Archives Ancien Menly Il y a 2 années Rédigé par Julien Maron

Cancer : la chimiothérapie remise en cause par une étude américaine

D’après une étude menée par des chercheurs américains, la chimiothérapie pourrait favoriser les cas de rechute. En s’attaquant aux cellules cancéreuses, la chimiothérapie pourraient endommager des cellules dites saines et les pousser à produire une protéine nommée WTN qui alimente la tumeur. Ce phénomène favoriserait donc les risques de rechute et de prolifération des métastases. […]

D’après une étude menée par des chercheurs américains, la chimiothérapie pourrait favoriser les cas de rechute.

En s’attaquant aux cellules cancéreuses, la chimiothérapie pourraient endommager des cellules dites saines et les pousser à produire une protéine nommée WTN qui alimente la tumeur. Ce phénomène favoriserait donc les risques de rechute et de prolifération des métastases.

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs américains ont testé les effets de la chimiothérapie sur des hommes atteints de cancer de la prostate. Ils ont ensuite confirmé leurs observations auprès de patientes atteintes de tumeurs du sein et des ovaires.

Les chercheurs ont ainsi mis en lumière le rôle des fibroblastes, cellules non cancéreuses, dans la cicatrisation des plaies et la production de collagène.

Les fibroblastes situées à proximité d’un cancer et exposées à la chimiothérapie, verraient leur ADN modifié. Cette altération provoquerait la production par ces cellules non cancéreuses, d’une protéine WNT16B qui faciliterait le développement des métastases à d’autres tissus, accompagné d’une plus grande résistance aux traitements.

Les chercheurs estiment qu’ « un anticorps à la protéine WNT16B, donné dans le cadre de la chimiothérapie, pourrait améliorer la réaction (en tuant davantage de cellules cancéreuses) (..) Cela permettrait également d’utiliser des doses thérapeutiques plus petites et moins toxiques »  ont-il précisé.

Source

A LIRE AUSSI SUR MENLY

- Sexualité : combien de temps doit durer un rapport sexuel réussi ?

Votre avis nous interesse