Archives Ancien Menly Il y a 2 années Rédigé par Julien Maron

Cyclisme – dopage : Sarkozy a-t-il protégé Lance Armstrong ?

Pierre Bordry, ancien Président de l’AFLD (Association Française de Lutte contre le Dopage) ne va pas se faire que des amis. Interrogé sur Franceinfo sur la suspension de Lance Armstrong, le Français estime que les liens entretenus entre le septuple vainqueur du tour et l’ancien Président de la République aurait permis à l’Américain d’échapper à […]

Cyclisme - dopage : Sarkozy a-t-il protégé Lance Armstrong ?

Pierre Bordry, ancien Président de l’AFLD (Association Française de Lutte contre le Dopage) ne va pas se faire que des amis. Interrogé sur Franceinfo sur la suspension de Lance Armstrong, le Français estime que les liens entretenus entre le septuple vainqueur du tour et l’ancien Président de la République aurait permis à l’Américain d’échapper à certains problèmes : « A l’époque, il était fréquemment reçu par le président de République, ça n’était pas évident de poser des questions quand l’autorité publique n’acceptait pas trop ce type de questions ». L’ancien patron de la lutte anti-dopage évoque certaines « lenteurs » dans les enquêtes ainsi que des propositions d’analyses « refusées« .

***

Lance Armstrong et le dopage, une histoire d’amour qui n’est pas prête de se terminer. Mercredi, l’agence américaine de lutte contre le dopage (USADA) a entamé une procédure à l’encontre de Lance Armstrong qu’elle accuse de s’être dopé. Cinq de ses anciens coéquipiers de l’US Postal ont également reçu un courier de l’agence.

« Cette lettre formelle de notification est la première étape d’une procédure légale qui en comptera beaucoup d’autres pour violations présumées des règles antidopage » annonce l’agence, faisant état notamment de prélèvements sanguins effectués entre 2009 et 2010 pour lesquels l’USADA précise « qu’ils correspondent pleinement à des manipulations sanguines dont l’utilisation d’EPO et/ou des transfusions sanguines« . Par conséquent, Armstrong a été suspendu de toute compétition de triathlon, discipline qu’il pratique désormais.

Sans surprise, « le boss » nie en bloc les accusations de l’agence : « Je ne me suis jamais dopé, contrairement à beaucoup de mes accusateurs. J’ai passé plus de 500 contrôles antidopage, et jamais un n’a été positif . Rien n’est fondé, il s’agit simplement de rancune ». Sur sa lancée, l’ancien maillot jaune pointe du doigt la « vendetta » de l’USADA à son encontre.

Ce n’est pas la première fois que Lance Armstrong se retrouve accusé de dopage puisqu’en 2010, une enquête avait déjà été ouverte sur des prélèvements douteux de l’Américain qui avait été blanchi en février dernier. Il faut dire qu’arriver au sommet du Mont Ventoux sans transpirer, ça éveille forcément les soupçons.

De toute façon, le septuple vainqueur du tour n’est plus à une charge près…

 

A LIRE EGALEMENT SUR MENLY.FR :

Mercato, rumeurs et transferts : City veut contrarier Chelsea pour Hulk

Manchester City, PSG, Real Madrid : le mercato est lancé !

Le petit journal de l’Euro, ép 6 : Cristiano Ronaldo aux fraises, Shevchenko chez Carglass

 

 

 

 

Votre avis nous interesse