine avec Pascal Le Grand Frère, pour qu’il arrête enfin d’insulter les autres à tout bout de champs.

- un gosse avec une ancienne gagnante de Secret Story. Parce que l’amour est plus fort que la haine.

Ce qu’aurait pu prendre Yann M’Vila :

- une paire de gifle par le môme de 17 ans qu’il aurait cogné, pour lui rappeler que les jeux de mains sont faits pour les vilains.

- une journée à serrer toutes les mains des nombreux punks à chien de la Rue de la soif à Rennes, pour lui montrer que celles de Giroud n’étaient pas si sales qu’elles en avaient l’air.

- un séjour d’une semaine à Roubaix, parce que c’est toujours important de réaliser qu’il avait tout pour finir dans Confessions Intimes.

- une année supplémentaire au Stade Rennais à entendre Frédéric Antonetti, ce qui est peut-être pire que tout.

 

A LIRE EGALEMENT SUR MENLY.FR :

Equipe de France : Nasri prend trois matchs ferme, Ménez un seul

Commission de discipline : Ménez, Nasri, Ben Arfa et M’Vila présentent leurs arguments

 

Votre avis nous interesse