Archives Ancien Menly Il y a 2 années Rédigé par Julien Maron

Doux : les Verts dénoncent le « manque d’ambition de l’Etat »

10h30 – Doux : les Verts dénoncent le « manque d’ambition de l’Etat » Hier, le tribunal a tranché sur l’avenir du volailler breton Doux : les activités poulets export et produits élaborés seront conservées mais le pôle frais devrait être liquidé. 1570 postes sont ainsi menacés. Des élus écologistes ont dénoncé un « résultat d’un niveau de proposition […]

Doux : les Verts dénoncent le "manque d'ambition de l'Etat"

10h30 – Doux : les Verts dénoncent le « manque d’ambition de l’Etat »

Hier, le tribunal a tranché sur l’avenir du volailler breton Doux : les activités poulets export et produits élaborés seront conservées mais le pôle frais devrait être liquidé. 1570 postes sont ainsi menacés. Des élus écologistes ont dénoncé un « résultat d’un niveau de proposition inacceptable du consortium Sofiprotéol et du manque d’ambition de l’Etat sur la reconstruction de la filière avicole française et européenne ». Pour EELV, « Le secteur avicole, et le dossier Doux en particulier, ne peuvent retrouver de perspectives d’avenir sans volonté politique nationale et européenne de reconquérir la part du marché intérieur à forte valeur ajoutée ». Un plan social qui s’ajoute à l’avalanche de licenciements qui ternissent les débuts du quinquennat Hollande. Le 10 août, jour où l’on saura si l’activité « volaille fraîcheur » aura trouvé un repreneur, le sort des salariés sera scellé. Source.

Jeudi 02 août 2012 : 

******

10h50 – Henri Guaino : François Hollande a gagné sur un « mensonge »

Henri Guaino, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, est amer. Selon lui, François Hollande a gagné l’élection sur « un mensonge ». L’actuel chef de l’Etat a basé sa campagne sur l’anti-sakozysme, une stratégie irrecevable selon le député des Yvelines : « Cette campagne a été gagnée sur un mensonge, le mensonge c’est que tout était de la faute de Nicolas Sarkozy. Et maintenant on découvre que tout est de la faute de la crise, la crise européenne, la crise mondiale, c’est ce que nous raconte le gouvernement du matin au soir« , a-t-il lancé sur i-Télé. Puis, il a descendu en flèche toutes les mesures prises par le gouvernement depuis le début du quinquennat Hollande. En finissant par qualifier l’opposition d' »orpheline« , rappelant la nécessité de trouver rapidement un successeur à Nicolas Sarkozy. Source.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Impôts : ce qui change pour les particuliers à partir du 1er août

Animateurs de colo suspendus : la mairie de Gennevilliers revient sur sa décision

Mercredi 01 août  2012 : 

Votre avis nous interesse