Archives Ancien Menly Il y a 3 années Rédigé par Julien Maron

Des inédits de Michael Jackson piratés et bientôt, disponibles en téléchargement

C’est un braquage sensationnel pour un butin exceptionnel. Sony Music a une fois encore été hacké par des pirates du web qui ont réussi à lui voler 50.000 fichiers musicaux. Parmi le butin récolté, les hackers ont subtilisé la totalité de l’oeuvre du roi de la Pop, dont des titres inédits. Autrement dit, un trésor. Sony […]

Des inédits de Michael Jackson piratés et bientôt, disponibles en téléchargement

C’est un braquage sensationnel pour un butin exceptionnel. Sony Music a une fois encore été hacké par des pirates du web qui ont réussi à lui voler 50.000 fichiers musicaux. Parmi le butin récolté, les hackers ont subtilisé la totalité de l’oeuvre du roi de la Pop, dont des titres inédits. Autrement dit, un trésor.

Sony a décidément quelques soucis techniques avec sa sécurité informatique : en 2010 déjà,  des pirates informatiques avaient réussi à s’attaquer à la plateforme en ligne des consoles de Sony. Ils avaient alors eu libre accès à de nombreuses informations confidentielles (cartes de crédit, mots de passe…) de plus de 77 millions d’utilisateurs enregistrés sur le site.

Mais cette année, les pirates ont soif de pop. Car parmi les 50 000 fichiers qu’ils ont réussi à dérober à Sony, une poignée d’inédits de Michael Jackson serait maintenant en leur possession. En 2010, Sony Music avait négocié avec les héritiers du King of pop, un contrat à hauteur de 250 millions de dollars afin d’acquérir jusqu’en 2017 les droits de distribution d’albums de Michael Jackson décédé en juin 2009.

Parmi ces titres, on trouverait des duos avec Will.I.am de Black Eyed Peas, ou encore avec Freddy Mercury de Queen. Des informations révélées par le Sunday Times.

Sacrée poule aux oeufs d’or pour les hackers qui ont désormais en leur possession des titres évalués à plusieurs centaines de milliers d’euros« Tout ce que Sony a acheté de Michael Jackson a été compromis », a déclaré une source au Sunday Times. « Il a fallu au label revoir ses systèmes, et ils ont trouvé la brèche. L’attaque était assez sophistiquée. Sony a identifié la faiblesse et l’a corrigée. »

Les présumés hackers, James Marks, 26 ans, et James McCormick, 25 ans, ont été rapidement interpellés et ont comparu vendredi dernier devant la Cour de Leicester (Royaume Uni) où ils ont plaidé non coupables. Libérés sous caution, leur procès aura lieu en janvier 2013. Un vrai « Thriller » cette histoire.

sources

Votre avis nous interesse